EN DIRECT
© Sirotti

Fabio Aru : “C’est bon signe”

Le Tour du Piémont était pour beaucoup la grande répétition avant le Tour de Lombardie. Et pour le Champion d’Italie, Fabio Aru (Astana), c’était la dernière chance de se rassurer quant à sa condition après une Vuelta difficile et deux prestations moyennes sur le Tour d’Emilie et il y a deux jours aux Trois Vallées Varésines. Et le Sarde s’est rassuré. Troisième au sommet de la difficile ascension menant à la Basilique de Superga, il était devant les Nairo Quintana (Movistar), Thibaut Pinot (FDJ), Wout Poels (Team Sky), Tom Dumoulin (Sunweb) et autres prétendants pour ce samedi…

Fabio, on sent que vous êtes en pleine progression depuis samedi dernier. Que pensez-vous de votre performance aujourd’hui ?
C’est bon signe. Je me sentais mieux que samedi dernier (Tour d’Emilie, ndlr) et que mardi (Trois Vallées Varésines). Samedi j’ai terminé onzième mais j’ai beaucoup souffert à San Luca. Mardi c’était déjà mieux et aujourd’hui, encore mieux. L’équipe a fait du bon travail avec le jeune (Karl Patrick) Lauk (stagiaire, nldr) dans l’échappé. Il a a fait une belle course. Samedi sera très important pour moi. Le Tour de Lombardie est une très belle course.

Outre la préparation pour la Lombardie, que signifie ce podium aujourd’hui ?
Je suis content parce que je suis très attaché à cette région, le Piémont. Je m’entraîne toujours à Sestrières et dans les alentours. J’aime beaucoup cette course, c’est un beau parcours. Je l’avais faite dès ma première année professionnelle et je me souviens que Contador avait gagné. C’est là que j’ai réalisé le rêve que je vivais de courir à ses côtés. Depuis je reviens chaque fois, c’est la sixième fois cette année, et je suis pour la deuxième fois sur le podium.

Quel regard portez-vous sur vos adversaires pour le Tour de Lombardie ?
Nibali a démontré qu’il était en grande forme et aujourd’hui Uran a fait un sacré numéro. Je pense qu’il y aura beaucoup de prétendants. On a vu aussi que Quintana va de mieux en mieux. Mais samedi c’est une course différente, avec 250 kilomètres. Beaucoup de monde voudra faire quelque chose.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de l’Ain : Stefan Bissegger devance Lorrenzo Manzin

Le Tour de l’Ain s’élançait ce vendredi par une étape de 162,6 kilomètres entre Bourg-en-Bresse …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.