© Sirotti

GP Beghelli : Luis Leon Sanchez piège les sprinters

Luis Leon Sanchez (Astana) s’impose en solitaire sur le Grand Prix Bruno Beghelli. L’Espagnol a suivi le bon mouvement dans la dernière ascension de Vignola et s’est isolé en tête en solo à un peu moins de 5 kilomètres de l’arrivée. Les sprinters ont été piégés. Sonny Colbrelli (Bahrain – Merida) et Elia Viviani (Team Sky) ont fait le pari risqué d’essayer de suivre les attaques. C’est finalement un peloton regroupé qui s’est adjugé la deuxième place. Colbrelli y devance Viviani.

L’échappée du jour est partie au kilomètre 8 et se compose de quatre coureurs : Simone Bernardini (Sangemini – Mg K. Vis), Pavel Brutt (Gazprom – Rusvelo), Sebastian Lander (GM Europa Ovini) et Mattia Viel (Unieuro Trevigiani). L’écart maximal sera de 6’30 mais dès l’entrée sur le circuit final, l’avance commence à diminuer.

A un peu plus de 60 kilomètres de l’arrivée, le peloton s’active et l’allure s’accélère. Il y a plusieurs tentatives d’accélérations dans le peloton jusqu’à ce que les quatre hommes de tête soient repris et qu’un nouveau groupe de cinq puis sept se forme avec Sébastien Richenbach (FDJ), Davide Formolo (Cannondale – Drapac), Domen Novak (Bahrain – Merida), Guillaume Martin (Wanty – Groupe Gobert), Pierre Latour (AG2R La Mondiale), Christopher Juul Jensen (Orica -Scott), Krists Neilands (Israel Cycling Academy). Ils sont toutefois rapidement repris au passage suivant sur la ligne. Peloton groupé à un peu moins de 54 kilomètres de l’arrivée. Un peloton qui reste agité.

A un peu plus de 40 kilomètres de l’arrivée, deux coureurs réussissent finalement à prendre un avantage : Alessandro Tonelli (Bardiani – CSF) et Eduard Grosu (Nippo – Vini Fantini). Ils sont repris un peu plus loin. La course reste agitée et un trio se forme en tête avec Clément Chevrier (AG2R La Mondiale), Anthony Perez (Cofidis) et Christopher Juul Jensen (Orica Scott). Ce trio est ensuite repris par un groupe de dix coureurs et à deux tours de l’arrivée on a donc treize coureurs en tête avec 26 secondes sur un peloton mené par plusieurs équipes dont les Bahrain – Merida de Sonny Colbrelli. Le groupe de tête est composé de Sebastien Reichenbach (FDJ), Danny Van Poppel (Team Sky), Manuele Boaro (Barhain – Merida), Matteo Bono (UAE Teal Emirates), Nicolas Dougall (Dimension Data), Jarlinson Pantano (Trek – Segafredo), Sergei Chernetski (Astana), Roger Kluge (Orica – Scott), Matteo Busato (Wilier Triestina – Selle Italia), Andrea Vendrame (Androni Giocattoli – Sidermec) et bien sûr Anthony Perez (Cofidis), Clement Chevrier (AG2R La Mondiale) et Christopher Juul Jensen (Orica Scott).

Dans l’ascension suivante du Vignola, ça accélère dans le groupe et on ne retrouve plus que quatre coureurs : Juul Jansen, Andrea Vendrame, Sébastien Reichenbach et Sergei Chernetski. A un tour de l’arrivée (13,3km de l’arrivée), l’écart est de 14 secondes pour les quatre coureurs. Ils sont repris à un peu moins de 10 kilomètres de l’arrivée, juste avant la dernière ascension de Vignola. Durant celle-ci, le peloton est naturellement secoué de plusieurs attaques. Sous l’impulsion de Michael Valgren (Astana) notamment un groupe se dégage au sein duquel il y a Luis Leon Sanchez (Astana). L’Espagnol part en solitaire à un peu moins de 5 kilomètres de l’arrivée. Ses anciens compagnons d’échappée sont repris par un petit groupe et on se retrouve avec onze coureurs en contre derrière Sanchez dont notamment Sonny Colbrelli (Bahrain – Merida), Elia Viviani (Team Sky), Alexis Vuillermoz (AG2R La Mondiale), Alberto Bettiol (Cannondale – Drapac), Tom-Jelte Slagter (Cannondale – Drapac), Andrea Vendrame (Androni Giocattoli – Sidermec).

Mais il est trop tard. Sanchez a creusé l’écart et va s’imposer en solitaire. Derrière les onze en poursuite sont repris à la flamme rouge par un peloton reformé. Sonny Colbrelli remporte le sprint du peloton devant Elia Viviani.

Classement : 
1. Luis Leon Sanchez (Astana) en 4h27’39
2. Sonny Colbrelli (Bahrain – Merida) à 0’06
3. Elia Viviani (Team Sky)
4. Michael Albasini (Orica – Scott)
5. Alberto Bettiol (Cannondale – Drapac)
6. Andrea Pasqualon (Wanty – Groupe Gobert)
7. Marco Canola (Nippo – Vini Fantini)
8. Julien Simon (Cofidis)
9. Simone Consonni (UAE Team Emirates)
10. Jérémy Roy (FDJ)

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Vital Concept-B&B Hotels officialise l’arrivée de Jens Debusschere

Jens Debusschere vient renforcer la garde de Bryan Coquard au Vital Concept-B&B Hotels. Le coureur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.