(c) Sirotti

Mikel Landa victime d’allergie : « Je ne me sentais pas bien ces derniers jours »

Mikel Landa a raté son début de Giro. Ce samedi, le coureur basque de la Movistar s’est classé 36e du chrono d’ouverture, en concédant déjà 1’07” au vainqueur Primoz Roglic. Sur les 8 kilomètres d’épreuve, il a aussi perdu 48″ sur Simon Yates, 44″ sur Vincenzo Nibali ou encore 39″ sur Miguel Angel Lopez et Tom Dumoulin.

Lire aussi > Giro : Les temps dans la montée de San Luca

« Je ne me sentais pas bien ces derniers jours, expliquait Landa au quotidien Marca après sa contre-performance. Je ne cherche pas d’excuse, mais je souffre d’allergies. Je pense que c’est ce qui m’a empêché de réaliser un bon chrono. J’ai pris un bon départ dans la montée, mais quand il a fallu se mettre dans le rouge, j’ai calé. C’est un symptôme que j’ai déjà ressenti par le passé. »

Landa refusait pour autant de baisser les bras. Le coureur basque a déjà réussi à se relever de ses échecs en chrono. « Je ne suis pas inquiet, voulait-il positiver. Sur le Tour 2017, j’ai commencé en perdant 1’08” dans le chrono et j’ai terminé à seulement une seconde du podium. Je peux encore renverser la situation. » Le manager de la Movistar Eusebio Unzue voulait lui « rester calme » et gardait confiance en son leader. « Mikel est vraiment en pleine forme, mais nous avons vu lors du chrono qu’il n’était pas lui-même. Il est trop bien pour perdre autant de temps. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Paris-Nice : Le chrono en direct commenté

Après trois jours de course sans répit sur le plat, la 78e édition de Paris-Nice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.