Tour du Poitou-Charentes : Arnaud Démare récidive

En leader, en patron et en puissance, Arnaud Démare a remis le couvert ce mercredi sur le Tour du Poitou -Charentes. Le sprinteur de la Groupama-FDJ s’est imposé dans le sprint final de la deuxième étape du côté de Melle. Une échappée composée de Geoffrey Bouchard (AG2R-La Mondiale) et Luca Warckemann (Bardiani-CSF) a donné du fil à retordre au peloton dans le final, mais ces derniers ont été rattrapés dans les 500 derniers mètres et Arnaud Démare a alors largement dominé ses adversaires, en premier lieu Matteo Malucelli (Androni-Sidermec), deuxième. Hugo Hofstetter (Cofidis) complète le podium du jour tandis que Démare consolide son maillot blanc de leader.

La traditionelle bagarre pour prendre l’échappée aura été quasiment inexistante ce mercredi, au départ de la deuxième étape du Tour du Poitou-Charentes. Cinq coureurs lâchent en effet les chevaux dès le kilomètre 0, et s’en vont immédiatement prendre les devants. Il s’agit d’Adrien Garel (Vital Concept), Matteo Spreafico (Androni-Sidermec-Bottecchia), Manuel Senni (Bardiani-CSF) , Benat Txoperena (Euskadi Basque Country-Murias) et Julien Antomarchi (Roubaix-Lille Métropole). Après 30 kilomètres, leur avance titille les quatre mintes, mais la Groupama-FDJ du maillot jaune Arnaud Démare vient alors prendre les commandes du peloton. La Trek-Segafredo de Matteo Moschetti se joint à la poursuite et les fuyards sont alors muselés à trois minutes. À la mi-course, l’écart a sensiblement baissé mais c’est à partir des 80 derniers kilomètres qu’il diminue progressivement. Il n’est ainsi plus que d’une minute et trente secondes à 50 bornes de l’arrivée.

L’allure s’intensifie encore davantage dans les kilomètres qui suivent dans le peloton, de par des contre-attaques notamment, et cela provoque une cassure au sein du paquet. À partir de cet instant, on compte donc deux pelotons et le premier continue d’être secoué par plusieurs offensives. Mais ni Anthony Turgis (Cofidis), ni Arnaud Courteille (Vital Concept) ni Julien Bernard (Trek-Segafredo), entre autres, ne parviennent à vraiment faire une différence. Le premier peloton neutralise les différentes tentatives et crée surtout un écart définitif avec le second. Pour autant, avant le premier passage sur la ligne, à environ 20 kilomètres du but, le stagiaire Geoffrey Bouchard (AG2R-La Mondiale) et Luca Wackermann (Bardiani-CSF) parviennent à créer une brèche. Mieux que ça, ils se construisent un beau matelas de 30 secondes à près de 15 bornes du but. Le duo franco-italien s’entend à la perfection et tente de résister au peloton mené par la Groupama-FDJ.

Et si l’écart tombe à vingt secondes à sept kilomètres de la ligne, Wackermann et Bouchard ne rendent pas les armes pour autant. À l’entrée dans les 3 derniers kilomètres, l’avance est même maintenue et le sprint massif n’est plus si certain. Les deux audacieux lâchent leurs dernières forcent mais entament le dernier kilomètre avec moins de dix secondes. Le final a beau être sinueux, cela ne suffit pas à tenir jusqu’au bout. Ils sont finalement repris dans les 500 derniers mètres et la Groupama-FDJ lance à nouveau le sprint pour Arnaud Démare. Dans un léger faux-plat montant, le Picard ne fait pas dans le détail et colle immédiatement plusieurs mètres à ses concurrents. Il s’en va ainsi s’imposer tranquillement, avec trois longueurs d’avance, sur Matteo Malucelli (Androni-Sidermec) et Hugo Hofstetter (Cofidis). Il conforte par la même occasion son maillot blanc de leader.

Classement de la deuxième étape

1 Arnaud Démare (Groupama-FDJ)
2 Matteo Malucelli (Androni-Sidermec-Bottecchia)
3 Hugo Hofstetter (Cofidis)
4 Andrea Vendrame (Androni-Sidermec-Bottecchia)
5 Thomas Boudat (Direct Energie)
6 Jonas Van Genechten (Vital Concept)
7 Hugo Houle (Astana)
8 Michael Gogl (Trek-Segafredo)

Général après la deuxième étape

1 Arnaud Démare (Groupama-FDJ)
2 Matteo Malucelli (Androni-Sidermec-Bottecchia)
3 Hugo Hofstetter (Cofidis)

Autres infos qui pourraient vous intéresser

VeloPro.fr change provisoirement de formule

Cela fait maintenant 5 saisons que VeloPro.fr vous propose tous les jours un suivi continu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.