(c) Sirotti

Alessandro De Marchi : « Je ne m’attendais pas à réaliser ce rêve »

Alessandro De Marchi ne l’avait absolument pas anticipé. Venu sur Tour d’Emilie pour apporter son soutien à Dylan Teuns, l’expérimenté Italien en est ressorti avec la victoire. Cela, qui plus est, au terme d’un splendide numéro d’une vingtaine de kilomètres autour du Sanctuaire de San Luca, sur les hauteurs de Bologne. Sorti en éclaireur à plus de trois tours de l’arrivée, le coureur de la BMC a progressivement pris du temps au peloton, a résisté seul en tête et s’est enfin battu dans l’ultime ascension pour garder les favoris à distance. Auteur d’une course remarquable, le tout-terrain transalpin, vainqueur d’étape sur la Vuelta et très actif sur le dernier Mondial, osait à peine y croire.

“Peut-être était-ce l’une des éditions avec le plus de coureurs forts et dangereux, lançait-il après son succès. C’est pourquoi je ne m’attendais pas à pouvoir réaliser ce rêve. Je voulais depuis longtemps faire un solo comme celui-ci, mais je ne pensais pas que ce serait pour maintenant. Je suis heureux d’avoir réussi aujourd’hui, sur une course très difficile. Je pense que je n’ai jamais été aussi bon, j’ai pris des risques et tout s’est bien passé. L’attaque n’était pas planifiée, il fallait faire attention dans les premiers tours, puis je me suis laissé guider par mon instinct, puis dans le dernier tour je me suis dit que si j’arrivais à faire une bonne descente, sans faire de bêtises, alors ça pouvait encore jouer…”

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Benoît Cosnefroy : « J’avais des jambes de feu »

Troisième en ouverture en attaquant à plusieurs reprises, troisième le lendemain au sprint, Benoît Cosnefroy …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.