(c) Sirotti

Semaine Coppi et Bartali : Ludovic Robeet au bout de l’échappée

Sur un parcours tout plat, sans aucune difficulté, on n’imaginait difficilement les sprinteurs battus lors de la quatrième étape de la Semaine Coppi et Bartali. C’est pourtant bien ce qu’il s’est produit ce samedi, puisque trois hommes de l’échappée matinale se sont finalement disputés la victoire au terme des 171 kilomètres après avoir parfaitement manoeuvré face au peloton. C’est alors Ludovic Robeet (Wallonie-Bruxelles) qui s’est adjugé la victoire en prenant à défaut le Danois Mikkel Berg (Hagens Berman Axeon) et l’Italien Jacopo Mosca (Italie) dans les derniers hectomètres. Le jeune homme de 24 ans décroche son premier succès professionnel et apporte sa seconde victoire à Wallonie-Bruxelles cette semaine. Lucas Hamilton (Mitchelton-Scott) reste leader du général à la veille de la dernière étape. 

Après deux journées accidentées, la Semaine Coppi et Bartali retrouvait ce samedi un terrain tout plat sur le circuit de Crevalcore. Malgré une probabilité mince de réussir, une échappée se forme dès la première dizaine de kilomètres. Y prennent place Jacopo Mosca (Italie), Lachlan Morton (EF Education First), Ludovic Robeet (Wallonie Bruxelles), Thibault Guernalec (Arkea Samsic), Mikkel Bjerg (Hagens Berman Axeon), Patryk Stosz (CCC Development), Antonio Di Sante (Sangemini-Trevigiani-MG.Kvis) et Simone Sterbini (Giotti Victoria). Ces huit audacieux ont le champ libre en début d’étape, et se voient même accorder un avantage de huit minutes après 30 bornes. Les équipes favorables à une arrivée massive commencent dès lors à se méfier et viennent prendre les rênes du peloton pour réguler quelque peu l’allure. L’écart est largement revu à la baisse dans l’heure qui suit, et l’échappée passe finalement à la mi-course (85 km) avec une avance relative de trois minutes.

Dans le paquet, ce sont principalement les formations Caja Rural-Seguros RGA et Androni-Sidermec qui mènent la chasse. Israel Cycling Academy vient plus tard mettre un homme à rouler tandis que la Mitchelton-Scott du leader Lucas Hamilton reste tranquille en second rideau. Le travail conjugué des trois équipes de sprinteurs permet en tout cas de faire passer l’écart sous les deux minutes à l’entame de la dernière heure de course. Les échappés du jour tentent bien de s’unir pour résister, mais la tendance reste à la faveur du peloton, qui se rapproche à 1’15 à trente bornes de la ligne et à moins d’une minute à l’entrée dans les vingt derniers kilomètres. Androni-Sidermec semble avoir les choses en main en poursuite, mais l’échappée est relancée par Mosca, Robeet et Bjerg à quinze bornes de l’arrivée, et la course arrive à un nouveau tournant.

Ce trio se détache du reste du groupe et entame une vraie résistance face au peloton. Si bien qu’à la pancarte des dix kilomètres, leur avantage est encore de cinquante secondes et tout espoir est encore largement permis. Mieux, les trois hommes augmentent leur marge à la minute à cinq bornes de la ligne. Le peloton coince complètement et l’échappée est sur le point de réaliser un grand coup, malgré un parcours plat comme la main. Ayant course gagnée dans les trois derniers kilomètres, les trois rescapés de l’échappée commencent à se regarder, et à s’attaquer. C’est le champion du monde du chrono Espoirs Mikkel Bjerg qui tente d’ailleurs sa chance, à deux reprises, mais sans succès. C’est finalement dans le dernier kilomètre que les trois hommes se départagent, après quasiment 160 bornes d’échappée. Le Belge Ludovic Robeet (Wallonie-Bruxelles) parvient alors à prendre quelques mètres et devance sur la ligne Mikkel Berg et Jacopo Mosca. Trente secondes plus tard, Patryk Stosz (CCC Development) règle le reste de l’échappée pour la quatrième place.

Classement de la quatrième étape

1 Ludovic Robeet (Wallonie Bruxelles)
2 Mikkel Bjerg (Hagens Berman Axeon) à 0’01
3 Jacopo Mosca (Italie) m.t
4 Patryk Stosz (CCC Development) à 0’31
5 Lachlan Morton (EF Education First) m.t
6 Antonio Di Sante (Sangemini Trevigiani Mg K Vis) m.t
7 Simone Sterbini (Giotti Victoria) m.t
8 Thibault Guernalec (Arkea Samsic) m.t
9 Manuel Belletti (Androni Giocattoli) m.t
10 Emils Liepins (Wallonie Bruxelles) m.t

Classement après la quatrième étape

1 Lucas Hamilton (Mitchelton-Scott)
2 Damien Howson (Mitchelton-Scott) à 0’16
3 Nick Schultz (Mitchelton-Scott) m.t
4 Mikel Landa (Movistar) à 0’22
5 David de la Cruz (Team Sky) à 0’26
6 Dylan van Baarle (Team Sky) m.t
7 Evgeny Shalunov (Gazprom-RusVelo) à 0’37
8 Aleksandr Vlasov (Gazprom-RusVelo) m.t
9 Matteo Montaguti (Androni Giocattoli – Sidermec) à 0’42
10 Mattia Cattaneo (Androni Giocattoli – Sidermec) m.t

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour du Pays Basque 2021 : Le direct de la 3e étape

Avec l’app VeloPro.fr sur votre mobile ou tablette, accéder à un calendrier très fourni de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.