Tour de France : La quinzième étape en direct commenté

17h03 – fin du live 
Merci à tous d’avoir suivi cette dernière étape pyrénéenne en notre compagnie. Le compte-rendu détaillé est disponible en cliquant ici, les réactions suivront dans la soirée. Place désormais à la journée de repos!

16h59 – 
Alaphilippe termine à 1’49”. Il garde son maillot avec 1’35” d’avance sur Thomas, 1’47” sur Kruijswijk et 1’50” sur Pinot qui remonte à la 4e place du général.

16h58 – 
Thomas septième à 1’22” devant Kruijswijk et Valverde.

16h58 – 
Kämna sixième.

16h58 – 
Buchmann et Bernal en terminent à 50″ du vainqueur.

16h57 – 
Pinot prend la deuxième place et les bonifications qui vont avec ! Landa troisième dans la roue.

16h57 – arrivée 
Simon Yates a tout loisir de savourer ! Il s’impose pour la deuxième fois sur ce Tour.

16h56 – 
500 mètres pour Yates… La dernière partie d’ascension n’est plus très pentue : c’est fait pour le Britannique!

16h55 – 1km
Flamme rouge pour Simon Yates!

16h54 – 
Thomas, Kruijswijk et Valverde ont distancé Alaphilippe qui est isolé.

16h54 – 
Attaque de Geraint Thomas à 2km du sommet!! Alaphilippe accuse le coup.

16h53 – 
Pinot rejoint Landa !! Les deux hommes sont à 1′ de Yates, et comptent 1′ d’avance sur le groupe maillot jaune.

16h53 – 2km
Les deux derniers kilomètres pour Yates, le Britannique s’envole vers une nouvelle victoire.

16h52 – 
Bernal est repris par Buchmann. Tout le monde est à fond dans cette ascension, c’est impressionnant. La pluie a refait son apparition.

16h50 – 3km
Yates ne perd pas de terrain. Derrière, Pinot est en train de fondre sur Landa.

16h49 – 
Alaphilippe est repris par le groupe Thomas-Kruijswijk. C’est Wout Poels qui limite la casse pour Ineos.

16h48 – 
Pinot le voit et accélère !! Bernal craque.

16h48 – 
Bernal concède quelques longueurs à Pinot…

16h46 – 4km
Buchmann distancé ! Il n’y a plus que Bernal dans la roue de Pinot. Le Français vole littéralement!

16h45 – 
Pinot, Bernal et Buchmann reprennent Kämna! Il n’y a plus que Yates et Landa devant ce trio.

16h45 – 
Alaphilippe craque!! Pinot, Bernal et Buchmann s’en vont.

16h44 – 5km
Reichenbach s’écarte et Pinot en remet une !! Bernal, Alaphilippe et Buchmann suivent.

16h43 – 
Reichenbach, Pinot, Buchmann, Bernal et Alaphilippe ont déposé les autres favoris.

16h42 – 
Alaphilippe, Buchmann ont suivi l’attaque de Pinot. Geraint Thomas et Steven Kruijswijk, 2e et 3e du général, n’ont pas pu suivre!!

16h42 – 
Pinot retombe directement sur Reichenbach!

16h41 – 
Attaque de Thibaut Pinot !!

16h41 – 6km
Landa dépose directement l’Allemand. Il s’en va seul en poursuite de Yates.

16h40 – 
Landa reprend Geschke!

16h40 – 
Dan Martin, Gallopin repris par le groupe maillot jaune à l’arrière duquel Rigoberto Uran se fait décrocher.

16h39 – 
Landa est maintenant seul en poursuite. Geschke est toujours intercalé entre le Basque et Yates.

16h38 – 
Lutsenko repris par le groupe maillot jaune.

16h38 – 
Yates est aérien, il semble parti vers une deuxième victoire d’étape, trois jours après celle acquise à Bagnères-de-Bigorre.

16h37 – 7km
Ils ne sont plus qu’une quinzaine dans le groupe maillot jaune.

16h37 – 
Groupama-FDJ prend les commandes du peloton avec David Gaudu !

16h35 – 8km
Bardet et Lutsenko lâchés par Landa ! Seul Kämna peut suivre le Basque.

16h34 – 
Landa prend les commandes du groupe de poursuite, seuls Bardet, Lutsenko et Kämna peuvent suivre.

16h33 – 
Yates attaque et dépose Geschke! Il s’envole seul.

