Tour du Pays Basque : La cinquième étape en direct commenté

RadioTour

* Pour activer Radiotour, veuillez activer le son dans l’encart ci-dessus.
* Le streaming de Radiotour est transmis depuis notre véhicule en course, des déconnexions sont donc possibles.
* À l’approche de l’arrivée, notre véhicule doit se porter plus à l’avant pour que nos reporteurs sur place puissent vous proposer des réactions des coureurs sur la ligne d’arrivée via la chaîne YouTube de Cycling Pro Net. Par conséquent, nous ne serons plus en mesure de transmettre RadioTour dans les derniers kilomètres.

———

17h31 – arrivée
Merci à toutes et à tous de nous avoir suivi. Plus d’informations sur le site dans les minutes et heures à venir.

Bonne soirée.

17h28 – arrivée
Schachmann termine dans un groupe à 2’03 !

17h27 – arrivée
Izagirre 2e devant Yates à 1’08 de Buchmann. Fuglsang 4e.

1’25 de retard pour Dan Martin et Pogacar.

17h26 – arrivée
C’est fait pour Buchmann ! Première victoire dans le WorldTour pour lui, et le maillot de leader !

17h25 – 1 km de l’arrivée
1’20 pour Buchmann !

17h24 – 1,7 km de l’arrivée
Le trio de poursuite bascule à son tour.

17h24 – 2 km de l’arrivée
Buchmann dans la descente finale.

17h23 – 2,5 km de l’arrivée
Buchmann arrive au sommet avec 1’20 d’avance.

17h21 – 3 km de l’arrivée
1’30 de retard pour Yates, Fuglsang et Izagirre. Derrière eux, Pogacar et Martin tentent de revenir.

17h20 – 3,5 km de l’arrivée
Buchmann fend la foule !

17h19 – 3,7 km de l’arrivée
Le trio de poursuivants ne reprend quasiment plus rien.

17h18 – 4 km de l’arrivée
Buchmann
à 1’45 : Izagirre, Yates, Fuglsang
à 2’10 : Schachmann.

17h18 – 
Schachmann n’est qu’à 30 secondes Fuglsang-Yates-Izagirre. Il résiste bien.

17h17 – 4,5 km de l’arrivée
Yates et Izagirre recollent à Fuglsang. Landa a du mal.

17h16 – 5 km de l’arrivée
Landa, Izagirre et Yates s’en vont à la poursuite de Fuglsang.

17h15 – 
Schachmann reprend Mollema et Gaudu, lâchés par le groupe des favoris, pointé à 1’45 de Buchmann.

17h14 – 5,3 km de l’arrivée
Ca se regroupe chez les favoris, mais nouvelle attaque de Fuglsang.

17h13 – 5,5 km de l’arrivée
Schachmann en difficulté à l’arrière du groupe des favoris.

17h12 – 5,8 km de l’arrivée
Contre de Landa, suivi par Izagirre et Martinez.

17h12 – 6 km de l’arrivée
Fuglsang attaque dans le groupe des favoris. Yates, Izagirre, Landa suivent.

17h11 – 6,2 km de l’arrivée
Déjà un kilomètre d’avalé et toujours 2 minutes pour Buchmann.

17h10 – 6,5 km de l’arrivée
C’est parti pour l’ascension finale du peloton.

17h09 – 7 km de l’arrivée
C’est parti pour l’ascension finale ! Buchmann l’entame avec deux minutes.

17h09 – 7 km de l’arrivée
Deux minutes pour Buchmann !! L’Allemand s’en va faire coup double.

17h08 – 7,5 km de l’arrivée
L’ascension finale, c’est 5km à 8,8% de moyenne.

17h07 – 8 km de l’arrivée
Henao et Madouas repris par le peloton où Movistar vient aussi prêter main forte.

17h06 – 9 km de l’arrivée
1’55 …

17h04 – 11 km de l’arrivée
1’50 pour Buchmann qui s’en va chercher le pied de l’ascension finale.

17h02 – 13 km de l’arrivée
Emanuel Buchamm va bientôt voir son avantage atteindre la minute !

16h59 – 
1’40 pour Buchmann, Astana est incapable de reprendre la moindre seconde.

16h58 – 
Sanchez se gare. Gorka Izagirre reprend le manche.

16h57 – 16 km de l’arrivée
1’35, l’Allemand creuse et ne faiblit absolument pas. Henao et Madouas sont encore intercalés à une minute.

16h54 – 18 km de l’arrivée
1’30 pour Buchmann, désormais leader virtuel !

16h52 – 20 km de l’arrivée
1’20 pour Buchamnn au sommet du 3e catégorie. Astana perd beaucoup de temps.

16h50 – 
Buchmann s’envole !!! 1’10 déjà pour lui.

