(c) Sirotti

Paris-Roubaix : La revanche d’Evaldas Siskevicius

Héros malgré lui de l’édition 2018, Evaldas Siskevicius s’est offert un top 10 inespéré sur Paris-Roubaix ce dimanche. Hors délais l’an passé, le Lituanien de Delko Marseille Provence avait trouvé porte close en arrivant devant le Vélodrome. Il avait alors tenu à ce qu’on lui ouvre les grilles pour terminer l’épreuve envers et contre tout. Sa persévérance a fini par payer ce dimanche. Rencontré à quelques minutes du départ, Siskevicius nous avait confié vouloir terminer « une heure plus tôt que l’an passé ». Il a fait encore mieux, se classant neuvième du troisième Monument de la saison, en devançant notamment au sprint Greg Van Avermaet et Oliver Naesen, deux des grands favoris de l’épreuve.

Lire aussi > Paris-Roubaix : Philippe Gilbert s’offre un quatrième Monument

Sans grande référence sur les courses pavées, Siskevicius s’est battu toute la journée avec les meilleurs. Il a même porté une attaque à vingt kilomètres de la ligne alors qu’il évoluait dans le premier groupe de poursuite. Repris, il a ensuite attendu le sprint pour signer un top 10 de prestige. De quoi donner de l’espoir à son jeune coéquipier Joseph Areruya. Arrivé hors délais et avant-dernier coureur à couper la ligne ce dimanche, le Rwandais de 23 ans peut commencer à rêver de l’édition 2020.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de France : Des bonifications placées au sommet de certaines ascensions

Une nouveauté pour le Tour de France 2019. Cet été, les coureurs auront la possibilité …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.