© Jean-Marc Hecquet

Quatre Jours de Dunkerque : Le gros numéro de Benjamin Thomas

La troisième étape des Quatre Jours de Dunkerque qui arrivait aujourd’hui à Amiens a été très agitée. Une échappée à sept a animé la course mais a été bien contrôlée par un peloton secoué à plusieurs reprises par des tentatives de bordures. Dans le final, trois hommes sont sortis et grâce à son abnégation, Benjamin Thomas (Armée de Terre) a su résister seul au retour des sprinteurs dans les derniers mètres. Niccolo Bonifazio (Bahrain-Merida) est venu échouer sur les talons du Français tandis qu’Arnaud Démare (FDJ) a complété le podium.  Jens Debusschere (Lotto Soudal) conserve sa tunique de leader.

Dans les premiers kilomètres, une échappée de sept hommes se forme. Andrea Vendrame, Raffaello Bonusi (Androni-Sidermec), Brice Feillu (Fortuneo-Vital Concept), Guillaume Levarlet (Wanty-Groupe Gobert), Thibaut Ferrasse (Armée de Terre), Flavien Dassonville (HP BTP-Auber 93) et Jérémy Cabot (Roubaix Lille Métropole) prennent très vite 2′ d’avance après une vingtaine de kilomètres. Andrea Vendrame engrange les points au sommet des côtes répertoriées et prend provisoirement le maillot de la montagne. L’échappée ne creusera pas un écart supérieur à 3’10.

Dans le peloton, ce sont les équipes Lotto Soudal, FDJ et Ag2r La Mondiale qui contrôlent l’allure et l’écart. A 60 kilomètres de l’arrivée, l’écart est inférieur à 3′ et on ne veut pas laisser trop de marge à l’échappée. L’écart baisse progressivement et n’est plus que de 1’30 à 40 kilomètres de l’arrivée. Moment choisi par Direct Energie pour lancer un coup de bordure. Le peloton explose en trois morceaux et le leader Jens Debusschere (Lotto Soudal) est piégé. Simple alerte pour le maillot rose puisque le peloton se reforme cinq kilomètres plus loin. L’échappée est finalement la plus grande perdante après cette manœuvre puisque l’écart est passé sous la minute.

D’ailleurs le peloton ne temporise pas et à 30 kilomètres de l’arrivée, l’échappée est reprise. Direct Energie retente une bordure à 25 kilomètres de l’arrivée, sans succès. Dans le dernier mont, à 15 kilomètres du but, Direct Energie met Sylvain Chavanel sur orbite. Le Français s’extirpe et derrière lui, le peloton ne parvient pas à s’organiser. Tout le monde est à la rupture et plusieurs contres sont lancés. Maxime Vantomme (WB-Veranclassic-Aqua Protect) et Benjamin Thomas (Armée de Terre) parviennent à faire le jump et à revenir sur l’homme de tête.

Le trio s’entend bien et l’écart est de 10 secondes à 5 kilomètres de l’arrivée au moment où FDJ se met en formation. Malgré le gros travail des coéquipiers de Démare, l’écart ne baisse pas. A 2 kilomètres de l’arrivée, Chavanel se relève mais les deux autres continuent. Benjamin Thomas insiste et dans le dernier kilomètre en descente, il donne tout. Vantomme perd sa roue et le Français possède quelques mètres d’avance dans les 500 derniers mètres. Arnaud Démare (FDJ) lance son sprint de loin et Niccolo Bonifazio (Bahrain-Merida) le remonte. Mais les deux hommes sont trop courts et c’est bien Benjamin Thomas qui résiste à l’Italien pour remporté une très belle victoire.

Classement de la 3e étape : 
1. Benjamin Thomas (Armée de Terre) les 152,5km en 3h29’00
2. Niccolo Bonifazio (Bahrain-Merida) m.t.
3. Arnaud Démare (FDJ) m.t.
4. Roy Jans (Wanty-Groupe Gobert) m.t.
5. Jérémy Lecroq (Roubaix Lille Métropole) m.t.
6. Rudy Barbier (Ag2r La Mondiale) m.t.
7. Marco Canola (Nippo-Vini Fantini) m.t.
8. Bert Van Lerberghe (Sport Vlaanderen-Baloise) m.t.
9. Raymond Kreder (Roompot-Nederlandse Loterij) m.t.
10. Jonas Rickaert (Sport Vlaanderen-Baloise) m.t.

Classement général : 
1. Jens Debusschere (Lotto Soudal)
2. Marc Sarreau (FDJ) à 10″
3. Rudy Barbier (Ag2r La Mondiale) à 12″
4. Clément Venturini (Cofidis) m.t.
5. Sylvain Chavanel (Direct Energie) à 13″
6. Maxime Vantomme (WB-Veranclassic-Aqua Protect) à 14″
7. Samuel Dumoulin (Ag2r La Mondiale) à 15″
8. Roy Jans (WB-Veranclassic-Aqua Protect) à 16″
9. Jérémy Lecroq (Roubaix Lille Métropole) m.t.
10. Oliver Naesen (Ag2r La Mondiale) m.t.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

VeloPro.fr change provisoirement de formule

Cela fait maintenant 5 saisons que VeloPro.fr vous propose tous les jours un suivi continu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.