André Greipel manque de nouveau le coche

Niccolò Bonifazio (Direct Énergie) : 4 (3 étapes et la victoire finale) / Lorrenzo Manzin (Vital Concept – B&B Hotels) : 2 / André Greipel : 1. C’est le tableau des scores à la sortie de cette Tropicale Amissa Bongo où on n’oublie pas non plus la très belle victoire du très jeune Érythréen Biniyam Ghirmay lors de la troisième étape. Dans un contexte particulier où les trois équipes françaises sont à la lutte pour les deux dernières invitations pour le Tour de France et où Arkéa – Samsic sort d’une saison 2018 difficile et compte bien sur André Greipel pour scorer vite et en nombre, ce n’est pas forcément le meilleur départ même si on est encore loin des vrais objectifs. Sur cette dernière étape de l’épreuve gabonaise, le Gorille de Rostock se classe deuxième dans un sprint “houleux” selon le communiqué de presse de l’équipe bretonne.

Nous avons contrôlé la course avec Direct Énergie. Nous voulions nous préparer à un sprint comme chaque jour, explique Greipel. J’étais bien placé dans le final mais dans le dernier virage, j’ai perdu la roue de (Lorrenzo) Manzin et c’était important que je reste à cette place à ce moment-là pour réussir mon sprint. J’ai essayé de faire de mon mieux en démarrant mon effort rapidement… Mais ça ne l’a pas fait, je suis deuxième. C’était encore un sprint rapide, donc pas ma spécialité mais je pense que nous pouvons être contents de cette semaine. J’ai hâte que les courses en Europe débutent ! C’était une bonne expérience de découvrir l’Afrique, ce pays, de gagner une étape. C’était aussi une super expérience avec l’équipe. Je le répète mais tous m’ont supporté même quand je ne gagnais pas ! C’était bien de pouvoir en gagner une“.

Maxime (Daniel) a posé André dans la roue de Lorrenzo Manzin mais aux 400 mètres, un coureur a fait une vague et André a du mettre un coup de frein et a perdu la roue de Manzin, poursuit pour sa part Laurent Pichon. S’il avait pu rester au contact ça aurait été différent. Mais c’est la loi du sprint…un sprint houleux”.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Philippe Gilbert retourne chez Lotto-Soudal, pour trois ans !

Neuf ans après avoir quitté la structure Lotto-Soudal, où il a passé trois années très …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.