16h32 – 9km
C’est splendide de la part des Movistar, souvent décriés pour leurs tactiques de course. Landa reste à l’arrière du groupe, il récupère avant, sans doute, d’attaquer le groupe!

16h31 – 
Landa est déjà de retour dans le groupe Bardet !!! Il retrouve la un allié de poids en la personne de Nairo Quintana.

16h31 – 
Soler s’écarte à son tour, Landa s’en va seul à la poursuite du groupe Bardet.

16h30 – 
La route est très étroite, il y a embouteillage dans la file des voitures!

16h30 – 
Amador lâche prise et laisse Soler emmener Landa.

16h30 – 10km
Les dix derniers kilomètres pour Yates et Geschke.

16h29 – 
3’10” de retard pour le groupe maillot jaune au pied du Prat d’Albis.

16h28 – 
1’27” de retard au pied de la montée pour les dix poursuivants, 2’10” pour le trio Movistar.

16h26 – 12km
C’est parti pour l’ascension du Prat d’Albis (1ère cat., 11,8km à 6,9%).

16h24 – 13km
Geschke et Yates arrivent à 1km du pied de la montée finale…

16h23 – 14km
Geschke et Yates creusent encore l’écart : 1’20”. Le trio Movistar est à 2’15”, le peloton maillot jaune à 3’40”.

16h22 – 15km
Accélération des Astana dans le groupe maillot jaune. Nous approchons du pied de la montée finale…

16h21 – 16km
Le groupe maillot jaune recule à 3’45”!

16h19 – 17km
Un certain nombre de coureurs est revenu dans le groupe maillot jaune. Van Baarle et Castroviejo recollent notamment pour Ineos.

16h18 – 19km
En tête : Geschke-Yates
+1’10” groupe Bardet
+2’15” groupe Landa

16h17 – 
Un groupe intercalé recolle sur le groupe Bardet !! Dan Martin, Kämna, Gallopin, Woods, Guillaume Martin et Kreuziger portent à 10 le nombre de poursuivants.

16h16 – 20km
Le ravitaillement sera interdit à partir des dix derniers kilomètres. C’est le moment de faire le plein de bidons avant la montée finale…

16h15 – 21km
Reichenbach et Lutsenko reviennent finalement sur Bardet et Quintana. Ils sont à 55″ du duo Yates-Geschke.

16h14 – 22km
Ce sont toujours les Jumbo-Visma qui conduisent le groupe maillot jaune.

16h12 – 24km
Bardet et Quintana se défont de Reichenbach et Lutsenko dans la descente. Le Kazakh est très crispé après s’être fait une frayeur.

16h10 – 
A l’avant, Geschke et Yates creusent l’écart sur le groupe Bardet-Quintana. 50″.

16h10 – 
Gaudu revient au sein du groupe maillot jaune grâce à une belle première partie de descente.

16h09 – 
Le trio de la Movistar fait la descente à fond et se rapproche à 2’10” du duo de tête. Le groupe maillot jaune recule lui à 3′.

16h07 – 
Le trio de la Movistar reprend les distancés de l’échappée un à un.

16h06 – 30km
En tête : Geschke-Yates
+30″ Bardet-Lutsenko-Reichenbach-Quintana
+2’15” Landa-Soler-Amador
+2’50” groupe maillot jaune

16h05 – 
Lutsenko est passé tout proche de la correctionnelle dans la descente! Le champion kazakh s’en sort bien.

16h03 – 
Landa est maintenant avec Soler et Amador! Ils passent le sommet à 2’03” de la tête de course, le groupe maillot jaune à 2’35”.

16h – 37km
Yates rejoint Geschke en tête de course. Bardet, Lutsenko, Reichenbach et Quintana ne sont plus très loin.

15h59 – 
Landa est retombé sur Soler, ce dernier se sacrifie pour son leader!

15h58 – 
Passage au sommet :
1. Geschke – 10pts
2. Yates – 8pts
3. Bardet – 6pts
4. Lutsenko – 4pts
5. Reichenbach – 2pts
6. Quintana – 1pt

15h58 – 
Yates est en train de revenir sur Geschke, le groupe Bardet-Quintana se rapprochent également.

15h57 – 
Il y a 16 coureurs dans le groupe maillot jaune, toujours emmené par Jumbo-Visma.

15h57 – 
Quintana, Bardet, Reichenbach et Lutsenko poursuivent Yates lui même en chasse de Geschke. Les autres sont décrochés.

15h55 – 
Attaque de Simon Yates dans le groupe de poursuite! Il est à 30″ de l’homme de tête.
Geschke compte encore 2’30” d’avance sur Landa, 2’50” sur le groupe maillot jaune.

