Milan-Turin : La course en direct commenté

RadioTour

* Pour activer Radiotour, veuillez activer le son dans l’encart ci-dessus.
* Le streaming de Radiotour est transmis depuis notre véhicule en course, des déconnexions sont donc possibles.
* À l’approche de l’arrivée, notre véhicule doit se porter plus à l’avant pour que nos reporteurs sur place puissent vous proposer des réactions des coureurs sur la ligne d’arrivée via la chaîne YouTube de Cycling Pro Net. Par conséquent, nous ne serons plus en mesure de transmettre RadioTour dans les derniers kilomètres

16h20 – Fin du live 
Merci à tous d’avoir suivi la course en notre compagnie. Le compte-rendu avec le classement est disponible en cliquant ici, les réactions suivront dans la soirée sur notre site et notre chaîne YouTube. On se retrouve demain pour le Tour du Piémont!

16h15 – 
Tiesj Benoot et David Gaudu complètent le top5.

16h15 – 
Adam Yates troisième en léger retrait.

16h14 – 
Alejandro Valverde est deuxième à quelques longueurs.

16h14 – 
Victoire de Michael Woods!!

16h13 – 
Woods contre le Français aux 500 mètres.

16h13 – 
Mollema et Benoot reviennent… Gaudu attaque à nouveau !

16h12 – 
Bauke Mollema et Tiesj Benoot sont intercalés non loin des cinq leaders.

16h11 – 1km
Flamme rouge pour Woods et Gaudu! Valverde, Bernal et Yates ne sont pas très loin.

16h11 – 
Gaudu multiplie les attaques… Woods parvient à suivre.

16h10 – 
Izagirre et Haig semblent distancés pour de bon.

16h10 – 
Woods attaque à nouveau, seul Gaudu suit directement. Valverde attaque à contre-temps…

16h09 – 
Gaudu rejoint Woods et voit Bernal, Valverde, Yates, Izagirre et Haig revenir…

16h08 – 
Un trio avec Bernal, Valverde et Yates sort du peloton !

16h06 – 
Izagirre et Haig sont distancés : Gaudu pourchasse maintenant Woods, mais l’écart est mince avec le peloton.

16h05 – 
Gaudu part seul en chasse du trio.

16h04 – 
Le peloton reprend tout le monde et ce sont Gorka Izagirre, Woods et Haig qui tentent leur chance.

16h03 – 
Adam Yates, Woods, Valverde et Gaudu ont suivi l’attaque de Fuglsang.

16h02 – 
Accélération de Jakob Fuglsang!

16h – 5km
La montée finale de Superga débute!

15h58 – 
La descente est terminée, le peloton est toujours groupé.

15h56 – 9km
On attend visiblement la montée finale de Superga (4,9km à 9,1%) pour se livrer l’explication attendue.

15h54 – 10km
Il y a des attaques sur le plat, mais le petit peloton ne laisse rien filer.

15h49 – 15km
Les quinze derniers kilomètres! Le peloton réduit reste groupé.

15h45 – 
Le peloton ne laisse pas faire et reprend rapidement Brambilla. Geoghegan Hart continue d’emmener le peloton.

15h44 – 
Gianluca Brambilla attaque et passe le sommet en tête. Il fait la descente à fond.

15h43 – 20km
Cavagna est repris à 1km du sommet, c’est toujours Geoghegan Hart qui mène le peloton.

15h41 – 
Rosskopf a été repris par le peloton. Cavagna n’a plus beaucoup de marge…

15h40 – 
Tao Geoghegan Hart emmène le peloton, qui ne compte déjà plus qu’une trentaine d’unités.

15h39 –
Le peloton n’est plus qu’à 24″ de l’homme de tête. Encore deux kilomètres d’ascension.

15h37 – 
Cavagna compte 14″ d’avance sur Rosskopf. Dalla Valle a été repris, Savini et Bou sont sur le point de l’être.

15h33 – 
Nicolas Dalla Valle va être le premier coureur de l’échappée à être repris par le peloton.

15h32 – 
Rémi Cavagna attaque l’échappée!

15h31 – 
L’échappée aborde la première montée de Superga!

15h30 – 
Le peloton se rapproche encore : plus que 1’12” d’avance pour les cinq hommes de tête!

