(c) Sirotti

Vuelta : Alejandro Valverde double la mise

Toujours sous une chaleur écrasante, la huitième étape de la Vuelta proposait ce samedi 195 kilomètres sans difficulté majeure. Résultat : une étape soporifique, où une échappée de trois coureurs prend jusqu’à 12 minutes d’avantage avant d’être reprise à six kilomètres de l’arrivée. 
Finalement, le peloton s’explique sur un sprint de costauds. Alejandro Valverde (Movistar) l’emporte devant Peter Sagan (Bora) et remporte sa deuxième victoire sur la Vuelta 2018. 

Le départ de cette huitième étape est très lent. Trois coureurs en profitent pour attaquer dès le départ réel. Tiago Machado (Katusha), Jorge Cubero (Burgos-BH) et Hector Saez (Euskadi-Murias) sont les coureurs qui ouvrent la route ce samedi. Les trois fuyards prennent très rapidement le large. Ils ont déjà plus de six minutes d’avance sur un peloton qui ne roule pas après vingt kilomètres de course. Le trio double même son avance au sommet de la seule difficulté répertoriée du jour pour compter, au maximum, douze minutes d’avantage.

Les équipes de sprinteurs s’annoncent à l’avant du peloton à 100 kilomètres de l’arrivée. Bora, Cofidis, Trek et Quick-Step relaient l’équipe du maillot rouge et font progressivement diminuer la marge de l’échappée. Le peloton a parfaitement calculé son coup et reprend plus d’une minute par tranche de dix kilomètres à la tête de course. Résultat, les hommes de tête entament les 20 derniers kilomètres avec seulement deux minutes d’avance sur le peloton. Les équipes précitées continuent leur travail de poursuite et font encore diminuer l’écart : il n’y a plus qu’une minute à 15 unités de la ligne.

Saez et Cubero se saluent à 7 kilomètres du but avant d’être repris par le peloton. Machado tente de prolonger son effort en solitaire alors que le peloton l’a en ligne de mire. Il est finalement repris un kilomètre plus tard et laisse place à un sprint de costauds. Les équipes de sprinteurs et de leaders se mélangent en tête de peloton à l’abord du dernier kilomètre. Finalement, Alejandro Valverde (Movistar) règle l’emballage final devant Peter Sagan (Bora) et signe sa deuxième victoire sur la Vuelta 2018. Danny van Poppel (LottoNL-Jumbo) conclut troisième. Giacomo Nizzolo (Trek) semblait pourtant bien parti, mais il s’est complètement écrasé dans les 50 derniers mètres et ne conclut que cinquième. Rudy Molard (Groupama-FDJ) est arrivé dans le même temps et abordera donc l’étape de La Covatilla, ce dimanche, avec le maillot rouge.

Le top 10 de l’étape : 
1. Alejandro Valverde (Movistar) en 4h35’54”
2. Peter Sagan (Bora) m.t.
3. Danny van Poppel (LottoNL-Jumbo) m.t.
4. Ion Izagirre (Bahrain-Merida) m.t.
5. Giacomo Nizzolo (Trek) m.t.
6. Jésus Herrada (Cofidis) m.t.
7. Simon Yates (Mitchelton-Scott) m.t.
8. Bjorg Lambrecht (Lotto Soudal) m.t.
9. Ivan Garcia Cortina (Bahrain-Merida) m.t.
10. Steven Kruijswijk (LottoNL-Jumbo) m.t.

Le top 10 du général : 
1. Rudy Molard (Groupama-FDJ) en 31h20’34”
2. Alejandro Valverde (Movistar) à 37″
3. Emanuel Buchmann (Bora) à 48″
4. Simon Yates (Mitchelton-Scott) à 51″
5. Tony Gallopin (AG2R) à 59″
6. Michal Kwiatkowski (Sky) à 1’06”
7. Ion Izagirre (Bahrain-Merida) à 1’11”
8. Nairo Quintana (Movistar) à 1’14”
9. Steven Kruijswijk (LottoNL-Jumbo) à 1’18”
10. Enric Mas (Quick-Step) à 1’23”

 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

VeloPro.fr change provisoirement de formule

Cela fait maintenant 5 saisons que VeloPro.fr vous propose tous les jours un suivi continu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.