(c) Sirotti

Vuelta : Steven Kruijswijk satisfait de son chrono

Steven Kruijswujk peut être content de sa journée. Quatrième temps à l’arrivée avec seulement 51″ perdues sur Rohan Dennis, il est le coureur du classement général qui à réalisé la meilleur performance. Le néerlandais de la LottoNL-Jumbo a pris le temps de répondre à quelques questions.

Je suis très content de ce contre-la-montre. J’étais bien préparé et j’ai eu les bonnes informations, ce qui m’a permis de prendre du temps, c’est bien. Ça me donne confiance pour les prochains jours. 

Vous êtes désormais à cinquante secondes de Simon Yates au classement général. 

C’est vrai, mais il reste encore beaucoup de route, et en troisième semaine, on ne sait jamais ce qu’il peut se passer. Il va falloir se battre encore demain. Je suis dans une très bonne forme mais je ne suis pas un favori pour remporter la course. Il va donc falloir que j’essaye d’attaquer encore et nous verrons bien.

Vous êtes troisième au classement général, mais vous avez l’air déçu aujourd’hui.

Non je ne suis pas déçu, mais j’ai fait une première partie très rapide, trop rapide en fait, je m’en suis rendu compte quand j’ai vu le premier temps intermédiaire, à partir de là je savais que je gagnerais pas l’étape, c’était juste pour défendre les positions du classement général et éventuellement en gagne. Je suis plutôt content avec ça (sourire).

Pouvez-vous gagner cette Vuelta ?

Je ne sais pas, il reste plusieurs étapes difficiles et lors des arrivées en altitude, certains sont meilleurs que moi. Aujourd’hui j’ai pu prendre du temps, j’espère que ça sera la même chose ces prochains jours.

Le Pays-Basque et Andorre, comment voyez-vous cette fin de course ?

(Il soupire en souriant) Nous serons tous très proches jusqu’à ce week-end, je saisirai chaque opportunité de creuser des écarts, mais je ne peux pas être sûr de ne pas avoir de mauvaise journée d’ici la fin. Peut-être que nous pourrons surprendre les autres coureurs, il faut voir.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.