EN DIRECT
(c) Sirotti

Tour La Provence : John Degenkolb ne s’attendait pas à « un parcours aussi dur »

Les bonnes actions attirent-elles les bons résultats ? C’est en tout cas ce que doit se demander John Degenkolb. Après avoir sauvé les organisateurs de Paris-Roubaix juniors en lançant une campagne de financement participatif la veille (lire ici), le coureur de la Trek a remporté la dernière étape du Tour La Provence. Son premier succès en 2019, au terme d’une course haletante. Seul sprinteur restant dans le groupe qui s’est joué la victoire ce dimanche, l’Allemand a pu compter sur l’excellent travail de son équipe. David Gaudu (Groupama-FDJ) et Eddie Dunbar (Sky), les deux derniers attaquants du jour, ont été repris sous la flamme rouge.

Lire aussi > La dernière pour John Degenkolb, le général pour Gorka Izagirre

« C’était une journée très, très difficile, je n’étais même pas sûr de résister jusqu’au bout. Je comprend maintenant pourquoi il y a si peu de sprinteurs qui viennent ici… Le parcours est vraiment dur, je ne m’attendais pas à ça, a réagi le vainqueur de Paris-Roubaix 2015 après les cérémonies du podium. Je dois remercier l’équipe pour tout son travail du jour. Il y avait deux coureurs très forts à l’avant et nous avons dû aller à fond dans la descente pour les reprendre au dernier moment. C’est toujours bon d’obtenir la première victoire, surtout en début de saison. Je suis très content du comportement de l’équipe. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Bauke Mollema dénonce le comportement des motos sur la route du Giro

Bauke Mollema est remonté. Pas contre ses collègues coureurs, mais contre l’organisation de la course …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.