(c) Tour du Limousin

Tour du Limousin : Lorrenzo Manzin remporte la dernière, le général pour Nicolas Edet

La dernière étape du Tour du Limousin se tenait ce samedi, sur 162,6 kilomètres entre Bellac et Limoges. Trois difficultés sont répertoriées au classement de la montagne avant de passer une première fois sur la ligne d’arrivée et d’entrer dans un circuit difficile de 12 kilomètres dessiné autour de Limoges à parcourir trois fois.
Après une nouvelle étape décousue, le dernier attaquant est repris à 500 mètres de la ligne et laisse place à un sprint de costauds remporté par Lorrenzo Manzin (Vital Concept) devant Marco Canola (Nippo-Vini Fantini). Nicolas Edet termine dans le même temps et remporte le classement général. 

Contrairement à l’étape de la veille dont le départ avait été marqué par un gros orage, le temps est au beau fixe pour cette quatrième et dernière étape du Tour du Limousin. La bataille pour prendre l’échappée commence dès le départ réel : un groupe d’une dizaine de coureurs tentent sa chance, mais en vain. Au bout de 20 minutes de course, une échappée finit par se dégager. Matteo Montaguti (AG2R), Andrea Vendrame (Androni), Jasper De Laat (Wanty-Groupe Gobert), Perrig Quémeneur et Romain Sicard (Direct Energie), Angel Madrazo (Delko Marseille Provence KTM), Nicola Bagioli (Nippo-Vini Fantini), Franck Bonnamour (Fortuneo-Samsic), Simone Sterbini (Bardiani) et enfin Kévin Le Cunff (Saint-Michel-Auber 93) parviennent à prendre rapidement le large.

L’échappée compte au maximum 4’30” d’avance sur le peloton emmené par les équipiers du maillot jaune Nicolas Edet (Cofidis). Ces derniers contrôlent dans un premier temps avant d’accélérer l’allure à 100 kilomètres de l’arrivée pour faire descendre l’écart à 3’30” à la mi-course.

Romain Sicard est le mieux classé de l’échappée : il est 31e du général à 2’19” et profite de sa présence à l’avant pour passer en tête des trois sprints intermédiaires du jour. Il prend donc neuf secondes de bonifications et se rapproche à 2’10” du maillot jaune. A 50 kilomètres de l’arrivée, les dix hommes de tête maintiennent l’écart autour des trois minutes alors l’équipe Euskadi-Murias vient prêter main forte à la Cofidis pour mener la poursuite.

A l’entrée sur le circuit final, à 36 kilomètres de la fin de ce Tour du Limousin 2018, les hommes de tête voient leur avance réduite à deux minutes. Malgré des attaques, notamment de Le Cunff, le groupe de tête se maintient ensemble, mais perd de nouveau du temps au deuxième passage sur la ligne. L’écart repart à la hausse dans l’avant dernier tour de circuit alors que Quemeneur et Sterbini sont distancés du groupe. Les huit rescapés de l’échappée s’entendent à nouveau et se maintiennent en tête avec plus d’une minute d’avance à 18 kilomètres de la ligne.

A l’entame du dernier tour de circuit, les hommes de tête n’ont plus qu’une trentaine de secondes d’avance sur le peloton qui a repris Quemeneur et Sterbini. Montaguti tente de se défaire de ses compagnons d’échappée mais est suivi. Vendrame contre avec Sicard dans la roue, mais les autres reviennent encore. Vendrame retente sa chance et parvient cette fois à fausser compagnie au groupe à 11 kilomètres de la ligne.

On assiste alors au coup de force d’Elie Gesbert (Fortuneo-Samsic). Après un bon travail de son équipe pour rapprocher le peloton, Gesbert attaque et reprend les coureurs de l’échappée avant de retomber sur Vendrame à 8 kilomètres du but. Le peloton reprend les rescapés de l’échappée et navigue juste derrière le duo de tête : Alexandre Geniez (AG2R) se lance à leur poursuite et les reprend rapidement. Geniez, Gesbert et Vendrame n’ont qu’une poignée de secondes d’avance sur le groupe maillot jaune à 4 kilomètres de l’arrivée. La jonction s’effectue finalement à moins de 3 unités du but.

Yoann Offredo (Wanty-Groupe Gobert) tente de surprendre le peloton en solitaire, mais n’y parvient pas. François Bidard (AG2R) contre-attaque et crée un bel écart. Il passe seul en tête sous la flamme rouge, mais le peloton le reprend dans les tous derniers hectomètres. L’étape se règle finalement sur un sprint de costauds remportés par Lorrenzo Manzin (Vital Concept) devant Marco Canola (Nippo-Vini Fantini). Nicolas Edet termine dans le même temps et remporte le classement général.

Le top 10 de l’étape : 
1. Lorrenzo Manzin (Vital Concept) en 3h50’45”
2. Marco Canola (Nippo-Vini Fantini) m.t.
3. Anthony Roux (Groupama-FDJ) m.t.
4. Francesco Gavazzi (Androni) m.t.
5. Aaron Gate (Aqua Blue Sport) m.t.
6. Jeroen Meijers (Roompot) m.t.
7. Thomas Degand (Wanty-Groupe Gobert) m.t.
8. Nicolas Edet (Cofidis) m.t.
9. Eduard Prades (Euskadi-Murias) m.t.
10. Gonzalo Serrano (Caja Rural) m.t.

Le top 10 du général final : 
1. Nicolas Edet (Cofidis) en 17h36’12”
2. Marco Canola (Nippo-Vini Fantini) à 4″
3. Anthony Roux (Groupama-FDJ) à 8″
4. Luca Wackermann (Bardiani) à 12″
5. Francesco Gavazzi (Androni) à 15″
6. Thomas Degand (Wanty-Groube Gobert) à 16″
7. Romain Combaud (Delko Marseille Provence KTM) à 19″
8. Lilan Calmejane (Direct Energie) à 20″
9. Eduard Prades (Euskadi-Murias) à 22″
10. Elie Gesbert (Fortuneo-Samsic) à 25″

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.