16h49 – 21 km de l’arrivée
Buchmann reprend de fait de l’avance ! Une minute sur le peloton des favoris mené par Sanchez.

16h48 – 21,5 km de l’arrivée
Attaque de Buchmann, qui ne roulait pas et qui vient de lâcher Madouas et Henao.

16h46 – 22,5 km de l’arrivée
Ecart à 40 secondes.

16h43 – 24 km de l’arrivée
50 secondes pour les 3 échappés qui entament l’avant-dernière bosse du jour (6 km à 4,4%)

16h42 – 
Astana travaille mais le trio de tête parvient à maintenir son avantage.

16h41 – 
Luis Leon Sanchez se relève !

16h41 – 25 km de l’arrivée
Astana a repris les commandes du peloton, une minute derrière l’échappée !!

16h39 – 26 km de l’arrivée
On retrouve du coup une grosse vingtaine de coureurs dans le groupe des favoris.

16h38 – 27 km de l’arrivée
Henao, Buchmann, Sanchez et Madouas ont déjà 50 secondes d’avance ! Personne ne roule derrière eux.

16h37 – 27 km de l’arrivée
Bora-hansgrohe est en tête du peloton favoris mais ne roule absolument pas !

16h36 – 28 km de l’arrivée
Personne ne roule vraiment dans le peloton. Qui retrouve des unités.

16h36 – 28 km de l’arrivée
Valentin Madouas a attaqué immédiatement mais Henao ramène Sanchez et Buchmann.

16h35 – 29 km de l’arrivée
Madouas sort du groupe des favoris et va rentrer sur le trio de tête.

16h34 – 29 km de l’arrivée
Quelques coureurs tentent de rentrer de l’arrière. Et Sanchez relance à l’avant.

16h33 – 30 km de l’arrivée
12 secondes pour le trio de tête, où ça ne s’entend pas. Sanchez ne va pas rouler pour Buchmann. Henao non plus ne roule pas.

16h32 – 31 km de l’arrivée
Ca se regarde derrière !! Et l’écart gonfle.

16h31 – 31 km de l’arrivée
Trois hommes se font la malle : Buchmann, Sanchez et Henao.

16h29 – 33 km de l’arrivée
Luis Leon Sanchez emmène dans la descente.

16h26 – 36 km de l’arrivée
19 coureurs visiblement sont présents.

16h24 – 39 km de l’arrivée
En tête, nous avons donc Sanchez, Ion Izagirre, Gorka Izagirre, Fuglsang, Schachmann, Buchmann, Konrad, Gaudu, Mollema, Martinez, Pogacar, Henao, D. Martin, Nieve, Hamilton, Yates, Mas, Landa, Carthy.

16h23 – 40 km de l’arrivée
Sanchez, rejoint, se met immédiatement à la planche.

Schachmann parvient à rentrer !

16h22 – 40 km de l’arrivée
Izagirre n’a pas fait la différence mais Schachmann a lui perdu quelques mètres.

16h21 – 40 km de l’arrivée
Schachmann et Hugh Carthy recollent. Mais Ion Izagirre attaque !

16h20 – 
Et Schachmann s’accroche encore et toujours !

16h20 – 41 km de l’arrivée
Hugh Carthy, Valentin Madouas, Sergio Henao sont à quelques secondes des favoris.

16h19 – 41 km de l’arrivée
30 secondes d’avance pour Luis Leon Sanchez sur le groupe des favoris… mené par ses coéquipiers.

16h18 – 41 km de l’arrivée
Gorka Izagirre continue d’emmener devant son frère et Fuglsang. Schachmann en difficulté mais toujours là !

16h17 – 
Mühlberger repris par le groupe des favoris. Schachmann et son maillot jaune sont toujours à 10 mètres du groupe des favoris, Madouas lâche.

16h16 – 
C’est Gorka Izagirre qui fait le train en tête de peloton. Schachmann et Henao sont à quelques mètres du groupe des favoris.

Madouas est en difficulté également.

16h15 – 42 km de l’arrivée
Schachmann fait le yo-yo en queue de groupe.

16h14 – 
À peine 20 unités dans le groupe des favoris.

16h13 – 42 km de l’arrivée
Enric Mas continue d’imprimer un gros tempo en tête de peloton. Avec Astana également.

Schachmann est en queue de groupe, à la limite !

16h09 – 
Place à la première grande difficulté du jour, à Izua (3 km à 12,7 %, pentes à 24% !). Luis Leon Sanchez lâche de suite Mühlberger.

Et Enric Mas remet en marche dès les premières pentes ! La sélection se fait immédiatement.

16h07 – 
Le groupe de 8 passe ses derniers relais mais va bientôt se faire avaler.

