(c) Ster ZLM Toer

Ster ZLM Toer : Dylan Groenewegen brille à domicile

Et de deux pour la LottoNL-Jumbo. Au lendemain de la victoire de Primoz Roglic sur le prologue, la formation néerlandaise a de nouveau frappé sur le Ster ZLM Toer ce jeudi. Dylan Groenewegen, son sprinteur vedette, champion des Pays-Bas pour en quelques jours, a remporté le sprint concluant la première étape en ligne de l’épreuve. Il a acquis son troisième succès de la saison en prenant de vitesse Max Walscheid (Sunweb) et son compatriote Moreno Hofland (Lotto-Soudal) dans la dernière ligne droite. Roglic conserve pour sa part le maillot jaune. 

Au lendemain du prologue remporté par Primoz Roglic (LottoNL-Jumbo), les coureurs se présentent peu avant midi pour le départ de la première étape en ligne du Ster ZLM Toer. Il faut près de dix kilomètres à l’échappée pour se former. Six coureurs s’y immiscent : Stan Godrie (Vérandas Willems-Crelan), Jasper Hamelink (Metec – TKH Continental Cyclingteam p/b Mantel), Rens te Stroet, Joey van Rhee (Destil-Jo Piels), Jimmy Turgis (Cofidis) et Rick Ottema (Baby Dump). Le peloton leur octroie rapidement quatre minutes avant de maitriser leur avancée. L’écart se stabilise ainsi autour des trois minutes jusqu’à la mi-course. Alors, sur de longues plaines exposées au vent, des bordures s’opèrent dans le peloton mais Roglic, attentif, est bien présent à l’avant.

Pendant 45 minutes, un premier et un second peloton se livrent un duel, mais la différence n’excède jamais les 20 secondes et tout revient finalement à la normale à environ 80 bornes de la ligne. L’échappée a en revanche perdu du champ et ne se trouve plus qu’à 2’30 du peloton. Dès lors, celui-ci maintient la pression et se rapproche progressivement. Sous la bannière des 50 derniers kilomètres, les six hommes de tête n’ont déjà plus qu’une minute d’avance et leur entreprise parait bien compromise. Malgré tout, le peloton lève quelque peu le pied afin de ne pas rentrer trop tôt et les fuyards franchissent ainsi une première fois la ligne, à Hoogerheide, avec une marge similaire. Mais les équipes de sprinteurs ne tardent pas à remettre en route, de sorte que l’écart s’abaisse à 30 secondes à 25 kilomètres de la ligne.

Sous la pression du peloton, l’échappée se disloque et Joey van Rhee place une offensive à vingt bornes du but. Il est ensuite rejoint par Hamelink et Ottema quelques minutes plus tard, mais ce dernier ne tarde pas à craquer. Le duo de rescapés tente de résister tant bien que mal mais le peloton ne laisse rien passer et opère une jonction logique à 14 bornes du but. C’est donc sereinement que le sprint peut se mettre en place. Les formations de favoris mettent en place leur train et contrôlent jusque dans le final. Dion Beukeboom (Destil-Jo Piels) tente malgré tout sa chance à deux kilomètres du but mais se fait rappeler à l’ordre dans la foulée. Les équipes Quick Step Floors et LottoNL-Jumbo sont aux commandes sous la flamme rouge et c’est l’équipe batave qui met parfaitement sur orbite Dylan Groenewegen, le champion des Pays-Bas, qui s’impose sur ses terres. Max Walscheid (Sunweb) termine second, Moreno Hofland (Lotto-Soudal) troisième, alors que Primoz Roglic conserve son maillot jaune. 

Classement de la première étape

1 Dylan Groenewegen (Team LottoNL-Jumbo)
2 Max Walscheid (Team Sunweb) t.m.t
3 Moreno Hofland (Lotto Soudal)
4 Coen Vermeltfoort (Roompot – Nederlandse Loterij)
5 Bert Van Lerberghe (Sport Vlaanderen – Baloise)
6 Tim Merlier (Vérandas Willems-Crelan)
7 Arvid De Kleijn (Baby-Dump Cyclingteam)
8 Mads Würtz (Schmidt Team Katusha – Alpecin)
9 Raymond Kreder (Roompot – Nederlandse Loterij)
10 Andre Looij (Roompot – Nederlandse Loterij)

Général après la première étape

1 Primoz Roglic (Team LottoNL-Jumbo)
2 Marcel Kittel (Quick-Step Floors) à 0’03
3 Maximilian Schachmann (Quick-Step Floors) m.t
4 Søren Kragh Andersen (Team Sunweb) à 0’07
5 Timo Roosen (Team LottoNL-Jumbo) à 0’08
6 Lennard Kämna (Team Sunweb) à 0’11
7 Moreno Hofland (Lotto Soudal) à 0’13
8 Toon Aerts (Telenet Fidea Lions) m.t
9 Max Walscheid (Team Sunweb) à 0’14
10 Marcel Sieberg (Lotto Soudal) à 0’18

Autres infos qui pourraient vous intéresser

VeloPro.fr change provisoirement de formule

Cela fait maintenant 5 saisons que VeloPro.fr vous propose tous les jours un suivi continu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.