Tacx Pro Classic : Dylan Groenewegen domine Elia Viviani

De la pluie, quelques portions pavées et un sprint massif. La 49e édition de la Tacx Pro Classic se tenait ce samedi sur un parcours tout plat reliant Middelburg à Neeltje Jans. Alors que des bordures étaient redoutées le long de la Mer du Nord, le vent n’était pas au rendez-vous. C’est alors un peloton groupé qui s’est joué l’épreuve sur une pointe, couronnant Dylan Groenewegen, après 204 kilomètres. Elia Viviani a pris le premier accessit pour sa dernière course avec Deceuninck-Quick Step. Arvid de Kleijn complète le podium. 

Après un départ prudent sous la pluie, quatre coureurs se voient rapidement offrir un bon de sortie. Adam Lewis (Beat Cycling Club), Daan van Sintmaartensdijk (VolkerWessels-Merckx), Paul Rudys (LKT Team Brandenburg) et Thijs de Lange (Metec TKH) ouvrent la route avec la bénédiction du peloton. En tête de ce dernier, les deux équipes dominantes – Deceuninck-Quick Step et Jumbo-Visma – ne tardent pas à venir cadenasser la course. Au fruit d’une première heure rapide, où ils couvrent 48 kilomètres, les quatre fuyards s’octroient tout de même 3’40” d’avance.

Le peloton réagit après la zone de ravitaillement, à la mi-parcours, et entame un rapproché progressif. L’écart tombe alors sous les deux minutes à 70 kilomètres de la ligne, puis sous la minute à 55 unités du but. Le peloton accélère durement le long de la Mer du Nord et reprend trois des quatre fuyards du jour. Seul Van Sintmaartensdijk se maintient en tête à l’entame des 40 derniers kilomètres. Profitant de l’écart mince qui le sépare du dernier échappé, Michiel Stockman (Tarteletto-Isorex) se lance en poursuite et recolle.

Il y a alors deux hommes en tête avec une trentaine de secondes d’avance, mais le peloton veille au grain. Les équipiers de sprinteurs rapprochent le duo à une dizaine de secondes alors que la pluie refait son apparition à 25 kilomètres du terme de l’épreuve. Reformée il y a peu, l’échappée est reprise à 22 bornes du but. Deceuninck-Quick Step et Jumbo-Visma empêchent alors toute offensive jusqu’à la ligne : rien ne peut plus empêcher le sprint massif.

Elmar Reinders (Roompot-Charles) tente bien de désorganiser le peloton en attaquant peu avant la flamme rouge, mais son effort est vain. Il est repris non loin et laisse place à l’emballage attendu. Parfaitement lancé par Mike Teunissen (Jumbo-Visma), Dylan Groenewegen l’emporte avec autorité. Il domine d’une longueur le champion d’Europe Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step). Arvid de Kleijn (Metec-TKH) est allé chercher la troisième place au coude à coude avec l’Italien, les autres ont terminé en retrait.

Le top 10 de l’épreuve : 
1. Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) en 4h29’18”
2. Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step) t.m.t.
3. Arvid de Kleijn (Metec-TKH)
4. Mike Teunissen (Jumbo-Visma)
5. Christophe Noppe (Sport Vlaanderen-Baloise)
6. Roy Jans (Corendon-Circus)
7. Andrea Pasqualon (Wanty-Gobert)
8. Jason van Dalen (Metec-TKH)
9. Filippo Fortin (Cofidis)
10. Zico Waeytens (Cofidis)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.