Tour de Romandie : La deuxième étape en direct commenté

2e étape

17h20 – arrivée
C’est Samuel Dumoulin qui prend finalement la 3e place !

Merci à tous de nous avoir suivi. Bonne fin de journée.

17h17 – arrivée
Colbrelli règle le sprint du peloton à environ 2 minutes, devant Matthews. Roglic garde donc le maillot jaune.

17h16 – arrivée
Brown avalé par le peloton.

17h15 – arrivée
C’est fait. De Gendt l’emporte !

17h13 – 1 km de l’arrivée
De Gendt à la flamme rouge, s’en va vers son 2e succès de la saison.

Brown va sans doute être repris par le peloton.

17h11 – 3 km de l’arrivée
Reste à savoir si Brown va pouvoir enfiler le maillot jaune.

17h10 – 4 km de l’arrivée
3 minutes, mais le coureur de la Lotto-Soudal a la victoire dans la poche.

17h07 – 6 km de l’arrivée
3’10 pour De Gendt.

17h04 – 8 km de l’arrivée
De Gendt s’en va chercher une énième victoire en échappée.

17h01 – 10 km de l’arrivée
Sky et LottoNL-Jumbo jouent évidemment le général.

17h00 – 12 km de l’arrivée
3’30 de retard pour le peloton.

16h56 – 
Sky aussi vient rouler.

16h56 – 15 km de l’arrivée
LottoNL-Jumbo reprend les rênes du pack.

16h55 – 
Campenaerts repris par le peloton.

16h55 – 
3’50 pour De Gendt.

16h53 – 16 km de l’arrivée
Bahrain-Merida continue de rouler… mais pourquoi ?

16h52 – 18 km de l’arrivée
Ecart quasiment inchangé. Gaviria est repris dans la descente.

16h47 – 20 km de l’arrivée
Brown, toujours intercalé, peut toujours espérer le maillot jaune s’il conserve 26 secondes d’avance sur le peloton.

16h45 – 22 km de l’arrivée
De Gendt compte encore 4 minutes. À moins d’une vraie défaillance, le Belge va au bout.

16h45 – 
Fernando Gaviria lâché.

16h43 – 23 km de l’arrivée
Les faux-plats font mal à certains coureurs, qui lâchent du peloton.

4 minutes de retard alors que Bahrain-Merida continue de rouler fort, mais sans vrais effets.

16h41 – 25 km de l’arrivée
4’10 pour le Belge désormais seul en tête, et parti pour un énième solo.

16h39 – 26 km de l’arrivée
À la pédale, De Gendt vient de lâcher Brown.

16h38 – 26 km de l’arrivée
4’20, le peloton accélère vivement désormais. C’est un peu la panique.

16h37 – 27 km de l’arrivée
AG2R-La Mondiale vient rouler à son tour.

16h36 – 28 km de l’arrivée
Campenaerts a abandonné sa place à l’avant après un gros travail.

16h35 – 
La victoire d’étape ne semble pas pouvoir échapper aux … échappés : 4’45. L’écart descend trop lentement.

16h31 – 
Le travail des équipes dans le peloton n’est que très peu efficace.

16h29 – 32 km de l’arrivée
Toujours 5 minutes d’avance !!

16h26 – 35 km de l’arrivée
Le trio de tête passe une première fois sur la ligne d’arrivée.

16h25 – 35 km de l’arrivée
Environ une vingtaine de coureurs lâchés pointés à deux minutes du peloton.

16h24 – 36 km de l’arrivée
De Gendt, Campenaerts et Brown peuvent réellement y croire. Leur avance se maintient à un bon niveau.

16h22 – 37 km de l’arrivée
La BMC a également mis un homme à rouler.

16h21 – 38 km de l’arrivée
5’20.

16h19 – 40 km de l’arrivée
5’30 pour le trio de tête, où De Gendt passe de gros relais.

16h17 – 
Bahrain-Merida, Sky et LottoNL-Jumbo travaillent ensemble en tête de peloton.

16h15 – 43 km de l’arrivée
LottoNL-Jumbo roule également désormais.

16h14 – 44 km de l’arrivée
5’30.

16h13 – 45 km de l’arrivée
L’échappée conserve 5’40. La Bahrain-Merida roule dans la portion descendante mais ne reprend pas grand chose.

16h06 – 
Bahrain-Merida est à la mène dans le peloton. Grivko repris après s’être relevé dans la descente.

16h04 – 53 km de l’arrivée
Un peu moins de six minutes d’avance pour le groupe de tête.

16h03 – 
De Gendt prend le maximum de points au sommet, devant Brown et Campenaerts.

Abandon de Davide Cimolai (Groupama-FDJ).

16h02 – 
Le paquet est aussi passé au sommet. Il va désormais lui falloir remonter six minutes sur les trois hommes de tête !

16h01 – 
Le peloton aurait perdu quelques sprinteurs, dont Viviani. Ils vont peut-être pouvoir revenir dans la descente.

15h57 – 
Le peloton a légèrement accéléré : 6’30.

15h56 – 
Grivko passe 1’30 plus tard.

15h55 – 63 km de l’arrivée
Le sommet est atteint !

15h53 – 
Grivko à 1’15 du trio de tête, le peloton perd lui aussi quelques éléments.

15h52 – 
Les échappés vont basculer dans un kilomètre !

15h48 – 
Grivko pointé à 20 secondes.

15h45 – 
De Gendt, Campenaerts et Brown creusent sur Grivko, qui ne travaillait plus à l’avant.

15h43 – 
Grivko lâché dès le pied ! Plus que 3 échappés.

15h43 – 69 km de l’arrivée
C’est parti pour la 2e et dernière bosse répertoriée du jour, le Col des Etroits (5.6 km pente, moy. 6.1%, max. 9.0%)

15h38 – 
7’40 ! Le peloton prend même le temps de s’arrêter pour un besoin naturel.

