© Sirotti

Greg Van Avermaet aurait préféré de ne pas faire le BinckBank Tour

C’est une affirmation surprenante de la part du Champion Olympique. Greg Van Avermaet (BMC) a en effet révélé à Het Laatste Nieuws qu’il aurait préféré ne pas courir le BinckBank Tour. Quand bien même le coureur belge a prouvé sa fidélité à la formation de Jim Ochowicz en attendant le plus longtemps possible que le manager américain trouve un sponsor pour remplacer BMC (qui deviendra donc CCC l’an prochain), pas sûr qu’il soit très content avec son équipe en ce moment. En cause : l’enchaînement Championnat d’Europe/BinckBank Tour.

Il faut rappeler déjà que Van Avermaet n’était même pas supposé aller au Championnat d’Europe. En juin, l’équipe BMC affirmait en effet ne pas libérer ses coureurs pour la course de Glasgow, ce qui était assez mal perçu côté belge, où Van Avermaet était pressenti pour mener la sélection du Royaume sur un parcours qui devait lui convenir. Finalement GVA était bien le leader dimanche dernier en Ecosse mais, tout comme Xandro Meurisse (Wanty – Groupe Gobert) et Dries Van Gestel (Sport Vlaanderen – Baloise), il a dû enchainé immédiatement après avec le BinckBank Tour, qui débutait hier, le lendemain donc.

Les trois coureurs ont bénéficié d’un avion pour ce transfert mais le confort n’était apparemment pas optimal, d’autant que le manque de place a fait que les vélos se sont retrouvés dans le couloir central. De plus avec le temps de trajet, les coureurs n’ont pu aller se coucher que vers minuit dimanche soir. Pas super après une course de 230 kilomètres qui s’est disputée sous la pluie. Et le fait que la pluie ait encore été présente sur la moitié de la première étape du BinckBank Tour hier n’a sûrement rien arrangé. “J’aurai préféré de ne pas prendre le départ ici (sur le BinckBank Tour, ndlr) mais c’était important pour l’équipe que je sois là” déclarait Van Avermaet à l’arrivée hier qui se satisfaisait au moins de ne pas avoir été pris dans les quelques chutes qui ont eu lieu. En ce qui concerne ses ambitions pour le général : “Tout dépendra du temps que je perd au classement général“. Après le Championnat d’Europe, Van Avermaet regrettait de ne pas avoir suivi le groupe de onze, parti à plus de 50 kilomètres de l’arrivée et qui s’est disputé la victoire. “Je n’ai pas pris la bonne décision” avait-il résumé après la course.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour d’Espagne : Le direct de la 8e étape (Logroño > Alto de Moncalvillo)

Suivez le Tour d’Espagne 2020 en direct avec l’app VeloPro.fr sur votre mobile ou tablette …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.