15h54 – 39km
En tête, Geschke arrive à 1km du sommet de cet interminable mur.

15h54 – 
Laurens De Plus roule en tête du groupe devant ses coéquipiers George Bennett et Steven Kruijswijk.

15h53 – 
Fuglsang est repris par le peloton. Fabio Aru et Warren Barguil ferment la marche du groupe des favoris.

15h52 – 
Fuglsang craque à nouveau alors que Jumbo-Visma prend les commandes du groupe maillot jaune.
David Gaudu est décroché.

15h51 – 
Fuglsang est de retour dans la roue de Landa. Trois coureurs d’Ineos distancés d’un coup ! Il ne reste plus que Poels avec Thomas et Bernal.

15h50 – 40km
Fuglsang s’accroche à quelques longueurs de Landa. Le groupe maillot jaune n’est pas loin.

15h49 – 
Landa se défait de Fuglsang! Ineos prend les commandes du peloton… Julian Alaphilippe n’a plus d’équipier dans le groupe des favoris qui s’est drastiquement réduit d’un coup.

15h48 – 
Jakob Fuglsang suit directement !
Adam Yates et Patrick Konrad sont distancés du peloton.

15h48 – 
Mikel Landa passe à l’attaque!!!

15h47 – 
Changement de physionomie en tête de peloton! Astana et Ineos s’annoncent.

15h46 – 
35″ d’avance pour Geschke qui fait mieux que résister.

15h45 – 41km
Roche, Bilbao, Fraile sont décrochés dans les pourcentages les plus durs!

15h44 – 
Viviani s’écarte à 5km du sommet. Le sprinteur italien a réalisé un travail énorme pour Julian Alaphilippe aujourd’hui.

15h43
30″ d’avance pour Geschke sur ses poursuivants directs, 3’35” sur le peloton.

15h43 – 
Comme Nibali un kilomètre plus tôt, Zakarin est distancé du peloton.

15h42 – 42km
Geschke compte maintenant 25″ d’avance, le peloton pointe à 3’25”.

15h40 – 43km
Nibali est distancé du peloton.
A l’avant, Geschke a creusé un écart de 15″.

15h39 – 44km
Geschke est sorti du groupe de 21, il évolue avec quelques longueurs d’avance.

15h37 – 
Et maintenant 3’50”.

15h36 – 45km
Le peloton réduit l’écart à 4′.

15h33 – 46km
Les trois derniers kilomètres d’ascension sont à 12% de moyenne.

15h31 – 47km
4’35” au dernier pointage alors que la tête de course aborde le Mur de Péguère (1ère cat., 9,3 à 7,9%).

15h29 – 
Zakarin, Bouet sont repris par le peloton. Pérez est avalé à son tour. Etrangement, il pleut sur le peloton mais pas sur la tête de course!

15h28 – 
La pluie fait son apparition sur la route du Tour !! Un gros orage soudain…

15h27 – 49km
La tête de course approche du Mur de Péguère (1ère cat., 9,3 à 7,9%). Il y aura 8, 5 et 2 secondes de bonif pour les trois premiers, en plus des points de la montagne. La première partie est roulante, la seconde très pentue.

15h24 – 
Romain Sicard est repris par le peloton.

15h23 – 52km
C’est toujours la Deceuninck-Quick Step qui conduit le peloton. 5′.

15h21 – 
Problème de dérailleur pour Woods en tête.

15h19 – 56km
21 hommes en tête dans la descente. Les voici dans l’ordre du général : Quintana, D.Martin, Kreuziger, G.Martin, Lutsenko, Molard, Bardet, Reichenbach, Roche, Soler, Herrada, Ciccone, Bernard, Bilbao, Woods, Amador, Fraile, Kämna, S.Yates, Gallopin, Geschke.

15h18 – 57km
Nils Politt est repris par le peloton.

15h17 – 
Pour rappel, Quintana n’est qu’à 7’19” du maillot jaune. En l’état actuel des choses, le Colombien remonterait à la 2e place du général!

15h15 – 60km
Le peloton passe le sommet avec un retard de 5’12”.

15h15 – 
30,4 kilomètres parcourus en troisième heure par la tête de course, soit une moyenne de 39,8km/h depuis le départ.

15h14 – 61km
Mollema est repris à son tour.

15h13 – 62km
5’10” de retard pour le peloton à 1km du sommet. Michael Matthews est repris.