15h29 – 25km
L’échappée entre dans les 25 derniers kilomètres de course.

15h27 – 
Nouvelle chute au sein du peloton… Des coureurs de Katusha, Arkéa, Bahrain et Androni sont tombés.

15h26 – 
L’écart est tombé sous les deux minutes : 1’52” désormais.

15h25 – 
Crevaison pour Jack Haig, le troisième du GP Beghelli.

15h24 – 
Les hommes de tête arriveront au pied de la première des deux montées de Superga (4,9km à 9,1%) dans six kilomètres.

15h22 – 32km
Plus que 2’05” de marge pour Savini, Cavagna, Bou, Rosskopf et Dalla Valle.

15h16 – 37km
2’36” au km142.

15h15 – 
Caicedo et Morton effectuent la majeure partie du travail de poursuite pour EF Education First.

15h11 – 
Après trois heures de course, les fuyards tiennent la moyenne de 46,16km/h.

15h10 – 41km
L’échappée passe le km138.

15h08 – 
Et maintenant 3’04”, le rapproché du peloton se précise.

15h06 – 
Plus que 3’20” d’avance pour Savini, Cavagna, Bou, Rosskopf et Dalla Valle.

15h04 – 
Il ne pleut plus et les coureurs évoluent désormais sur route sèche.

15h – 
Le peloton approche à 3’36” au km131.

14h58 – 
Rectificatif : Julien Bernard est toujours en course, c’est son coéquipier Niklas Eg qui a abandonné après la chute.

14h56 – 52km
Ecart stable à 4’03”.

14h51 – 
Niklas Eg a également abandonné.

14h51 – 
Deux abandons à signaler après la chute : Julien Bernard et Enrico Barbin quittent la course.

14h47 – 58km
Les cinq échappés sont au km121.

14h46 – 
EF Education First emmène toujours le peloton. 4′.

14h43 – 
Nouvelle chute au sein du peloton. Des coureurs de Lotto Soudal, Trek, Katusha, Bardiani et Bahrain sont impliqués.

14h41 – 62km 
4’04” au km117.

14h38 – 
Tombé en début d’épreuve, Manuele Mori a été conduit à l’hôpital pour passer des examens.

14h37 – 
L’écart passe maintenant sous les quatre minutes : 3’56”.

14h34 – 68km 
4’02” au pointage du km111.

14h28 – 
4’16” au dernier écart mesuré.

14h27 – 
Ce sont toujours les équipes EF Education First et Movistar qui emmènent, mais les hommes ont changé. Lachlan Morton et Jaime Castrillo conduisent maintenant le peloton.

14h25 – 
Réduction de l’écart à 4’18”.

14h24 – 75km
La tête de course est dans les 75 derniers kilomètres. Le peloton continue de contrôler sans s’affoler.

14h14 – 81km
Légère hausse de l’écart : 4’54” d’avance pour Savini, Cavagna, Bou, Rosskopf et Dalla Valle.

14h10 – 86km
Après deux heures de course, l’échappée roule à la vitesse moyenne de 46,2km/h. Une allure toujours soutenue, mais en légère baisse par rapport à la première heure.

14h08 – 
Le peloton passe la mi-course avec 4’40” de retard sur l’échappée.

14h03 – 
Les cinq hommes de tête arrivent à la mi-course, et à la zone de ravitaillement.

14h02 – 92km
4’33” au km87, le peloton contrôle sans prendre de risque.

13h57 – 95km
4’37” au km84.

13h54 – 
4’41” d’avance pour Savini, Cavagna, Bou, Rosskopf et Dalla Valle.

13h51 – 
L’écart diminue à 4’36” au km80.

13h48 – 100km
La pluie reprend alors que l’échappée passe l’arche indiquant les 100 derniers kilomètres.

13h42 – 105km
L’écart passe sous les cinq minutes : 4’57” à la dernière mesure.

13h37 – 110km
Toujours 5’20”, au pointage du km69.

13h36 – 
Il ne pleut plus, mais l’air reste humide et les routes mouillées. Le ciel est menaçant.

13h32 – 
Le chrono indique désormais 5’20” d’avance pour Savini, Cavagna, Bou, Rosskopf et Dalla Valle.

