© Jean-Claude Faucher

Dumoulin: “Je ne peux pas être heureux”

Troisième sur l’étape la plus difficile du Giro jusqu’à maintenant, à 24 secondes de Quintana (Movistar) et devant Vincenzo Nibali (Bahrein-Mérida), Dumoulin avait de quoi se réjouir hier mais ses premières pensées ont été pour son coéquipier Wilco Kelderman, qui a abandonné la course avec un doigt cassé. Il s’est exprimé à la télé néerlandaise.

Je suis mécontent parce que nous avons perdu Wilco”, a déclaré Dumoulin. “Il se sentait très bien. Je ne peux pas être heureux aujourd’hui car il aurait été si important de l’avoir dans la dernière semaine, et je suis vraiment déçu pour lui. Ma propre performance était bonne. Je ne sais pas ce que cette stupide moto faisait là. Je suis tellement déçu. J’ai juste pu l’éviter, je l’ai vu au dernier moment, mais j’ai eu de la chance car j’étais à 2 cm à droite de Wilco. Ils disent” ça arrive “, mais cela ne devrait pas se produire“.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Clásica de Almería : Présentation de l’édition 2020

35e édition de la Clásica de Almería (1.Pro), dimanche 16 février Roquetas de Mar > Roquetas …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.