(c) Sirotti

David Gaudu : « Ça s’est joué à l’acide lactique dans les 500 derniers mètres »

David Gaudu a multiplié les attaques, ce mercredi, dans le final de Milan-Turin. Instigateur du groupe qui s’est joué la victoire avec Michael Woods, le futur vainqueur, le jeune grimpeur de la Groupama-FDJ était marqué de près et n’a jamais réussi à s’isoler. Il a alors payé tous ses efforts sur les pentes de Superga dans les 500 derniers mètres d’ascension et devait se contenter de la cinquième place.

Lire aussi > Milan-Turin : Michael Woods triomphe au sommet de Superga

« Quand j’ai vu les loustics qui étaient avec moi, j’ai essayé. Je pensais pouvoir les décrocher dans la dernière bosse. J’ai bien joué le coup en rentrant tout seul une première fois, après on s’est un peu regardé avec Woods. Dans le final, on était tous à la rupture, expliquait Gaudu, déjà quatrième du GP Beghelli ce dimanche, à notre micro. Ça s’est joué à la jambe, à l’acide lactique dans les 500 derniers mètres. C’est quand même de bon augure, j’étais parmi les meilleurs aujourd’hui. La forme revient bien. Maintenant, c’est cap sur le Lombardie ! »

L’intégralité de sa réaction : 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Nick Nuyens demande plus d’un million d’euros à Wout van Aert

Après avoir rompu le contrat qui le liait à Vérandas Willems-Crelan, Wout van Aert a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.