(c) Eurosport

Anthony Roux : « Coiffer Valverde comme ça, c’est sympa »

Anthony Roux n’a pas régulièrement l’occasion de jouer sa carte. Pour preuve, avant de se présenter sur la Route d’Occitanie, le grand coureur lorrain sortait d’un Giro où il s’était uniquement attaché à protéger Thibaut Pinot. Alors, quand l’opportunité lui est donnée, le coureur de la Groupama-FDJ doit en tirer le meilleur parti possible. La mission a de ce point de vue été parfaitement accomplie ce dimanche à l’occasion de la dernière étape de la Route d’Occitanie. Le multiple médaillé sur les championnats de France a fait mouche du côté de Cazouls-lès-Béziers en l’emportant de justesse et au bout de l’effort devant Alejandro Valverde, échappé pendant 80 kilomètres avec Luis Leon Sanchez. « Quand je les ai vus pas très loin à un kilomètre, j’ai dit à Georg Preidler de donner tout ce qu’il avait pour essayer de revenir, a confié Anthony Roux au micro d’Eurosport après l’arrivée. J’y ai cru. J’ai pensé à ces nombreuses fois où j’ai manqué la victoire. Cela faisait trois ans que je n’avais pas gagné, ça faisait un peu long. J’ai pensé à mes enfants, à ma femme, ça m’a fait du bien. J’y suis vraiment allé à l’arrachée sur le final, et coiffer Valverde comme ça, c’est sympa ! ». Le coureur de 31 ans va désormais pouvoir sereinement préparer les championnats de France, et notamment le contre-la-montre, où il a été médaillé à trois reprises, sans être titré, depuis 2014.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Duo Normand : Martin Toft Madsen et Rasmus Quaade s’imposent

Les Danois ont dominé l’édition 2018 du Duo Normand (1.1). La paire Martin Toft Madsen …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.