(c) Sirotti

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, l’Allemand disputera sa 14e saison WorldTour en 2020, sa deuxième au sein de l’équipe du Golfe. Outre les mouvements habituels du mercato – entre autres les départs de Vincenzo Nibali et Rohan Dennis, et les arrivées de Mikel Landa et Mark Cavendish -, il se satisfaisait de l’investissement de McLaren. « Nous avons effectué la première réunion d’équipe au siège de McLaren. Nous nous sommes tous beaucoup amusés, se réjouissait Sieberg auprès du média allemand Radsport. Certains changements ont eu lieu. Il semble que ce soit une nouvelle équipe! On peut dire qu’il y aura un vent nouveau l’an prochain. Cela deviendra encore plus professionnel. Tout ce qu’ils font est top. »

Désireux de devenir directeur sportif à la fin de sa carrière, l’Allemand a encore au moins une année à protéger ses leaders. En 2019, il a surtout épaulé son compatriote Phil Bauhaus, sans obtenir les résultats escomptés. « Nous avons participé à des courses qui n’étaient pas faites pour les sprinteurs. Ce n’était pas très motivant… On s’entendait bien avec Heinrich (Haussler) et Phil, mais nous n’étions jamais plus de trois. On ne pouvait pas faire grand chose, regrettait-il avant d’évoquer l’arrivée de Cavendish. Ce sera un peu étrange d’avoir Mark derrière moi, mais c’est mon boulot. Mon objectif est d’être au mieux de ma forme à chaque course pour aider mes leaders. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

VeloPro.fr change provisoirement de formule

Cela fait maintenant 5 saisons que VeloPro.fr vous propose tous les jours un suivi continu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.