16h06 – 45 km de l’arrivée
Astana fournit un gros travail dans le peloton et s’en va chercher le groupe de poursuite.

16h03 – 
55 secondes de retard pour le groupe de 8, 1’20 pour le “peloton”.

16h00 – 48 km de l’arrivée
Un groupe de 8 est donc intercalé avec Mas, Rojas, Madouas, Molard, Konrad, Quintero, Henao, Gorka Izagirre.

Du coup, Astana roule dans le troisième groupe, bien plus étoffé, avec le maillot jaune en son sein.

15h58 – 
Sanchez et Mühlberger ne sont pas dangereux au général.

15h57 – 51 km de l’arrivée
Une minute d’avance pour le duo sur le groupe maillot jaune. Un groupe de contre s’est formé avec Madouas, Gaudu et Landa notamment.

15h56 – 51 km de l’arrivée
C’était Molard et non Gaudu à l’attaque. Mais ça rentre.

On a aussi des coureurs qui reviennent de l’arrière. Avant cela, on avait Pogacar, Martin, Henao, Nieve, Yates, Pedrero, Landa, Buchmann, Konrad, Schachmann, Mas, Fuglsang, Izagirre, Martinez, Gaudu et Madouas à l’avant. 

15h53 – 53 km de l’arrivée
40 secondes pour le duo de tête sur une vingtaine de coureurs. Mais Gaudu relance !

15h52 – 55 km de l’arrivée
Madouas relance dans le groupe des favoris, 20-25 secondes derrière le duo Sanchez-Mühlberger.

15h50 – 56 km de l’arrivée
À l’avant de la course : Sanchez, Mühlberger, Martinez, Martin, Gaudu, Fuglsang, Pogacar, Schachmann, Mas, Konrad, Buchmann, Madouas, Yates….

15h49 – 57 km de l’arrivée
Luis Leon Sanchez (Astana) a attaqué avec Gregor Muhlberger (Bora-hansgrohe). Le reste du groupe des favoris est 50 mètres derrière.

15h48 – 
On a environ 20 coureurs en tête mais il sera plus simple de faire un point à l’issue de la descente.

15h45 – 61 km de l’arrivée
Chute de Grmay dans la descente, effectuée à pleine vitesse.

15h42 – 63 km de l’arrivée
Jonction au sommet !

15h41 – 
Environ 10 secondes d’avance pour Mas sur un groupe de 20 coureurs où Astana relance.

15h40 – 64 km de l’arrivée
Quatre coureurs d’Astana dans le groupe derrière Mas.

15h39 – 
Enric Mas a fait le trou. Derrière, un groupe d’une quinzaine d’hommest est mené par Astana. Schachmann s’accroche.

15h38 – 
Le peloton explose de toutes parts !!

15h37 – 65 km de l’arrivée
Enorme train de la Deceuninck-Quick Step … et Enric Mas démarre, déjà !!!

15h37 – 
Un second peloton est à 30 secondes, mené par la Sky.

15h36 – 
Sous le soleil, la Deceuninck-Quick Step mène fort.

15h35 – 
C’est parti pour la quatrième ascension répertoriée du jour.

15h33 – 67 km de l’arrivée
Passage au ravitaillement pour le peloton, qui s’est coupé en deux il y a quelques instants.

15h31 – 
Deceuninck-Quick Step emmène encore le peloton.

15h30 – 
Prochaine bosse dans quelques minutes,  à Arribinieta (2,8 km à 7,4%).

15h26 – 
Mi-course ! Pas d’échappée actuellement.

15h21 – 78 km de l’arrivée
La Deceuninck-Quick Step fait la jonction !

15h18 – 
10 secondes à peine pour le trio Molard-Fernandez-De Marchi.

15h14 – 83 km de l’arrivée
12 secondes ! Les coéquipiers d’Enric Mas mettent la pression.

15h13 – 
Ca diminue : 14 secondes. Le peloton ne laisse rien passer aujourd’hui. C’est la Deceuninck-Quick Step qui roule actuellement.

15h12 – 
19 secondes seulement pour le trio de tête.

15h10 – 88 km de l’arrivée
De Marchi est passé en tête des trois premiers GPM du jour ! Molard en deuxième position lors de la dernière bosse.

L’écart grimpe à 22 secondes pour Fernandez, Molard et De Marchi. Les poursuivants repris par le peloton.

15h08 – 
Chérel perd sa place à l’avant.

15h07 – 
Jose Joaquin Rojas (Movistar) et Alexey Lutsenko (Astana) en poursuite.

Le peloton à 17 secondes.

15h04 – 90 km de l’arrivée
Ruben Fernandez (Movistar), Mikaël Chérel (AG2R-La Mondiale), Alessandro De Marchi (CCC) et Rudy Molard (Groupama-FDJ) sont les attaquants ! Seulement 10 secondes pour eux.

