(c) Sirotti

Miguel Angel Lopez : « J’ai essayé, réessayé, mais ça n’a pas marché »

Miguel Angel Lopez a tout tenté sur cette vingtième étape. En vain. Quatrième du classement général ce matin, le Colombien de la formation Astana terminera finalement cinquième de la Vuelta, soit deux rangs moins bien que l’an dernier. Incapable de décrocher ses principaux rivaux malgré plusieurs attaques, il s’est fait surprendre ce samedi par l’audace et la force de Tadej Pogacar, qui remporte l’étape et le dépasse au général. Résigné dans l’ascension finale vers la Plateforme de Gredos, il perd du même coup son maillot blanc.

Lire aussi > Primoz Roglic : « Jusqu’à présent, je souriais seulement en secret »

« Nous avons tout tenté… Nous nous sommes battus jusqu’aux derniers hectomètres. D’abord, mes coéquipiers ont tenté de s’échapper, mais les attaques étaient toutes neutralisées. Ensuite, l’équipe a durci l’allure pour faire la sélection. J’ai essayé et réessayé dans l’ascension de Pena Negra, mais ça n’a pas marché, regrettait Lopez à l’arrivée. Honnêtement, je ne me sentais pas bien, j’ai souffert des conséquences de la chute. Dans les moments chauds, je ne pouvais pas pousser à 100%. Enfin bon… J’ai quand même attaqué sans relâche en visant le podium. C’était mon objectif, mais je l’ai raté et les autres étaient simplement plus forts. Je n’ai pas de regrets, car moi et l’équipe avons fait de notre mieux. »

L’intégralité de sa réaction à l’arrivée (en espagnol) : 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.