(c) Vuelta a Madrid

Tour de la Communauté de Madrid : Carton plein pour Arkéa-Samsic

Arkéa-Samsic retrouve le sourire. Après un début de saison délicat, et les critiques du manager général Emmanuel Hubert, l’équipe bretonne a brillé sur le Tour de la Communauté de Madrid. Constamment bien placés lors des deux premiers jours d’épreuve, les coureurs de la formation Conti Pro ont tout raflé lors de la dernière étape, ce dimanche. Maxime Daniel s’y est imposé, Clément Russo a lui renversé le général en sprintant à la troisième place. Pour compléter la fête, Romain Hardy s’est classé quatrième de l’étape et termine deuxième du classement final.

Lire aussi > « Déçu » du début de saison, Emmanuel Hubert promet « un grand coup de balai dans l’effectif »

Vainqueur du général, Clément Russo décroche ici sa première victoire chez les pros. « C’est énorme, trop cool. La journée parfaite, la semaine parfaite ! On a eu raison de faire ce qu’on a fait depuis la première étape, s’est-il réjoui dans un communiqué de son équipe. Aujourd’hui on a plus que ce que l’on imaginait, Max gagne l’étape, moi le général… On a eu un super collectif, un grand grand grand merci à toute l’équipe. Ils ont été exemplaires, extraordinaires pendant les trois jours. Je leur dois la victoire, c’est clair et net. On a passé trois jours énormes. »

Deuxième dans le temps de son coéquipier, Romain Hardy était également ravi du carton plein de son équipe. « Si ce n’était pas Clément ou un autre coureur de l’équipe qui avait gagné, j’aurais été déçu de terminer deuxième. Là c’est top pour l’équipe et pour Clément qui décroche sa première victoire chez les professionnels. Sur l’étape on est trois coureurs de l’équipe dans les quatre premiers… c’est presque exceptionnel, appréciait Hardy. On n’avait pas défini à l’avance qui devait jouer la gagne entre Clément et moi. La consigne était que je devais lancer mon sprint dans sa roue. On a gagné, c’est que ça a marché ! »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.