(c) Sirotti

Niki Terpstra veut « saisir toutes les opportunités du printemps flamand »

Niki Terpstra veut briller sur À Travers la Flandre. Ce mercredi, le Néerlandais guidera la Direct Energie sur les monts et pavés de l’épreuve placée à quatre jours du Tour des Flandres. Double vainqueur de la course en 2012 et 2014, il refusait de la considérer comme une préparatoire.

Lire aussi > À Travers la Flandre : Présentation de l’édition 2019

« Ma victoire en 2012 était mon premier succès dans une classique, s’est-il souvenu à la veille de l’épreuve. Je pense que c’est une très belle course. Ce n’est pas un monument, mais ça reste une belle classique. Certaines personnes la considèrent comme une préparation au Tour des Flandres, pas moi. C’est une course très importante. Il n’y a pas beaucoup d’opportunités lors du printemps flamand, il faut donc saisir tout ce que l’on peut saisir. Je suis motivé pour aujourd’hui et dimanche. »

Aussi, Terpstra sait qu’il pourra compter sur un collectif solide. Les Direct Energie ont réalisé une belle course sur Gand-Wevelgem dimanche dernier, avec la 6e place d’Adrien Petit à la clé. « Nous étions quatre dans le premier groupe alors la confiance grandit. Je pense que nous serons très forts à Roubaix. J’ai des coéquipiers formidables qui savent rouler très vite sur les pavés. J’espère que nous réussirons dans les grandes classiques. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Paris-Nice : Le chrono en direct commenté

Après trois jours de course sans répit sur le plat, la 78e édition de Paris-Nice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.