(c) ASO

Paris-Tours : Les chemins de vigne reconduits, 23 équipes conviées

Introduits la saison passée sur le parcours de Paris-Tours, les chemins de vigne ont largement fait débat dans les jours qui ont suivi l’épreuve. Malgré tout, ils seront à nouveau empruntés par les coureurs à l’occasion de la 113ème édition de la “Classique des feuilles mortes” le 13 octobre prochain. Et si le kilométrage est revu légèrement à la baisse (10,7 km contre 12,5 en 2018), l’importance de ces sentiers reste prépondérante puisqu’ils seront empruntés dans les cinquante derniers kilomètres.

Auparavant, il faudra, comme de coutume sur Paris-Tours, se méfier des bordures dans les plaines très exposées de l’Eure-et-Loir et du Loir-et-Cher. Puis, après les neuf chemins de graviers où nombre de crevaisons s’étaient produites en 2018, il sera temps d’entamer les sept bosses du final. Les quatre dernières seront les mêmes que l’an passé avec la côte de Rochecorbon comme ultime difficulté à 11 bornes du but.

23 équipes ont été conviées pour cette édition, dont la Sunweb du vainqueur sortant Soren Kragh Andersen. Par ailleurs, la Deceuninck-Quick Step ne sera pas au départ comme l’avait d’ailleurs promis son patron Patrick Lefévère après l’édition 2018 qui n’avait selon lui “rien à voir avec du cyclisme sur route.”

Carte et profil

Les 23 équipes invitées

AG2R La Mondiale (Fra)
Groupama-FDJ (Fra)
Lotto Soudal (Bel)
Team Dimension Data (Afs)
Team Katusha-Alpecin (Sui)
Team Sunweb (All)
UAE Team Emirates (UAE)
Cofidis, Solutions Crédits (Fra)
Delko Marseille Provence (Fra)
Euskadi Basque Country-Murias (Esp)
Gazprom-Rusvelo (Rus)
Israel Cycling Academy (Isr)
Rally UHC Cycling (Usa)
Riwal Readynez Cycling Team (Dan)
Roompot-Charles (Hol)
Sport Vlaanderen-Baloise (Bel)
Team Arkéa-Samsic (Fra)
Total Direct Energie (Fra)
Vital Concept-B&B Hotels (Fra)
Wallonie Bruxelles (Fra)
Wanty-Gobert Cycling Team (Bel)
Natura4Ever-Roubaix-Lille Métropole (Fra)
St Michel-Auber 93 (Fra)

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.