Crédit photo: Sirotti

Giro d’Italia – première étape : Qui a perdu du temps?

Une chute à 3,5 kilomètres a perturbé ce vendredi le final de la première étape du Tour d’Italie entre Alghero et Olbia. Si personne ne semble avoir été touché, le peloton s’est divisé en plusieurs morceaux. Certains favoris ou outsiders ont été piégés. Nous dressons un point complet de la situation.

Nairo Quintana, Bob Jungels, Geraint Thomas, ILnur Zakarin, Thibaut Pinot, Bauke Mollema, Vincenzo Nibali, Adam Yates, Tom Dumoulin, Rohan Dennis, Domenico Pozzovivo, Patrick Konrad, Tejay Van Garderen, Davide Formolo sont arrivés dans le même temps que le vainqueur du jour Lukas Postberger (Bora-Hansgrohe).

Les Néerlandais Steven Kruijswijk (LottoNL-Jumbo) et Wilco Kelderman (LottoNL-Jumbo) concèdent treize secondes.
Le Français Pierre Rolland (Cannondale-Drapac) perd 18 secondes. Le leader de la formation Gazprom-Rusvelo Sergey Firsanov est arrivé avec 34 secondes de retard.
Plus loin, on retrouve encore Sébastien Reichenbach (FDJ), Alexandre Geniez (Ag2r-La Mondiale) et Hugh Carthy (Cannondale-Drapac) qui ont franchi la ligne une minute et neuf secondes plus tard que le lauréat du jour.

Comme quoi cette première étape a déjà livré son lot de surprises et de mésaventures à la caravane de ce 100e Giro d’Italia.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Pascal Ackermann : « Je me suis enlevé beaucoup de pression »

Pascal Ackermann était encore le plus fort, ce dimanche, à l’arrivée de la Clásica de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.