EN DIRECT
(c) Pentaphoto/Tour des Alpes

Tour des Alpes : Tao Geoghegan Hart ouvre le bal

Une étape explosive pour commencer. Avec deux ascensions de Hinterthiersee (2km à 9,9%), à 26 et 13 unités du but, un premier test important attendait le peloton du Tour des Alpes ce lundi. D’autant que la chaleur était au rendez-vous à Kufstein, ville de départ et d’arrivée. Les derniers rescapés de l’échappée ont alors été repris au pied de la dernière montée, laissant place à l’explication des favoris. Malgré une tentative de Vincenzo Nibali dans l’ascension, l’étape s’est jouée sur un sprint en petit comité. Tao Geoghegan Hart y a démontré sa vélocité pour signer sa première victoire pro. Le Britannique de 24 ans s’empare, de fait, de la tête du classement général. Alex Aranburu a échoué à un rien du représentant de la Sky et doit se contenter du premier accessit. Le podium est complété par Roland Thalmann. 

La première échappée de l’épreuve se dégage peu après le départ. Sur leurs terres, trois Autrichiens prennent le large, accompagnés par un coureur roumain. Maximilian Kuen (Vorarlberg Santic), Patrick Gamper (Tirol KTM), Matthias Krizek (Felbermayr) et Emil Dima (Giotti Victoria-Palomar) évoluent rapidement avec une marge conséquente. Après 35 kilomètres parcourus, le quatuor obtient son avance maximale : 5’40”. Le peloton lance alors une poursuite progressive sous l’impulsion des équipes Sky, Astana et Bahrain-Merida.

A la mi-course, l’échappée est alors ramenée à 2’50”, mais les fuyards opposent une belle résistance. Ils entrent alors sur le circuit final, à couvrir deux fois, avec deux minutes d’avance. Seulement, l’échappée explose sur le premier passage de la montée très exigeante de Hinterthiersee. Emil Dima et Matthias Krizek s’y montrent les plus solides. Le premier cité passe en tête au sommet et s’assure le gain du premier maillot de la montagne, après avoir gravi en tête la première bosse répertoriée du parcours.

La descente passée, le peloton fait tomber l’écart sous la minute. A l’avant, Krizek distance Dima et se lance dans un cavalier seul. Andreas Schillinger (Bora-hansgrohe) et Georg Zimmermann (Tirol KTM) profitent du rapproché du peloton pour se lancer en poursuite. Mais ce duo de chasse se fait avaler par le peloton dans la deuxième montée de Hinterthiersee, qui condamne aussi les chances de Krizek.

Après le regroupement, Astana imprime un gros tempo. C’est alors Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida) qui en profite et place une belle attaque. L’Italien est suivi par Pavel Sivakov, Tao Geoghegan Hart (Sky) et Rafal Majka (Bora-hansgrohe). Ces quatre-là font la bascule en tête avec 18 secondes d’avance, mais Astana emmène le peloton à un rythme soutenu. A 8 kilomètres du but, le groupe de tête n’a plus que 10″ de marge. Plusieurs coureurs font le jump et ramènent le peloton sur le groupe de tête, avant une attaque de Rafal Majka au bout de la descente.

Le Polonais creuse un petit écart, mais en vain. Il est repris à 1,5 kilomètre du but, par un peloton regroupé. L’étape va alors se jouer sur un sprint à 25 dans les rues sinueuses de Kufstein. Tao Geoghegan Hart s’y montre le plus véloce et règle l’emballage d’une courte tête. Il signe ici sa première victoire dans les rangs professionnels. Alex Aranburu (Caja Rural-Seguros RGA) échoue d’un rien et doit se contenter du premier accessit, devant Roland Thalmann (Vorarlberg Santic) et Pello Bilbao (Astana).

Le classement de la première étape : 
1. Tao Geoghegan Hart (Sky) en 3h30’48”
2. Alex Aranburu (Caja Rural-Seguros RGA) t.m.t.
3. Roland Thalmann (Vorarlberg Santic)
4. Pello Bilbao (Astana)
5. Nikita Stalnov (Astana)
6. Chris Froome (Sky)
7. Aleksandr Vlasov (Gazprom)
8. Rafal Majka (Bora-hansgrohe)
9. Giovanni Carboni (Bardiani-CSF)
10. Dayer Quintana (Neri Sottoli – Selle Italia KTM)

Le classement général après la première étape : 
1. Tao Geoghegan Hart (Sky) en 3h30’38”
2. Alex Aranburu (Caja Rural-Seguros RGA) à 4″
3. Roland Thalmann (Vorarlberg Santic) à 6″
4. Pello Bilbao (Astana) à 10″
5. Nikita Stalnov (Astana) t.m.t.
6. Chris Froome (Sky)
7. Aleksandr Vlasov (Gazprom)
8. Rafal Majka (Bora-hansgrohe)
9. Giovanni Carboni (Bardiani-CSF)
10. Dayer Quintana (Neri Sottoli – Selle Italia KTM)

Autres infos qui pourraient vous intéresser

« Une bonne journée » pour Nans Peters qui a pu « profiter tranquillement » de son maillot blanc

Une première pour Nans Peters. Meilleur jeune du Giro depuis le chrono de Saint-Marin, le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.