Tour d’Azerbaïdjan : Kirill Pozdnyakov frappe fort

La deuxième étape du Tour d’Azerbaïdjan a permis aux leaders de se montrer. Sur un profil accidenté, une échappée fleuve de 27 coureurs a animé la course. Le peloton a fait l’erreur de laisser filer et n’a jamais pu revenir. A Ismayilli, Kirill Pozdnyakov (Synergy Baku) s’est joué de ses compagnons d’échappée pour finalement s’imposer en solitaire. Il a devancé Oleksandr Polivoda (Kolss Cycling) et Dennis van Winden (Israël Cycling Academy). Il fait coup double et prend les commandes du général.

Le début d’étape est très animé et après quelques kilomètres de course, plusieurs tentatives ont déjà eu lieu. C’est finalement un groupe conséquent qui prend les devants puisque pas moins de 27 coureurs parviennent à distancer le peloton. On retrouve Ovechkin (Gazprom-Rusvelo), Kuboki, Nakane (Nippo – Vini Fantini), Neilands, Perry, van Winden (Israël Cycling Academy), Giraud (Delko Marseille), Luchshenko (Astana City), Pozdnyakov, Rumac (Synergy Baku), McCutcheon (Team Illuminate), Suzuki (Bridgestone Anchor), De Marchi, (Hrinkow Advarics), Orken, Bakirci (Torku Sekerspor), Buts, Polivoda, Kononenko, Vasylyuk (Kolss Cycling), Ivashkin, Vorganov (Minsk Cycling), Gavars, Pruus (Rietumu Banka), Pernsteiner, Canecky, Bajc (Amplatz-BMC) et Chaichi (Tabriz Shahrdary). Leur écart atteint rapidement 1’10 avant que le peloton n’engage la poursuite.

L’échappée perd quelques unités, notamment sur chute, et l’écart oscille entre 30 secondes et 1′. En arrivant dans la partie accidentée, le groupe s’écrème mais augmente son avance à 2′. Buts remporte le premier Grand Prix de la Montagne devant Bakirci et Rumac et l’écart continue de grimper alors que l’échappée compte encore 18 coureurs. L’ordre est le même au sommet de la deuxième difficulté du jour, excepté que c’est Luchshenko qui prend la troisième place. L’écart s’agrandit et le peloton est pointé à plus de 4′ avant l’ultime difficulté du jour, ce qui oblige des coureurs à partir en contre.

Dans la dernière ascension, l’échappée se disloque. Pozdnyakov, van Winden, Nakane et Pernsteiner se détachent et c’est Pozdnyakov qui passe en tête. Le quatuor est rejoint par huit hommes mais Pozdnyakov semble fort et il part seul à 20 kilomètres du but alors que le peloton joue battu. Le Russe ne sera jamais revu, surtout que le contre ne s’entend pas et que plusieurs coureurs tentent de partir à la poursuite de l’homme de tête. Kirill Pozdnyakov l’emporte en solitaire avec une belle marge sur Oleksandr Polivoda (Kolss Cycling) et Dennis van Winden (Israël Cycling Academy).

 

Classement de la 2e étape :
1. Kirill Pozdnyakov (Synergy Baku) les 186,5km en 4h47’49
2. Oleksandr Polivoda (Kolss Cycling) à 39″
3. Dennis van Winden (Israël Cycling Academy) à 43″
4. Mykhaylo Kononenko (Kolss Cycling) m.t.
5. Eduard Vorganov (Minsk Cycling) à 46″
6. Andriy Vasylyuk (Kolss Cycling) m.t.
7. Hermann Pernsteiner (Amplatz-BMC) m.t.
8. Vitaliy Buts (Kolss Cycling) à 1″47
9. Nazim Bakirci (Torku Sekerspor) m.t.
10. Sergey Luchshenko (Astana City) m.t.

Classement général :
1. Kirill Pozdnyakov (Synergy Baku)
2. Oleksandr Polivoda (Kolss Cycling) à 39″
3. Mykhaylo Kononenko (Kolss Cycling) à 43″
4. Dennis van Winden (Israël Cycling Academy)
5. Eduard Vorganov (Minsk Cycling) à 46″
6. Hermann Pernsteiner (Amplatz-BMC) m.t.
7. Andriy Vasylyuk (Kolss Cycling) m.t.
8. Nazim Bakirci (Torku Sekerspor) à 1″46
9. Vitaliy Buts (Kolss Cycling) m.t.
10. Armtem Ovechkin (Gazprom-Rusvelo) m.t.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Clásica de Almería : Présentation de l’édition 2020

35e édition de la Clásica de Almería (1.Pro), dimanche 16 février Roquetas de Mar > Roquetas …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.