15h12 – 
Passage au sommet du Port de Lers :
1. Bardet – 10pts
2. Geschke – 8pts
3. Soler – 6pts
4. Fraile – 4pts
5. Woods – 2pts
6. S. Yates – 1pt

15h11 – 
Nibali est repris par le peloton alors que Porte revient après sa crevaison.

15h11 – 
Romain Bardet attaque et passe le sommet en tête ! 10 points pour l’Auvergnat.

15h10 – 
Problème pour Richie Porte au sein du peloton.

15h09 – 65km
Après avoir ramené Quintana, Movistar fait le tempo en tête de course avec Amador et Soler.

15h06 – 
Bilbao recolle à la tête de course! Le peloton continue de reculer : 5’15”.

15h05 – 66km
La tête de course arrive à moins de deux kilomètres du sommet du Port de Lers.

15h04 – 
Jonction en tête ! Quintana, Bernard, Soler, Geschke et Gallopin rejoignent l’échappée.

15h03 – 67km
Le groupe Quintana se rapproche à 10″ alors que le peloton recule à 5′.

15h01 – 
Gallopin est repris par le groupe Quintana qui pointe à 15″ de la tête. Le sommet dans 3km. Bilbao est lui isolé à 30″, le peloton accuse un retard de 4’40”!

14h59 – 68km
Woods et Fraile sont revenus sur le groupe de tête.

14h58 – 69km
Gallopin et D. Martin sont décrochés du groupe de tête, ils s’accrochent à quelques longueurs. Le sommet dans 4km.

14h57 – 
Aucune formation n’appuie Deceuninck-Quick Step à la poursuite de l’échappée. L’écart augmente à 4’30”.

14h55 – 
Guillaume Martin effectue la jonction ! 14 coureurs en tête.

14h54 – 70km
Le groupe Quintana pointe à 12″ de la tête à 5km du sommet.

14h53 – 
A 6km du sommet, nous retrouvons donc Amador, Bardet, S.Yates, Molard, Reichenbach, Roche, Lutsenko, Herrada, Ciccone, D.Martin, Kämna, Kreuziger et Gallopin en tête de course. Guillaume Martin n’est pas loin de revenir…

14h52 – 
Dan Martin, Gallopin, Kreuziger et Kämna rejoignent la tête : treize hommes à l’avant! Le peloton recule à 4’05”.

14h50 – 71km
Confirmation de la mauvaise forme de Quintana : le Colombien est distancé du deuxième groupe de chasse.

14h50 – 
Quatre coureurs sont en poursuite à 15″ : Dan Martin, Gallopin, Kreuziger et Kämna.

14h49 – 
Ciccone revient à son tour sur la tête! Cela fait donc neuf coureurs à l’avant.

14h48 – 
Bardet et Amador rejoignent la tête de course! Huit hommes en tête à 7km du sommet.

14h48 – 72km
En tête : Yates, Molard, Reichenbach, Roche, Lutsenko et Herrada. Bardet et Amador sont isolés à leur poursuite.

14h46 – 
Enric Mas distancé du peloton alors que c’est… Elia Viviani qui emmène!! Incroyable contre-performance de l’Espagnol.

14h46 – 
Au tour de Jesus Herrada de revenir sur la tête.

14h45 – 73km
Lutsenko recolle à la tête de course. Yates a parfaitement joué le coup pour reconstituer l’échappée.

14h44 – 
Konrad et Mollema lâchent aussi prive dans la poursuite!

14h44 – 74km
L’échappée a complètement explosé après l’attaque de Yates! Il y a des coureurs partout alors que Roche rejoint la tête. Quatre hommes à l’avant.

14h43 – 
Reichenbach et Molard sont partis avec Yates! Trois hommes en tête à 9km du sommet.

14h43 – 
C’est terminé pour Périchon, Nibali, Bouet, Pérez.

14h42 – 
Nibali est en difficulté dans le groupe de poursuite!

14h41 – 
Attaque de Simon Yates en tête!

14h40 – 
En tête : Molard, Reichenbach, Roche, Soler, Herrada, Ciccone, Bernard, Bilbao, Politt, S. Yates, Tratnik, Gallopin, Geschke, Caruso et Jansen.

14h38 – 76km
La tête de course attaque le pied du Port de Lers (1ère cat., 11,4km à 7%).

14h37 – 
Les autres coureurs de l’imposant groupe reviennent au compte-gouttes sur la tête.

14h36 – 77km
Politt est rejoint par quatorze coureurs du groupe, les autres sont à 15″.

