(c) Sirotti

Dylan Teuns : « Une opportunité manquée »

Le Belge de la BMC, tenant du titre sur le Tour de Pologne, était déçu de conclure encore deuxième derrière Michal Kwiatkowski (Sky). Cette fois, Dylan Teuns a été contraint de freiner dans le final, ce qui, pense-t-il, lui a coûté la victoire de la cinquième étape ce mercredi. 

La fin du Tour de Pologne ressemblera-t-elle à un simple duel Teuns-Kwiatkowski ? En tout cas, les deux hommes ont encore montré ce mercredi qu’ils étaient les plus forts. La Mitchelton-Scott a bien tenté quelque chose, mais Simon Yates n’était pas à la hauteur des deux premiers du général. « Ce n’était pas l’étape la plus difficile des quatre étapes de montagne, mais c’était tout de même une étape dure dans le final, décrivait Teuns à l’arrivée. Mitchelton-Scott a accéléré l’allure dans les 50 derniers kilomètres, c’est alors devenu un peu nerveux. Nous savions que le sprint pour la victoire serait dangereux dans le sens ou il pouvait provoquer des cassures et faire perdre du temps. J’étais en parfaite position, j’étais très bien placé à partir des 4 derniers kilomètres et j’ai pu me maintenir à l’avant. A 300 mètres de la ligne j’ai failli toucher la roue du coureur devant moi. Je ne m’attendais pas à ça et j’ai perdu de la vitesse. A la fin, je pense que j’ai fait un très bon sprint. Je n’ai pas perdu du temps et c’était le principal aujourd’hui. »

Sans avoir dû freiner dans les tous derniers hectomètres, il semble en effet probable que Teuns aurait passé son rival. Kwiatkowski a lui-même avoué à l’arrivée qu’il s’attendait à voir le Belge lui passer devant. Désormais, il ne reste plus que deux étapes montagneuses pour faire la différence : passée la déception de la deuxième place, Teuns est bien décidé à se battre jusqu’au bout. Il a un statut à défendre.  « Je perds seulement d’une roue donc ça ressemble à une opportunité manquée, regrettait le tenant du titre. J’étais vraiment rapide et j’avais une chance de le battre. Ca n’a pas marché, donc félicitations à Kwiato. L’objectif principal reste le classement général. Les deux prochaines étapes seront très importantes et difficiles, mais je suis en bonne position. Je suis un ancien vainqueur donc je ferai tout pour être sur le podium vendredi. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

VeloPro.fr change provisoirement de formule

Cela fait maintenant 5 saisons que VeloPro.fr vous propose tous les jours un suivi continu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.