13h27 – 116km
Légère baisse de l’écart : 5’25” d’avance pour les cinq hommes de tête qui sont au km63.

13h17 – 122km
5’35” d’avance pour l’échappée, qui passe le km55.

13h11 – 
Première heure très rapide : les hommes de tête y ont couvert 48,2 kilomètres.

13h09 – 
Jonathan Caicedo (EF Education First) et Jasha Sütterlin (Movistar) emmènent le peloton.

13h06 – 132km
Le peloton ne laissera pas trop de marge aux fuyards, l’écart est maintenu autour de 5’45”.

13h02 – 136km
Très légère baisse de l’écart : il y a 5’42” au km43.

12h57 – 140km
Ecart stabilisé. Il y a 5’48” au km39.

12h53 – 144km
Savini, Cavagna, Bou, Rosskopf et Dalla Vall sont au km35.

12h50 – 
Le peloton passe la marque des 150 derniers kilomètres avec 5’52” de retard sur les hommes de tête.

12h45 – 149km
Il y a maintenant 5’50” d’écart entre l’échappée et le peloton.

12h43 – 150km
La pluie s’intensifie.

12h39 – 154km
Savini, Cavagna, Bou, Rosskopf et Dalla Valle passent le km25.

12h38 – 
Le chrono indique 4’50” au dernier pointage.

12h35 – 
Le peloton laisse filer cette échappée de cinq coureurs.

12h28 – 164km
1’50” d’avance pour les fuyards au km15.

12h27 – 
Une pluie fine s’abat maintenant sur les coureurs.

12h25 – 
Les fuyards font le break. Daniel Savini, Rémi Cavagna, Joan Bou, Joey Rosskopf et Nicolas Dalla Vall comptent désormais 48″ d’avance.

12h23 – 168km
17″ d’avance pour les cinq hommes de tête.

12h22 – 
Grosse chute au sein du peloton : des coureurs de Groupama, Mitchelton, Bardiani et UAE sont impliqués.

12h21 – 170km
Il n’y a que 8 secondes d’écart.

12h20 – 
Cinq hommes en tête ! Joey Rosskopf et Nicolas Dalla Vall ont rejoint l’échappée, mais le peloton est juste derrière.

12h20 – 
Joey Rosskopf et Nicolas Dalla Valle se lancent en poursuite.

12h19 – 
Daniel Savini et Rémi Cavagna rejoignent Joan Bou en tête de course.

12h18 – 173km
Joan Bou attaque et évolue seul en tête!

12h17 – 174km
Les attaques se poursuivent, il n’y a pas d’échappée au km5.

12h15 – 
Des précipitations sont attendues sur la course. Pour l’instant, les coureurs sont au sec.

12h14 – 
Valerio Agnoli et Marco Canola tentent de s’échapper, mais en vain.

12h12 – 
L’allure est rapide, le peloton reste groupé au km2.

12h11 – 179km à parcourir
145 coureurs ont pris le départ. Grega Bole (Bahrain-Merida) et Brent Van Moer (Lotto Soudal) sont non-partants.

12h10 – Départ réel
La 100e édition de Milan-Turin est lancée!

12h08 – 
Le cortège approche du km0.

12h05 – 
Il n’y a que 2,5 kilomètres neutralisés avant le départ réel.

12h03 – Départ fictif
Les coureurs s’élancent dans l’itinéraire défilé.

11h50 – 
Brent Van Moer (Lotto Soudal) ne prendra pas part à l’épreuve.

11h15 – Avant course 
Dans le bon coup la veille sur les Trois Vallées Varésines, David Gaudu a une revanche à prendre ce mercredi. Le grimpeur français a été victime de l’erreur de parcours dans le final et nous annonçait que ce n’était que partie remise pour Milan-Turin (lire ici).

11h – Avant course
Bonjour et bienvenue à tous pour suivre Milan-Turin en direct commenté. A quatre jours du Tour de Lombardie, la montée de Superga testera la forme de certains des candidats au dernier Monument de la saison. D’ici au départ prévu à 12h05, vous pouvez retrouver la présentation en cliquant ici.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Daniele Bennati ne sait pas s’il poursuivra sa carrière en 2020

Daniele Bennati dans l’incertitude. Le coureur italien de 39 ans, qui n’est lié à aucune …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.