15h35 – 
De la tension dans l’échappée ! De Gendt et Campenaerts s’énervent contre Grivko qui ne veut plus relayer.

15h33 – 76 km de l’arrivée
7’25, écart toujours important.

15h32 – 
Pour la 2e fois dans l’épreuve, l’organisation a su anticiper le passage d’un train et a pu le retarder légèrement pour permettre à la course de se dérouler sans arrêt.

15h24 – 83 km de l’arrivée
7’20 au bas de la descente. Place au ravitaillement.

La LottoNL-Jumbo est toujours aux commandes dans le peloton.

15h15 – 
De Gendt passe en tête du sprint intermédiaire devant Campenaerts et Brown.

15h12 – 
Les échappés approchent du premier sprint intermédiaire.

15h10 – 94 km de l’arrivée
7’20 annonce le chrono.

15h06 – 97 km de l’arrivée
Le peloton est encore apathique alors qu’on entre dans les 100 derniers kilomètres.

15h02 – 101 km de l’arrivée
Chris Hamilton a subi une chute mais est de retour dans le peloton.

14h58 – 
7’13 exactement au dernier pointage.

14h54 – 
L’écart flirte désormais avec les 7 minutes !

14h53 – 
Aucune équipe n’a réellement débuté la chasse derrière l’échappée.

14h44 – 112 km de l’arrivée
6’30 entre les 4 fuyards et le peloton.

14h35 – 
Abandon d’Erik Baska (Bora-hansgrohe).

14h29 – 
Le ravitaillement à la voiture est désormais autorisé.

14h27 – 126 km de l’arrivée
Avantage de six minutes pour l’échappée désormais !

14h24 – 129 km de l’arrivée
Matteo Fabbro s’est donc relevé après son problème mécanique et a été repris par le peloton.

Plus que quatre échappés :  Thomas De Gendt, Victor Campenaerts (Lotto-Soudal), Andrey Grivko (Astana) et Nathan Brown (EF Education First).

14h20 – 
5’37, ça continue d’augmenter alors que Fabbro a complètement relâché son effort.

14h14 –
37.4 km/h de moyenne dans la première heure.

Selon RadioTour, Matteo Fabbro se relève !

14h11 – 137 km de l’arrivée
Fabbro a du mal à revenir.

14h09 – 
Abandon de Steve Cummings (Dimension Data) alors que le peloton est désormais repoussé à cinq minutes.

14h08 – 
Fabbro temporairement écarté de l’échappée après un ennui mécanique.

14h05 – 141 km de l’arrivée
4’30 au dernier pointage.

13h59 – 145 km de l’arrivée
L’écart atteint la barre des 4 minutes.

Rappel de l’échappée : Thomas De Gendt, Victor Campenaerts (Lotto-Soudal), Andrey Grivko (Astana), Matteo Fabbro (Katusha-Alpecin) et Nathan Brown (EF Education First).

13h57 – 
3’35 pour les cinq échappés. Le mieux placé d’entre eux au général est Nathan Brown, pointé à 26 secondes du maillot jaune.

13h54 – 148 km de l’arrivée
La course suit son cours désormais, et le peloton contrôle derrière l’échappée.

13h40 – 
De Gendt a pris le maximum de points au sommet du Col des Rangiers, devant Campenaerts et Brown.

13h39 – 160 km de l’arrivée
Le peloton est passé au sommet à son tour. 2’40 d’écart, et la LottoNL-Jumbo aux commandes pour Primoz Roglic, le maillot jaune.

13h34 – 
Les cinq échappés passent ensemble au sommet.

13h34 – 
Grivko émet quelques difficultés à suivre.

13h31 – 164 km de l’arrivée
Encore quelques encablures avant le sommet de ce premier des deux cols du jour.

13h30 – 
C’est bel et bien parti : 1’45 au dernier pointage.

13h24 – 
Ca parait bon pour ces cinq là ! 45 secondes d’avance sur le peloton.

13h22 – 
Thomas De Gendt, Victor Campenaerts (Lotto-Soudal) et Andrey Grivko (Astana) insistent, avec Matteo Fabbro (Katusha-Alpecin) et Nathan Brown (EF Education First) désormais.

13h20 – 169 km de l’arrivée
Echappée terminée ! Tout est à refaire. Grosse bagarre en ce début d’étape.

13h18 – 
9 coureurs en tête, Lopez et Kennaugh sont rentrés.

13h17 – 170 km de l’arrivée
Le peloton est à 10 secondes seulement.

13h16 – 
Ca monte immédiatement, avec le Col des Rangiers (3e catégorie). 2 hommes sont sortis en contre-attaque : David Lopez (Team Sky) et Peter Kennaugh (Bora-hansgrohe).

13h14 – 
Thomas De Gendt, Victor Campenaerts (Lotto-Soudal), Andrei Grivko (Astana), Silvan Dillier (AG2R-La Mondiale), William Clarke (EF Education First), Maxim Belkov (Katusha-Alpecin) et Fabien Doubey (Wanty-Groupe Gobert) à l’attaque !

13h14 – 
Un groupe semble se détacher !

13h12 – 174 km de l’arrivée
C’est parti ! Et déjà des attaques.

13h08 – 174 km de l’arrivée
Départ fictif donné. À peine 1700 mètres avant le km0.

13h07 – 
Le défilé est très court aujourd’hui.

13h05 – 
Notre présentation de l’étape ICI.

13h00 – Avant-course
Bonjour à toutes et à tous sur le direct commenté de la deuxième étape du Tour de Romandie. Celle-ci devrait être favorable aux sprinteurs. Le départ fictif est prévu à 13h08.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.