14h34 – 
Politt ouvre la route avec quelques longueurs d’avance… Le peloton pointe à 3’35”.

14h33 – 
Attaque de Nils Politt à l’avant de la course…

14h32 – 80km
Trois kilomètres avant le pied du premier col de première catégorie du jour.

14h30 – 82km
Crevaison d’Amaël Moinard à l’avant de la course. Le peloton recule à 3’40”.

14h29 – 
Les hommes de tête sont à 6km du pied du Port de Lers (1ère cat., 11,4km à 7%).

14h28 – 
Deceuninck-Quick Step attend sans doute l’appui d’autres formations pour contrôler la course.

14h27 – 
Gros ralentissement en tête de peloton ! Il y a maintenant 3’30” d’écart…

14h25 – 
La deuxième partie de course s’annonce terrible avec le Port de Lers (11,4km à 7%), le Mur de Péguère (9,3km à 7,9%) et l’ascension finale de Prat d’Albis (11,8km à 6,9%).

14h22 – 87km
Le groupe de tête se reforme à 35 unités.

14h21 – 
Passage complet du sprint intermédiaire :
1. Matthews, 20 pts
2. Politt, 17 pts
3. Caruso, 15 pts
4. Bernard, 13 pts
5. Bilbao, 11 pts
6. Soler, 10 pts
7. Perez, 9 pts
8. Gallopin, 8 pts
9. Amador, 7 pts
10. Konrad, 6 pts
11. Ciccone, 5 pts
12. Frank, 4 pts
13. Herrada, 3 pts
14. Quintana, 2 pts
15. Reichenbach, 1 pt

14h21 – 87km
Le peloton à 2’30” des neuf hommes de tête.

14h20 – 88km
L’imposant groupe s’est désorganisé, il y a des attaques pour rejoindre la tête. Les coureurs qui ont déjà un coéquipier à l’avant ne roulent plus.

14h17 – 89km
Gallopin, Caruso, Amador, Soler, Bilbao, Bernard, Pérez, Politt et Matthews sont en tête avec 20″ sur le reste du groupe.

14h16 – 
Le peloton passe le sprint avec un retard de 2’20” sur les hommes de tête.

14h16 – 90km
Ils sont maintenant neuf en tête avec un mince avantage sur leurs anciens compagnons de fuite.

14h15 – 91km
Sept coureurs se sont détachés du groupe de tête après le sprint.

14h14 – 
Matthews passe en tête devant Politt et Caruso.

14h14 – 
Il est suivi par Matthews et Politt.

14h13 – 92km
Un kilomètre avant le sprint intermédiaire… Et attaque de Caruso en tête!

14h13 – 
Elia Viviani travaille maintenant en tête de peloton!

14h11 – 94km
La tête de course a couvert 42 kilomètres en deuxième heure, soit une moyenne de 44,5km/h depuis le départ.

14h09 – 96km
L’échappée arrive à 4km du sprint intermédiaire. Peu après, la route s’élèvera durement avec la montée du Port de Lers.

14h08 – 97km
Le peloton, emmené par Michael Morkov, se rapproche à 2’15”.

14h04 – 99km
Le peloton est étiré dans la vallée. Derrière Deceuninck-Quick Step, on retrouve le train Ineos, celui de Jumbo-Visma puis celui de Groupama-FDJ. L’écart est stable à 2’30”.

14h – 102km
Le sprint intermédiaire de Tarascon-sur-Ariège dans 10 kilomètres.

13h59 – 104km
Le peloton se maintient à 2’30” des 35 coureurs de tête.

13h57 – 106km
Les coureurs sont allés beaucoup plus vite que l’itinéraire horaire le plus rapide jusqu’à présent. RadioTour annonçait un problème au prochain passage à niveau, mais le train qui menaçait la course a été arrêté.

13h54 – 108km
Pour le moment, la collaboration est bonne en tête de course. Les 35 coureurs ont intérêt à rester ensemble, au moins jusqu’au Port de Lers, la prochaine difficulté.

13h53 – 
Il n’y a que trois équipes non représentées en tête de course : Lotto Soudal, Ineos et Deceuninck-Quick Step.

