(c) CRO Race

Tour de Croatie : Adam Yates fait coup double sur l’étape reine

De Rabac à Platak, le peloton du Tour de Croatie devait couvrir 138 kilomètres ce samedi pour le compte de la cinquième étape. Avec une grande ascension à la mi-course et une montée finale de 14 kilomètres, c’était sans conteste l’étape reine. Une aubaine pour Adam Yates. Placé au général, le Britannique a délivré une attaque décisive à 4,8 kilomètres de l’arrivée. Il s’est alors envolé seul vers la victoire, prenant du même coup la tête du général. Davide Villella a réglé un quatuor de chasse pour la deuxième place, à 10″ du vainqueur. 

Après un départ rapide qui voit le peloton passer groupé au premier sprint intermédiaire, une imposante échappée se dégage. Ils sont alors onze en tête avec Luka Pibernik (Bahrain-Merida), Zhandos Bizhigitov (Astana), Ruben Plaza (Israel Cycling Academy), Patrick Müller (Vital Concept-B&B Hotels), Samuele Rivi (Tirol-KTM), Alejandro Baron (Illuminate), Marko Kump (Adria Mobil), Matic Groselj ainsi que Benjamin Hill (Ljubljana Gusto Santic), Danny van der Tuuk (Metec-TKH) et Michel Aschenbrenner (P&S Metalltechnik). Ce groupe fourni prend près de trois minutes d’avance après 30 kilomètres de course.

Le peloton contrôle les fuyards de près et ne laisse que 1’50” au pied de la montée hors catégorie de Dopolavoro, située à la mi-course. L’échappée explose dans l’ascension et se fait vite reprendre. Derniers rescapés du groupe, Novak et Plaza parviennent à s’accrocher au tout petit peloton qui les rattrape. Il n’y a alors qu’une quinzaine d’hommes en tête avec notamment Adam Yates (Mitchelton-Scott), Davide Villella (Astana) et Alexis Guérin (Delko Marseille Provence), le mieux classé, à seulement 14″ du leader de la course. Yates pointe lui à 15″, Villella à 16″. Les attaques s’enchaînent et on ne s’entend pas. Cette échappée finit alors par se faire reprendre par un groupe de chasse où figure notamment Pierre Rolland (Vital Concept-B&B Hotels). Un peloton réduit avec le premier du général Yevgeniy Gidich (Astana) parvient ensuite à recoller.

Tout est alors à refaire à quarante kilomètres du but, avec la montée finale de Platak en point de mire. Déjà à l’avant plus tôt, Plaza prend de l’avance sur le plat et s’en va seul. Il est chassé par Grega Bole (Bahrain-Merida) et Quentin Pacher (Vital Concept-B&B Hotels), tous deux placés au général. Derrière, les Astana emmènent le petit peloton au service de Gidich. Pacher et Bole reviennent sur Plaza à 33 kilomètres du but, le peloton pointe alors à une trentaine de secondes. Le trio augmente sa marge à 40″ au pied de l’interminable montée finale. Reste alors près de 25 kilomètres d’ascension, séparés par une courte portion plate. Dès les premiers pourcentages, Pacher et Plaza se défont de Bole. Ils progressent en duo, mais le peloton se rapproche progressivement.

Alors que le retour du peloton se précise, Pacher se défait de Plaza à 13 kilomètres du but. Il poursuit son effort seul, avant de voir Matteo Badilatti (Israel Cycling Academy) sortir du peloton et le reprendre. Plus frais, le grimpeur suisse dépose Pacher et va tenter de rallier l’arrivée en solitaire alors que la sélection s’opère par l’arrière au sein du peloton. Une attaque de Pierre Rolland lance la course des favoris à neuf unités du but. Serge Pauwels (CCC) et Vadim Pronskiy (Astana) suivent le Français et l’allure s’accélère derrière eux. Le peloton ne laisse pas faire et reprend ce trio sous l’impulsion des Mitchelton-Scott. En tête, Badilatti résiste bien, mais ne peut rien lorsqu’Adam Yates place son attaque. Le Britannique s’en va à 4,8 kilomètres du sommet et décroche tout le monde du premier coup. S’il ne creuse pas un écart conséquent, Yates tient bon jusqu’à la ligne et remporte l’étape reine. Il prend du même coup la tête du général à un jour du terme de l’épreuve. Dix secondes derrière lui, Davide Villella prend la deuxième place en réglant un petit groupe de chasse. Victor de la Parte (CCC), Pierre Rolland et Domen Novak complètent le top5.

Le classement de la cinquième étape : 
1. Adam Yates (Mitchelton-Scott) en 3h40’01”
2. Davide Villella (Astana) à 10″
3. Victor de la Parte (CCC) m.t.
4. Pierre Rolland (Vital Concept-B&B Hotels) m.t.
5. Domen Novak (Bahrain-Merida) à 11″
6. Nathan Earle (Israel Cycling Acaemy) à 17″
7. Andrey Zeits (Astana) à 22″
8. Alexis Guérin (Delko Marseille Provence) à 49″
9. Luca Covili (Bardiani-CSF) à 53″
10. Matteo Badilatti (Israel Cycling Academy) à 1’10”

Le classement général après la cinquième étape : 
1. Adam Yates (Mitchelton-Scott) en 17h34’46”
2. Davide Villella (Astana) à 15″
3. Victor de la Parte (CCC) à 17″
4. Andrey Zeits (Astana) à 33″
5. Domen Novak (Bahrain-Merida) à 41″
6. Alexis Guérin (Delko Marseille Provence) à 57″
7. Pierre Rolland (Vital Concept-B&B Hotels) à 1’16”
8. Brent Bookwalter (Mitchelton-Scott) à 1’42”
9. Sjoerd Bax (Metec-TKH) à 1’45”
10. Radoslav Rogina (Adria Mobil) à 1’50”

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.