(c) Sirotti

Thibaut Pinot : « Je ne me suis pas caché »

Les plans de l’équipe de France étaient restés secrets jusqu’au départ de la course en ligne des championnats du monde. Avec trois cartes majeures, comprenant Julian Alaphilippe, Romain Bardet et Thibaut Pinot, Cyrille Guimard faisait face à un problème de riche. Lui revenait donc la tâche d’organiser la sélection tricolore autour de ces trois hommes. Dans les deux derniers tours, il est apparu clair que Julian Alaphilippe serait conservé jusque dans l’ultime montée tandis que Thibaut Pinot commençait déjà à montrer le bout de son nez à l’avant. Le Franc-Comtois a joué les équipiers de luxe et a couvert plusieurs attaques avant de tout mettre dans la terrible montée de Höll et de réduire le peloton à peau de chagrin. Par la suite, Julian Alaphilippe a craqué – et crampé – tandis que Romain Bardet a assuré une belle médaille d’argent pour le clan français.

Thibaut Pinot s’est pour sa part classé 9e de ce Mondial, dans la roue d’Alaphilippe, le leader désigné. “Je me suis sacrifié, a lancé le coureur de la Groupama-FDJ au micro de DirectVélo. Je me suis écarté après avoir fait le boulot, et après, ils sont partis. Ça n’a pas temporisé. Ensuite, ce n’est jamais rentré derrière. Une fois que j’ai donné tout ce que j’avais, j’ai essayé de monter comme je le pouvais. Quand je me suis écarté, il ne restait plus que six coureurs. Il y avait des consignes. Mon but était de durcir parce que le favori numéro un, c’était Julian (Alaphilippe) […] J’avais mon rôle, je l’ai accepté, et je n’ai pas de regrets. C’est dommage, mais on a montré que collectivement, nous étions forts, et c’est ce qu’il faut retenir. J’ai tenu mon rôle et je ne me suis pas caché. Dans les deux derniers tours, j’ai sauté sur tout ce qui bougeait. Je ne voulais surtout pas que l’on me reproche quoique ça soit après l’arrivée. Pour moi, Julian était plus fort que moi sur le papier, sur une course comme ça. C’était normal de se sacrifier pour lui. On est forcément déçu parce qu’on voulait le titre. On est tombé sur plus fort.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.