13h51 – 
Situation de course :
En tête : Konrad, Bardet, Gallopin, Nibali, Caruso, Tratnik, Molard, Reichenbach, Quintana, Amador, Soler, Bilbao, Fraile, Lutsenko, Woods, S. Yates, Geschke, D. Martin, Bernard, Ciccone, Mollema, Kämna, Roche, Herrada, Zakarin, G. Martin, Kreuziger, Moinard, Matthews, Frank, Pérez, Périchon, Sicard, Politt, Bouet et Jansen.
+2’30” peloton emmené par Deceuninck-Quick Step
+5′ groupe Tim Wellens

13h47 – 
Les coéquipiers de Julian Alaphilippe durcissent l’allure sur le plat pour réduire l’écart.

13h46 – 114km
2’30” de retard pour le peloton, c’est la Deceuninck-Quick Step qui emmène dans la vallée.

13h45 – 
Jonction en tête ! 35 coureurs ouvrent maintenant la route de la 15e étape.

13h43 – 117km
Les poursuivants voient maintenant le groupe de tête! Ils devraient bientôt opérer la jonction pour porter à 35 le nombre de coureurs dans l’échappée.

13h42 – 
Quintana et Bardet attendent le reste du groupe. Le groupe Matthews se rapproche à 10″ de la tête !

13h39 – 
Quintana et Bardet font la descente à fond, ils sont en tête avec 10″ d’avance sur le reste de l’échappée !

13h39 – 120km
En contre : Matthews, Frank, Pérez, Périchon, Sicard, Politt, Bouet et Jansen !

13h38 – 
Après le départ terrible, le peloton laisse filer à 2’55” !

13h37 – 122km
Le groupe de contre avec notamment Michael Matthews recule à 40″ de l’échappée.

13h36 – 
Passage au sommet :
1. Woods – 5pts
2. Nibali – 3pts
3. Bardet – 2pts
4. Lutsenko – 1pt

13h36 – 124km
Le peloton est à 1’40” de cette échappée royale.

13h35 – 125km
Woods passe le sommet du Col de Montségur en tête devant Nibali et Bardet !

13h33 – 
Groupe de tête : Konrad, Bardet, Gallopin, Nibali, Caruso, Tratnik, Molard, Reichenbach, Quintana, Amador, Soler, Bilbao, Fraile, Lutsenko, Woods, S. Yates, Geschke, D. Martin, Bernard, Ciccone, Mollema, Kämna, Roche, Herrada, Zakarin, G. Martin, Kreuziger et Moinard.

13h32 – 
Quintana n’est qu’à 7′ du maillot jaune, le peloton ne peut pas vraiment se permettre de le laisser filer…

13h31 – 126km
L’imposante échappée est à 1km du sommet.

13h29 – 
Cinq hommes en poursuite à 25″, le peloton à 1’08”.

13h28 – 127km
Reichenbach, Herrada, Bilbao, Roche sont également dans le groupe de tête.

13h26 – 
Le peloton pointe à 30″, de nouveaux coureurs tentent de rejoindre l’échappée.

13h25 – 128km
Deux coureurs de la Jumbo-Visma prennent les commandes du peloton. Nairo Quintana est dans l’échappée!

13h25 – 
29 coureurs en tête, le peloton semble enfin laisser filer.

13h23 – 
Il y a également Nibali, Ciccone, Lutsenko…

13h23 – 129km
Ils sont 23 en tête avec quelques longueurs d’avance.

13h22 – 
Et revoilà un imposant groupe qui se dégage. Bardet est encore là avec aussi Mollema, Konrad et Simon Yates!

13h22 – 
Le peloton reprend déjà le groupe de tête. La bagarre continue…

13h21 – 
Et maintenant une vingtaine de coureurs en tête ! Romain Bardet est présent à l’avant.

13h21 – 
Il y a notamment Simon Yates en tête, mais le peloton ne laisse toujours pas filer.

13h20 – 
Huit coureurs prennent quelques longueurs d’avance…

13h19 – 
Le peloton se regroupe au pied du Col de Montségur…

13h17 – 132km
Magnus Cort et Amund Jansen sont sortis à la poursuite de Caruso…

13h17 – 
Le peloton se rapproche finalement à moins de 100 mètres de Caruso.

13h16 – 133km
Caruso prolonge son effort seul en tête. Un coureur de CCC sort à sa poursuite…

13h15 – 
10″ d’avance pour Caruso, les attaques se poursuivent derrière lui.

13h14 – 134km
Damiano Caruso attaque et s’en va seul!

13h13 – 
Les attaques continuent en tête de peloton…

13h12 – 136km
Le groupe Wellens pointe à une minute. Ils sont une bonne quarantaine dans ce groupe alors que le peloton est à 5km du pied du Col de Montségur.

13h11 – 137km
Le peloton a parcouru 47 kilomètres en première heure!

