(c) ASO / Photo GomezSport 2019

Vuelta : L’avènement de Tadej Pogacar, Nairo Quintana aux commandes

Tadej Pogacar a remporté une étape complètement folle ce dimanche. Après un final disputé dans des conditions dantesques, le plus jeune coureur de la Vuelta s’est imposé en solitaire au sommet de Cortals d’Encamp. Nairo Quintana a pris la deuxième place et s’empare du maillot rouge. Primoz Roglic, troisième, et Alejandro Valverde, quatrième, ont terminé à 25″ du Colombien. Premier attaquant du jour, Miguel Angel Lopez a chuté alors qu’il dominait ses rivaux. Il concède finalement 1’01” au vainqueur. Leader de la course au départ, Nicolas Edet a bouclé l’étape à six minutes après avoir lâché prise dans le Coll de la Gallina. 

Les attaques fusent dès le départ réel. Après plusieurs tentatives, Tao Geoghegan Hart (Ineos) s’en va seul. Il est progressivement rejoint par de nombreux coureurs, formant ainsi un groupe particulièrement imposant dans le Coll d’Ordino (1ère cat., 8,9km à 5%), la première ascension du jour. Il y a là Imanol Erviti, Antonio Pedrero, Marc Soler (Movistar), Pierre Latour, Geoffrey Bouchard (AG2R-La Mondiale), Omar Fraile, Jakob Fuglsang, Gorka Izagirre (Astana), Hermann Pernsteiner (Bahrain-Merida), Felix Großschartner (Bora-hansgrohe), Patrick Bevin (CCC) Lawson Craddock, Segio Higuita, Daniel Martinez (EF Education First), Kilian Frankiny, Romain Seigle (Groupama-FDJ), Thomas De Gendt, Carl Fredrik Hagen (Lotto Soudal), Mikel Nieve (Mitchelton-Scott), Amanuel Ghebreigzabhier, Ben O’Connor (Dimension Data), Wout Poels, David De la Cruz, Sebastian Henao, Tao Geoghegan Hart (Ineos), Robert Gesink, Sepp Kuss, Neilson Powless (Jumbo-Visma), Matteo Fabbro, Ruben Guerreiro (Katusha-Alpecin), Wilco Kelderman, Michael Storer, Martijn Tusveld (Sunweb), Niklas Eg (Trek-Segafredo), Jesus Herrada, Darwin Atapuma (Cofidis), Mikkel Bizkarra et Sergio Samitier (Euskadi-Murias).

Les attaques se multiplient dans le groupe de tête et Bevin ainsi que Bizkarra s’en vont en duo, alors que trois coureurs sortent du peloton en costaud. Vasil Kiryienka (Ineos), Oscar Cabedo (Burgos-BH) et Robert Power (Sunweb) réussissent leur oeuvre et recollent au groupe de chasse. Bizkarra et Bevin passent dans cet ordre au sommet du premier col, avant d’être rejoints dans la descente par les poursuivants. Parmi l’imposant groupe, une dizaine de coureurs lâche prise, notamment Latour, et l’on retrouve une trentaine d’hommes en tête à l’abord du Coll de la Gallina (hors cat., 12,2km à 8,3%), la deuxième et, sans doute, la plus exigeante ascension du jour. Le peloton d’abord conduit par Cofidis pointe alors à près de 4′. Au pied, Movistar affiche ses ambitions et vient durcir l’allure.

Après avoir lancé l’échappée, Geoghegan Hart attaque au début du col. Il est rejoint et dépassé par Bouchard qui réalise un joli numéro. A l’arrière, Astana vient relayer Movistar en tête du groupe des leaders et l’allure s’accélère encore. Les coureurs lâchent les uns après les autres, et le maillot rouge Nicolas Edet (Cofidis) finit par céder à trois kilomètres du sommet. Dylan Teuns (Bahrain-Merida), deuxième du général, est aussi distancé. Les deux hommes vont tenter de limiter la casse avec l’appui de Jesper Hansen (Cofidis). Devant, Bouchard est repris par Pernsteiner. Les deux hommes arrivent ensemble au sommet, le Français passant en tête. Il se défait même de l’Autrichien dans la descente technique qui suit. Au sommet, le peloton accuse un retard de 3’18”, le groupe Edet pointe à 4’15”.

Bouchard creuse l’écart dans la longue descente et aborde l’Alto de la Comella (2e cat., 4,2km à 8,6%) avec 38″ sur un duo de chasse composé de Geoghegan Hart et O’Connor. Un groupe avec Kelderman est toujours intercalé à 1’28” alors que le groupe des favoris pointe à 4’04”. L’écart fond lorsque Miguel Angel Lopez (Astana) lance la grande explication à 19 kilomètres du but. Bouchard passe le sommet en tête, mais voit le duo de poursuite se rapprocher. O’Connor et Geoghegan Hart le rejoignent dans l’Alto de Engolasters (2e cat., 4,8km à 8,1%). Seulement, Lopez se rapproche dangereusement. Le Colombien retombe d’abord sur Gorka Izagirre, puis Fuglsang, et refait énormément de terrain. Derrière, Nairo Quintana et Alejandro Valverde (Movistar) attaquent Primoz Roglic (Jumbo-Visma) à tour de rôle, mais en vain.

Bouchard, O’Connor et Geoghegan Hart ouvrent la route au sommet de l’avant-dernier col, mais sont repris par Marc Soler, issu du gros groupe de chasse initial. L’Espagnol les dépasse et se lance seul en tête à l’abord de la montée finale de Cortals d’Encamp. Le groupe Valverde-Quintana revient sur Lopez, victime d’une chute alors qu’il dominait ses rivaux, avec notamment Pogacar et reprend les autres échappés. Seul Soler se maintient en tête à 4 kilomètres du but alors que Primoz Roglic finit par craquer. Quintana réussit à sortir du groupe, mais Pogacar le suit. Soler reçoit alors l’ordre d’attendre son leader colombien tandis que la victoire semblait lui tendre les bras. Pogacar déjoue la stratégie de l’équipe espagnole et attaque avant la jonction. Il se défait des Movistar à 3km du but et s’envole seul sous une pluie battante.

Derrière, Valverde s’isole et va tenter de revenir sur ses deux coéquipiers. Un cran derrière, Roglic revient sur Lopez, le coude en sang, qui semble payer les conséquences de sa chute. Le Slovène contre-attaque et réussit à se défaire de Lopez. Il revient même sur Valverde. Devant, Pogacar tient bon en solitaire et rallie la ligne victorieusement. Le plus jeune coureur de cette Vuelta remporte la neuvième étape avec 23″ d’avance sur Quintana, et 48″ sur un duo Roglic-Valverde. Quintana s’empare du maillot rouge et les positions se resserrent. Roglic est deuxième à 6″, Lopez troisième à 17″ et Valverde quatrième à 20″ !

Le classement de la neuvième étape : 

Image

Le classement général après la neuvième étape : 

Image

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Vital Concept-B&B Hotels officialise l’arrivée de Jens Debusschere

Jens Debusschere vient renforcer la garde de Bryan Coquard au Vital Concept-B&B Hotels. Le coureur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.