(c) ASO

Liège-Bastogne-Liège : Un final flambant neuf, 4 équipes françaises conviées

L’information était connue depuis le printemps dernier. Amaury Sport Organisation n’a simplement fait que la confirmer, ce mardi, en dévoilant les détails de l’édition 2019 de Liège-Bastogne-Liège. Cette année, la Doyenne des Classiques s’achèvera donc bel et bien à Liège même. Cela peut sembler évident, mais ça n’avait plus été le cas depuis 1991 et la victoire de Moreno Argentin. L’année suivante, l’organisation avait en effet délocalisée l’arrivée à Ans, où l’épreuve se concluait depuis désormais 26 ans, y compris lors du succès de Bob Jungels (Quick Step Floors) la saison dernière.

Alors, qui dit nouvelle ville arrivée dit forcément nouveau final. L’organisation a complètement remodelé le parcours et a tout d’abord décidé de ré-introduire la fameuse trilogie Wanne – Stockeu – Haute-Levée, qui n’avait plus été au programme depuis 2015. Peu avant, alors que les coureurs entreront dans les 100 derniers kilomètres, il faudra également arpenter la côte de Mont-le-Soie. Concentrées en l’espace de vingt bornes, ces quatre premières difficultés établiront forcément une première sélection, mais il restera cinq montées pour faire la différence.

Il y aura tout d’abord les Cols du Rosier et du Maquisard avant que les coureurs ne viennent affronter la célèbre côte de la Redoute, à 35 kilomètres de la ligne. De là ils iront chercher la côte des Forges (également au programme de la Flèche Wallonne) et, enfin, en guise de juge de paix, à 15 kilomètres de la l’arrivée, la côte de la Roche-aux-Faucons. C’est d’ailleurs dans cette ascension que Bob Jungels s’était fait la malle en 2018, tout comme Andy Schleck en 2009. Pas moins de 256 kilomètres sont au programme du Monument belge cette année avant une arrivée sur … le plat, Boulevard d’Avroy.

Pour ce qui est des invitations, Amaury Sport Organisation les a réparties entre équipes françaises et belges. Côte tricolore, Arkéa-Samsic, Direct Energie, Cofidis et Vital Concept-B&B Hotels ont ainsi reçu leur sésame pour l’évènement, tandis que du côté du plat pays, ce sont Sport Vlaanderen-Baloise, Wallonie-Bruxelles et Wanty-Groupe Gobert qui sont les heureuses élues.

Carte et profil de l’édition 2019

 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour d’Algarve : La deuxième étape en direct commenté



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.