(c) Sirotti

Ruben Guerreiro : « Je ne suis pas un pur grimpeur, mais la forme est excellente »

Ruben Guerreiro tourne autour de sa première victoire WorldTour depuis un moment. Le champion du Portugal 2017 s’est classé deuxième ce dimanche, après avoir déjà pris la quatrième place à Igualada. Seizième du général après deux semaines de course, il s’affirme, à 25 ans et pour son premier Grand Tour, comme le meilleur représentant de la Katusha-Alpecin sur cette Vuelta. Déçu d’avoir été battu dans le dernier col par Sepp Kuss, il reconnaissait la supériorité du grimpeur américain. Déjà deux fois dans le top 10 d’étape et 8e du général du Tour Down Under en début de saison, le Portugais devrait encore se montrer en troisième semaine.

Lire aussi > Sepp Kuss : « Un jour que je ne suis pas prêt d’oublier »

« Nous avons fait de notre mieux, mais il m’a manqué un peu de jambes dans le dernier col, regrettait Guerreiro à notre micro. Nous avons respecté le plan des directeurs en plaçant deux hommes dans l’échappée. Quand Navarro a attaqué dans l’avant-dernier col, je suis resté dans le groupe, j’ai pris mon rythme. Je ne suis pas un pur grimpeur, mais la forme est excellente. Sepp Kuss est un super grimpeur, l’un des meilleurs, et il mérite son succès. Nous pouvons être contents de notre performance. »

Sa réaction à l’arrivée : 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Strade Bianche 2020 : Le direct commenté

    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.