GP d’Isbergues : Philippe Gilbert signe son retour

Philippe Gilbert a remporté la 72e édition du GP d’Isbergues ce dimanche. Le coureur de la Quick-Step qui effectuait sa rentrée a devancé Christophe Laporte (Cofidis) en costaud après que les deux hommes se sont extirpés de l’échappée.  
A cause des importants orages qui grondent sur le nord de la France, le parcours a été réduit de 199 à 175 kilomètres. Il n’y a eu que quatre tours du circuit final local au lieu des six prévus initialement. 

Les conditions climatiques chaotiques sont à l’image du début de l’épreuve. Sous une pluie battante, les attaques s’enchaînent et donnent une course sans répit. Un gros groupe parvient à se détacher en plusieurs fois, mais le peloton refuse de laisser filer. Ils sont d’abord 11 devant, puis 17, puis 28 avec notamment le rentrant Philippe Gilbert (Quick-Step). La bagarre entre l’imposant groupe de tête et le peloton est très intense, les fuyards ont du mal à creuser l’écart.

De nombreux coureurs sont en difficulté à l’arrière du peloton dès la fin de la première heure de course. Fatigué de ses efforts de la veille, le vainqueur du Tour de l’Eurométropole Mads Pedersen (Trek) quitte prématurément l’épreuve.

Il faut alors attendre près de deux heures de course pour que l’imposant groupe de tête casse en deux. Aurélien Paret-Peintre (AG2R), Philippe Gilbert, Florian Sénéchal (Quick-Step), Reinardt Janse van Rensburg, Julien Vermote (Dimension Data), Tom Bohli (BMC), Christophe Laporte (Cofidis), Mark McNally, Yoann Offredo (Wanty-Groupe Gobert), Johan Le Bon (Vital Concept) et Evaldas Siskevicius (Delko Marseille Provence KTM) forment le groupe de tête et distancent leurs anciens compagnons de fuite. Le peloton accuse 2’45” de retard à 80 kilomètres de l’arrivée. Les anciens pensionnaires du groupe de 28 sont alors intercalés à 1’15”.  A l’avant, les Quick-Step durcissent l’allure et font la sélection.

Personne ne s’avoue vaincu à ce stade et Philippe Gilbert se montre intenable pour son retour à la compétition. Après une première attaque vaine, il parvient à s’échapper avec Christophe Laporte à 15 unités du but. Les deux hommes possèdent une marge inférieure à 20 secondes mais restent en tête à 5 kilomètres de la ligne. Ils n’ont plus que 5″ sous la flamme rouge, mais résistent jusqu’au bout. Philippe Gilbert signe son retour en remportant le GP d’Isbergues, devant Christophe Laporte.

Le top 10 de l’épreuve :
1. Philippe Gilbert (Quick-Step)
2. Christophe Laporte (Cofidis)
3. Florian Sénéchal (Quick-Step)
4. Mark McNally (Wanty-Groupe Gobert)
5. Samuel Dumoulin (AG2R)
6. Valentin Madouas (Groupama-FDJ)
7. Jasper Philipsen (Hagens Berman Axeon)
8. Julien Vermote (Dimension Data)
9. Oliver Naesen (AG2R)
10. Thomas Sprengers (Sport Vlaanderen)

 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Maxime Vantomme se recase chez Tarteletto-Isorex

Non reconduit chez WB Aqua Protect Veranclassic, Maxime Vantomme a trouvé un point de chute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.