(c) Sirotti - Thibaut Pinot vainqueur à Champex-Lac sur le Tour de Romandie 2015

Mondiaux 2020 : Un circuit très difficile en prévision

C’est une nouvelle que les grimpeurs vont accueillir avec un très large sourire. Alors que les Mondiaux d’Innsbruck, qui se sont achevés hier, leur offrait la première opportunité depuis un long moment de se mêler à la bataille pour le maillot arc-en-ciel, il semblerait que leur attente soit bien plus courte avant que l’occasion ne se représente.

En effet, si l’on en croit les médias suisses, le parcours des championnats du monde 2020, dans les cantons du Vaud et du Valais, devrait lui aussi être bien escarpé. Les premières hypothèses qui courent font état d’un départ au Centre Mondial du Cyclisme à Aigle avant une partie en ligne de 130 kilomètres comprenant la montée de Champex, le tout suivi d’un circuit de près de 20 kilomètres autour de Martigny à répéter sept fois, et comprenant surtout l’ascension de la petite Forclaz. Longue de 3,8 km à environ 9% de moyenne, celle-ci deviendrait naturellement le juge de paix de l’épreuve, et sa répétition ne serait pas pour déplaire aux meilleurs grimpeurs.

Notons que le petite Forclaz avait été “inaugurée” à l’échelon professionnel à l’occasion du Tour de Romandie 2015. Une étape qui se concluait justement au sommet de la montée de Champex et qu’un certain Thibaut Pinot avait remporté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.