13h08 – 139km
Grands acteurs de la montée du Tourmalet, George Bennett et Laurens De Plus campent à l’arrière du peloton. A ce rythme, les leaders seront isolés dans la très exigeante deuxième partie de course.

13h07 – 140km
Le peloton évolue dans une portion descendante. Il faudra sans doute attendre le pied du Col de Montségur (2e cat., 6,8km à 6%) pour voir l’échappée se former.

13h06 – 141km
Le groupe Wellens est déjà pointé à une minute du peloton! Aucune difficulté n’a pour le moment été franchie alors qu’il reste un col de deuxième catégorie et trois de première.

13h05 – 142km
Le peloton continue à fond, les distancés s’apprêtent à vivre une grosse journée de galère! L’échappée n’est toujours pas partie…

13h04 – 143km
Il y a un groupe distancé d’une quarantaine d’unités autour du maillot à pois Tim Wellens.

13h03 – 144km
Trois hommes en tête… Plusieurs coureurs opèrent la jonction. La bagarre continue!

13h02 – 
Daniel Oss relance l’allure, il est suivi par Thomas De Gendt.

13h02 – 145km
Le peloton déjà bien réduit recolle sur le groupe de tête.

13h01 – 
Le peloton ne laisse pas filer cette échappée royale.

13h – 
Fabio Aru et Greg Van Avermaet ferment la marche du peloton !

12h59 – 146km
A l’arrière, un important groupe de coureurs est distancé avec notamment le maillot à pois Tim Wellens.

12h58 – 
Mollema, Herrada, Feline, Simon Yates sont également dans le groupe de tête. Quelle échappée !

12h58 – 
Ils sont vingt en tête, des coureurs parviennent à faire la jonction. Le peloton ne laisse pas filer pour autant.

12h57 – 147km
De Gendt, Sagan, Bardet, Konrad, Nibali sont notamment dans l’échappée !

12h56 – 148km
Caleb Ewan est notamment distancé.

12h55 – 
Un groupe d’une quinzaine d’unités ouvre maintenant la route…

12h54 – 149km
Le peloton casse !

12h53 – 150km
Le peloton reste groupé après 35 kilomètres, De Gendt emmène.

12h52 – 151km
Premier décroché du peloton, Kluge s’accroche derrière la file des voitures…

12h51 – 152km
Romain Bardet tente de se glisser dans l’échappée ! Belle réaction de l’Auvergnat.

12h50 – 
Le peloton se regroupe, les attaques continuent.

12h49 – 153km
Le peloton évolue maintenant en file indienne.

12h48 – 
Simon Yates part à l’attaque avec Vincenzo Nibali !!

12h48 – 154km
A l’arrière, Offredo s’accroche en dernière position.

12h47 – 155km
Peloton regroupé et attaque de Marcus Burghardt. Jesus Herrada prend la roue…

12h45 – 
C’est maintenant Serge Pauwels (CCC) qui part à l’attaque. Il a créé un petit écart…

12h45 – 156km
Les attaques continuent, peloton groupé après trente kilomètres de course.

12h44 – 157km
Attaque d’un Total Direct Energie… Quelle bagarre depuis le départ!

12h42 – 
Nouvelle attaque de Lutsenko! Le peloton ne laisse pas faire et reprend le champion kazakh au km27.

12h42 – 158km
En étant lâché seul dès maintenant, Kluge risque bien de terminer hors délais…

12h41 – 
Roger Kluge est le premier coureur distancé. Yoann Offredo ferme lui la marche du peloton.

12h40 – 
Peloton groupé au km25,5!

12h40 – 159km
Attaque de Vincenzo Nibali ! Le peloton continue à un train d’enfer, on ne laisse rien filer.

12h39 – 
Malgré ses deux côtes cassées, le Canadien est bien sorti, mais personne ne l’a suivi.

12h39 – 160km
Julien Bernard relance l’allure… Et attaque de Michael Woods!

12h38 – 161km
Peloton groupé, les attaques continuent en vain. La première partie de peloton est très étirée.

12h36 – 
Les attaques reprennent de plus belle. CCC, UAE-Team Emirates, Lotto Soudal et Trek-Segafredo, AG2R-La Mondiale sont notamment très actives.

12h35 – 163km
Les quatre hommes de tête sont repris au km23!

12h33 – 164km
Total Direct Energie relance en tête de peloton! Le quatuor continue avec 10″ d’avance…

12h32 – 
Alexey Lutsenko en tête de peloton! Le quatuor va être repris.