15h02 – 92 km de l’arrivée
4 coureurs tentent de sortir au sommet.

15h00 – 
Plus qu’un kilomètre avant le sommet de Bedarona.

14h58 – 94 km de l’arrivée
Le peloton demeure groupé.

14h57 – 
De Marchi a refait le coup et empoché 3 nouveaux points. Luis Leon Sanchez et Rudy Molard sont passés 2e et 3e au sommet.

14h54 – 
Le peloton passe déjà au sommet, en file indienne, et va de suite aller chercher la montée de Bedarona (2,1 à 7,5%).

14h49 – 
C’est parti pour la deuxième ascension  répertoriée du jour, plutôt simple, à Natxitua (2,5 km à 3,2%).

14h47 – 100 km de l’arrivée
50 bornes parcourues, 100 bornes encore à couvrir et pas d’échappée !

14h45 – 
Ca n’a pas duré, le reste du peloton revient !

14h44 – 104 km de l’arrivée
Un groupe d’environ 20 coureurs prend maintenant les devants !

44,5 km/h de moyenne dans la première heure.

14h39 – 107 km de l’arrivée
Déjà terminé pour le duo.

14h37 – 
Sander Armée (Lotto-Soudal) et Michael Storer (Sunweb) passent à l’offensive.

14h31 – 114 km de l’arrivée
Le peloton avance à vive allure, cela ne favorise pas les tentatives qui pourtant ne manquent pas.

14h28 – 
Abandon de Meiyin Wang (Bahrain-Merida), et toujours pas d’échappée.

14h25 – 120 km de l’arrivée
On a retrouvé une partie plus “plate”, mais le peloton reste groupé. Aucun coureur ne parvient à prendre les devants.

14h18 – 
Pas d’échappée dans la descente, mais une chute pour Darwin Atapuma (Cofidis), qui est néanmoins vite reparti.

14h13 – 128 km de l’arrivée
Les coureurs sont dans une portion descendante.

14h11 – 
Pari réussi pour De Marchi, qui a empoché trois points au sommet, devant King (2) et Jesus Herrada (1). Il est désormais leader virtuel du classement de la montagne.

14h09 – 132 km de l’arrivée 
Le peloton reprend tout le monde … à l’exception d’Alessandro De Marchi, parti à l’attaque.

L’Italien a voulu jouer le GPM. Nous attendons les résultats au sommet, qui a été franchi.

14h05 – 
Stetina repris et seulement 12 secondes d’avance pour Monfort et King sur le peloton.

14h05 – 
Sky a pris les rênes du peloton alors que Stetina craque à son tour en tête.

14h03 – 
Plus que 3 hommes en tête avec 30 secondes d’avance.

14h02 – 
Saenz est lui décroché de l’échappée et repris par le peloton. Astana, Cofidis et Euskadi-Murias tentent de lancer des hommes à l’avant.

14h01 – 
Le rythme s’accélère dans le peloton ! Sergio Samitier (Euskadi-Murias) a tenté de sortir sans succès.

13h58 – 137 km de l’arrivée
Les coureurs démarrent la première ascension du jour.

13h54 – 
Les Basques ne renoncent pas, mais 45 secondes désormais au chronomètre.

13h50 – 145 km de l’arrivée
L’écart grimpe à 30 secondes mais Euskadi-Murias veut aussi sa place à l’avant.

13h48 – 
Maxime Monfort (Lotto-Soudal), Ben King (Dimension Data), Peter Stetina (Trek-Segafredo) et Nicolas Saenz (Manzana-Postobon) ont 20 secondes d’avance.

13h46 – 147 km de l’arrivée
4 coureurs tentent de s’extirper.

13h44 – 
Une première difficulté interviendra après seulement 15 kilomètres : la côte de Morga (4,1 km à 5,7%).

13h42 – 150 kilomètres de l’arrivée  
C’est parti !

Et déjà des attaques.

13h40 – 
Le fictif est très court. 1700 mètres seulement avant de rejoindre le km 0.

13h38 – 
Sam Oomen (Sunweb) est non-partant aujourd’hui !

13h37 – 
Le départ fictif vient d’être donné ! Retrouvez notre présentation de l’étape du jour ICI.

13h30 – Avant-course
Bonjour à toutes et à tous. Bienvenue sur le direct commenté de la cinquième étape du Tour du Pays Basque ! 150 kilomètres au programme aujourd’hui, et de nombreuses difficultés sur le chemin des coureurs, dont l’ultime montée à Arrate. Bonne journée en notre compagnie.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de France 2020 : Le direct de la 17e étape (Grenoble>Col de la Loze)

Suivez le direct du Tour de France 2020 avec l’app VeloPro.fr sur votre mobile ou …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.