© Sirotti

Peter Sagan a profité de sa connaissance du final

Comme la saison dernière, Peter Sagan est assuré de repartir du Tour Down Under avec une victoire en poche. La reprise du Slovaque est donc d’ores et déjà réussie après son triomphe, ce jeudi, du côté d’Uraidla, là-même où il s’était imposé en 2018. Huitième lors de l’acte d’ouverture, troisième hier, le triple champion du monde a su saisir sa chance dans un sprint en peloton réduit, orphelin des principaux sprinteurs du plateau. À l’arrivée, il a alors devancé Luis Leon Sanchez (Astana) et Daryl Impey (Mitchelton-Scott) qui, pour l’anecdote, complétaient déjà le podium l’an passé – dans l’ordre inverse-.

“Je suis très heureux de remporter cette victoire, a souligné le coureur de la Bora-hansgrohe, qui avait entamé la saison par une deuxième place sur la Down Under Classic. Les gars de la CCC ont contrôlé toute la journée et BORA-hansgrohe a travaillé dur pour me maintenir à l’avant et prendre soin de moi, en s’assurant que je restais constamment hydraté. Le parcours était un peu différent de celui de l’année dernière. L’an passé, tout le monde s’était conditionné pour la dernière montée. C’était vraiment difficile. En réalité, beaucoup plus difficile et plus chaud qu’aujourd’hui.”

Discret jusque dans les derniers instants, Peter Sagan a parfaitement géré ses forces avant de mettre en pratique sa connaissance du terrain : “J’avais économisé beaucoup d’énergie pour le dernier tour, et c’est pourquoi j’étais vraiment en contrôle dans celui-ci. C’était un super final. Quand nous passé la dernière montée, je me suis dit que ça allait être comme l’année dernière, et finalement, ça s’est passé exactement de la même manière. C’était forcément mieux d’avoir l’expérience de ce final et je suis très content qu’on soit arrivé avec les grimpeurs, ça a rendu le sprint plus simple, même si Sanchez n’était pas loin de l’emporter.”

L’Espagnol d’Astana a d’ailleurs les faveurs du Slovaque en ce qui concerne la quatrième étape, au final accidenté vers Campbelltown.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour du Danemark : Jasper de Buyst gagne en costaud, Niklas Larsen garde la tête

Au lendemain de l’étape reine qui arrivait au sommet d’une bosse sélective à Velje, la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.