Championnat de Belgique : Tim Merlier rafle le titre au sprint

Après son impressionnante victoire sur le Tour des onze villes, le week-end dernier, Tim Merlier avait été cité par plusieurs observateurs et coureurs comme le favori au titre de champion de Belgique. Le jeune homme de la Corendon-Circus leur a donné raison. Le spécialiste du cyclo-cross a réglé l’emballage final de son championnat national ce dimanche pour décrocher son premier sacre au niveau national sur la route. Il a devancé Timothy Dupont (Wanty-Groupe Gobert) ainsi que son ancien coéquipier crossman Wout van Aert (Jumbo-Visma).

C’est une échappée de quatre hommes qui a animé les débats pendant toute la journée autour de Gand. On y retrouvait deux hommes de la Lotto-Soudal, à savoir Stan Dewulf et Jelle Wallays, mais aussi le prodige Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step), troisième du championnat de Belgique du chrono, et Dries De Bondt (Corendon-Circus), lauréat du récent Halle-Ingooigem. Le peloton ne leur laisse toutefois jamais de raison d’espérer sur un parcours plat comme la main. L’écart est en effet constamment maintenu autour des deux minutes. On retrouve notamment les formations Jumbo-Visma, Wanty-Groupe Gobert, Wallonie-Bruxelles ou encore CCC à la mène. Dans la deuxième partie de course, l’allure du peloton s’accélère et l’écart chute logiquement à une minute à trois tours du but, soit environ 50 kilomètres.

Dans l’avant-dernier tour, Evenepoel tente de relancer l’échappée mais cela est fatal à Dewulf qui ne peut plus suivre. À trois, les fuyards du jour tentent alors de résister au peloton mais leur avantage décroit au fil des kilomètres. Aussi, Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) tente de sortir en solitaire du peloton à une vingtaine de kilomètres de la ligne. L’ancien vainqueur de Kuurne-Bruxelles-Kuurne se rapproche à 15 secondes seulement au moment d’entamer le dernier tour, long de 14 kilomètres, alors que le peloton n’est qu’à 25 secondes de la tête de course. À 11 kilomètres, la jonction s’effectue finalement suite à un contre de Dries Devenyns (Deceuninck-Quick Step), qui rattrape Jasper Stuyven. Le peloton revient aussi et tout est à refaire. La Lotto-Soudal tente d’accélérer par l’intermédiaire de Jens Keukeleire. Mais la plus franche attaque est l’oeuvre de Stijn Steels (Roompot-Charles), à l’entrée dans les dix derniers kilomètres.

Ce dernier réalise un beau numéro, mais le train Wanty-Groupe Gobert le ramène dans le rang à 7 bornes du but. Le peloton reste alors bien groupé jusqu’aux derniers kilomètres, lorsque la Telenet Fidea Lions tente de dynamiter le final et empêcher le sprint massif attendu. Mais c’est alors la Corendon-Circus de Tim Merlier qui remet de l’ordre et opère la jonction. Une grosse bagarre de placement se met en place à deux bornes du but et à la flamme rouge, c’est toujurs Corendon Circus qui emmène. Quelques cassures s’opèrent dans le peloton et ils ne sont qu’une quinzaine à finalement sprinter pour la victoire finale. Tim Merlier (Corendon-Cirucs) émerge sur la droite de la chaussée et contient Timothy Dupont (Wanty-Groupe Gobert) pour s’offrir le titre ! Wout van Aert (Jumbo-Visma), revenu de trop loin, ne peut faire mieux que troisième.

Classement 

1 Tim Merlier (Corendon – Circus)
2 Timothy Dupont (Wanty – Gobert)
3 Wout van Aert (Jumbo-Visma)
4 Philippe Gilbert (Deceuninck – Quick Step)
5 Jasper de Buyst (Lotto Soudal)
6 Edward Theuns (Trek – Segafredo)
7 Michael Van Staeyen (Roompot – Charles)
8 Kenneth Van Rooy (Sport Vlaanderen – Baloise)
9 Jasper Philipsen (UAE-Team Emirates)
10 Yves Lampaert (Deceuninck – Quick Step)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.