12h32 – 
Le peloton se rapproche à 10″ du quatuor de tête!

12h31 – 165km
Les principaux leaders se maintiennent en deuxième partie du peloton et laissent les baroudeurs s’expliquer pour l’instant. La bagarre continue…

12h30 – 166km 
Le peloton continue à une allure particulièrement soutenue. Le quatuor de tête n’a plus que 15″ d’avance.

12h29 – 167km
La contre-attaque est reprise, les attaques continuent en tête de peloton.

12h27 – 
Daniel Oss (Bora-hansgrohe), Nicolas Roche (Sunweb), Benoît Cosnefroy (AG2R-La Mondiale) et Lukasz Wisniowski (CCC) ouvrent la route. Haller est rejoint par plusieurs coureurs en poursuite.

12h27 – 168km
Les quatre coureurs de tête creusent l’écart. 20″.

12h26 – 
C’est Marco Haller (Katusha-Alpecin) qui tente de rejoindre le quatuor…

12h26 – 
10″ d’écart, c’est le maximum observé depuis le départ ! Un homme seul se lance en poursuite.

12h25 – 
Wisniowski (CCC) rejoint la tête ! Quatre hommes ouvrent donc la route.

12h24 – 172km
Oss (Bora-hansgrohe), Roche (Sunweb) et Cosnefroy (AG2R-La Mondiale) ouvrent la route, mais le peloton ne laisse pas filer.

12h24 – 173km
Et maintenant trois hommes en tête… Les attaques continuent derrière eux.

12h22 – 174km
Lotto Soudal emmène le peloton et reprend l’échappée, la bataille continue…

12h21 – 
Les quatre poursuivants rejoignent Bystrom en tête : Caruso, Gougeard, Pasqualon et Delaplace.

12h20 – 175km
Ils sont maintenant quatre en poursuite, le peloton est juste derrière. L’allure est particulièrement soutenue depuis le départ.

12h20 – 176km
Sven Erik Bystrom est maintenant seul en tête. Trois coureurs sortent en poursuite…

12h18 – 
Echappée terminée ! Le peloton reprend tous les fuyards, la bagarre continue.

12h18 – 177km
Ca roule vraiment très fort! 9 coureurs en tête désormais autour du maillot vert et du maillot à pois.

12h17 – 178km
Peter Sagan se lance en poursuite!

12h16 – 
Le peloton est juste derrière, plusieurs coureurs s’ajoutent à la tête de course. Jan Tratnik, Michael Schär, Fabien Grellier et Tim Wellens ont rejoint Cort!

12h16 – 
Magnus Cort Nielsen se lance, il est suivi par deux coureurs.

12h15 – 
Le duo est repris, les attaques continuent.

12h15 – 180km
Benoît Cosnefroy a suivi l’attaque, mais ils ne sont que deux en tête. Le peloton est juste derrière.

12h14 – 181km
Attaque tranchante de Jesus Herrada !

12h12 – 183km
L’allure est très soutenue d’entrée, les attaques se succèdent en vain pour le moment.

12h11 – 184km
164 coureurs ont pris le départ de la quinzième étape. Il n’y a pas eu d’abandon la veille.

12h10 – 185km à parcourir
Fabien Grellier place la première attaque! Thomas De Gendt est dans le coup.

12h09 – Départ réel
C’est parti pour 185 kilomètres en direction de Foix!

12h06 – 
Il n’y a que 2,6 kilomètres neutralisés aujourd’hui.

12h05 – Départ fictif 
Le peloton s’élance dans l’itinéraire défilé!

11h05 – Avant course 
Une nouvelle bataille est attendue entre les grands leaders en deuxième partie de course. Trois cols de première catégorie sont ainsi répartis dans les soixante-dix derniers kilomètres. L’occasion de faire un point sur le classement des favoris après la magnifique étape de la veille.

10h45 – Avant course
Bonjour et bienvenue à tous pour suivre la dernière étape pyrénéenne du Tour 2019 en direct commenté. Au programme ce dimanche : 185 kilomètres et 4700 mètres de dénivelé positif entre Limoux et Foix (Prat d’Albis). D’ici au départ fictif prévu à 12h05, vous pouvez retrouver la présentation détaillée en cliquant ici

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Championnat de France Espoirs : Théo Delacroix sprinte vers le titre

Théo Delacroix (Bourgogne-Franche-Comté) succède à Cyril Barthe au palmarès du Championnat de France Espoirs. Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.