Jesús Herrada : “Le travail accompli pendant le stage a payé”

En arrivant chez Cofidis début 2018, Jesús Herrada apportait avec lui beaucoup d’espoirs. Ça avait plutôt très bien commencé avec une cinquième place au classement général final de la Tour de la Communauté de Valence puis une quatrième place au Tour d’Oman. Après par contre, sur les grands rendez-vous que sont Paris-Nice ou le Critérium du Dauphiné, c’était plus compliqué… jusqu’à ce maillot rouge sur La Vuelta, conservé pendant deux jours. En remportant la première manche du Challenge de Majorque, au sommet du Puig Sant Salvador, Herrada expose son potentiel mais met aussi toute son équipe Cofidis en confiance pour leur première course de la saison.

C’est toujours difficile de gagner dès le début de saison surtout avec les têtes d’affiches présentes sur l’épreuve et on prend les premières courses comme un test, expliquait Herrada. L’équipe a fait un gros travail pour moi et j’avais de très bonnes sensations dans le final, ce qui m’a permis d’attaquer un peu avant le dernier kilomètre et de gagner avec une petite avance. Le travail accompli pendant le stage a payé“.

Herrada n’avait plus levé les bras depuis son titre de Champion d’Espagne acquis en 2017. Sa victoire la plus prestigieuse reste celle acquise au sommet de Chalmazal-Jeansagnière, lors de la deuxième étape du Critérium du Dauphiné 2016.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Milan-Turin 2020 : La course en direct commenté

    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.