(c) UAE Tour

Caleb Ewan : « Mon rapport poids/puissance était meilleur »

Un mois après une campagne australienne frustrante, lors de laquelle il s’était notamment vu retirer une victoire d’étape sur le Tour Down Under – au profit de Jasper Philipsen -, Caleb Ewan avait à coeur de prendre sa revanche sur l’UAE Tour. La chose n’était toutefois pas aisée compte tenu du plateau de sprinteurs, assez extraordinaire, convoqué sur l’épreuve des Emirats. Le nouveau sprinteur de la Lotto-Soudal ne s’en était toutefois pas mal tiré lors de la première étape, seulement devancé par Fernando Gaviria (UAE Team Emirates) et Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step) sur la ligne d’arrivée. Mais l’Australien de 24 ans attendait en fait beaucoup de la courte mais abrupte arrivée en côte d’Hatta Dam (200 m à 15%) ce mercredi. Parfaitement placé, il a alors fait parler toute son explosivité, dressé sur ses pédales, pour aller chercher un succès incontesté.

“Je pensais débuter ma saison en remportant un sprint basique, mais je savais aussi qu’avec tous les sprinteurs très rapides présents ici, c’était peut-être ma meilleure opportunité de décrocher une victoire d’étape, avec ce final en côte, a exposé Caleb Ewan. Mon avantage sur les autres sprinteurs, aujourd’hui, c’est que leur poids est d’environ 80 kg alors que le mien est de 67. Mon rapport poids/puissance est donc meilleur pour une telle montée à 17%. Mon équipe m’a également bien protégé toute la journée. C’était une étape assez difficile avant même la dernière montée. J’étais exactement là où j’avais besoin d’être avant le dernier virage à droite, et je me sentais bien, y compris dans la bosse. Je savais que je devais débuter ce mur au plus loin en cinquième ou sixième position. Kristoff a lancé, j’ai changé de vitesse, j’ai trouvé la plus adéquate et j’ai pu le doubler. J’ai commencé mon sprint quand j’en avais besoin et j’ai réussi à tenir jusqu’au bout.”

Après trois podiums, outre sa victoire perdue sur tapis vert, Caleb Ewan lève donc pour la première fois les bras avec sa nouvelle tenue en compétition officielle. “C’est un soulagement, a-t-il confessé. C’est toujours difficile d’ouvrir le compteur. J’espère maintenant qu’il y en aura plus lors de la suite de la saison. La victoire d’aujourd’hui est en tout cas de bon augure avant Milan-Sanremo, ce qui est mon objectif principal de la première partie de saison.”

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de France 2020 : Le direct de la 18e étape (Méribel>La Roche-sur-Foron)

Suivez le direct du Tour de France 2020 avec l’app VeloPro.fr sur votre mobile ou …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.