Cyclo-cross – Druivencross : Une démonstration de Pauline Ferrand-Prévot !

Quel retour ! Elle disputait hier sa première course après deux saisons d’absence, à Essen. Pauline Ferrand-Prévot a surclassé ses concurrentes aujourd’hui sur un Druivencross rendu très difficile par la neige fondue qui l’a rendu très boueux. La Française, pourtant loin sur la ligne de départ, a fait une remontée incroyable jusqu’à la tête de course où elle a asphyxié ses adversaires. Sanne Cant, la Championne du Monde, est deuxième et Lucinda Brand complète le podium.

Dès le départ, l’ascension qui suit la ligne de départ permet à Ellen Noble de prendre une sérieuse avance. Derrière un duo de poursuite se forme au fil du premier tour avec Sanne Cant et Lucinda Brand. Mais dans les parties techniques, où se mêlent terres verglacées et boue le duo de poursuite reprend Noble et la dépose même. Noble se fait également dépasser par Nikki Brammeier et on retrouve bientôt un trio en tête. Le terrain est très irrégulier et la hiérarchie des forces change régulièrement au cours du premier tour. Finalement, Sanne Cant parvient néanmoins à faire parler sa puissance pour prendre un peu d’avance.

Derrière un quatuor de tête se forme avec Brammeier, Brand, Annemarie Worst et Katherine Compton. Elles sont même bientôt cinq puisque Pauline Ferrand-Prévot, pénalisée sur la ligne de départ par ses deux saisons d’absence, revient. Cant commence à perdre du terrain et Brand tente de faire l’effort. Dans sa roue elle trouve Pauline Ferrand-Prévot. Cant se fait rattraper. Brand poursuit l’effort et part bientôt seule en tête. Ferrand-Prévôt est seule en poursuite devant un trio avec Cant, Brammeier et Compton.

A l’avant, PFP reste entre 3 et 4 secondes derrière Brand. Cant est elle seule en poursuite mais déjà à une dizaine de secondes. Dans l’avant dernier tour, Ferrand-Prévot revient sur Brand, qui, voyant qu’elle ne peut rien faire contre le retour de la Française, profite de la maigre avance qui lui reste pour changer de vélo. Les deux compétitrices se retrouvent ensemble mais Ferrand-Prévot est sur sa lancée et Brand a du mal à suivre. Le duo se reforme finalement mais dès les premières montées dans la boue, la Française est nettement supérieure. Derrière Cant ne revient pas. Elle est même repris par Compton. Brammeier est un peu plus loin derrière.

Au fur et à mesure des montées, Ferrand-Prévot creuse. Et au fur et à mesure Brand commence à être dans le dur. Dans une descente dans la boue, le vélo de Brand semble complètement hors de contrôle et la Néerlandaise finit au sol. Le temps qu’elle se relève, Cant, qui a lâché Compton quand celle-ci a accroché une bannière, est revenue sur ses talons.

A l’amorce du dernier tour, l’avance de Pauline Ferrand-Prévot, qui semble de plus en plus facile, est confortable. Encore ne faut-il pas faire d’erreur. Mais PFP ne vacille pas. Derrière Brand a repris du poil de la bête. Elle semble prête à lâcher Cant mais juste après avoir changé de vélo, elle accroche à son tour une bannière de délimitation de la piste et tombe. Cant repasse devant. Et même si elle remonte rapidement sur le vélo, Brand met un peu de temps à retrouver ses esprits et son rythme. Mais elle y parvient finalement et commence doucement à reprendre du temps sur Cant. Qu’elle rejoint et dépasse.

Devant Pauline Ferrand-Prévot ne sera jamais inquiété pour sa victoire. Mais pour la deuxième place, le match reste serré et Brand est assez irrégulière. Plus forte sur certaines parties du parcours, elle perd son avantage sur les descentes techniques (là même où elle avait chuté quand elle était à la poursuite de PFP). Cant réussit donc à prendre la deuxième place. Brand doit se contenter de la dernière marche du podium.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de France 2019 : Les cartes des deux premières étapes dévoilées

Lors d’une conférence de presse ce matin à Bruxelles, en compagnie d’Eddy Merckx, Christian Prudhomme …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *