(c) Sirotti

La Coupe de France pour Marc Sarreau : « C’était un beau duel avec Benoît »

Marc Sarreau a fait coup double ce dimanche, à l’arrivée du Tour de Vendée. Il a d’abord remporté l’épreuve en costaud. Le sprinteur de la Groupama-FDJ pouvait ensuite savourer sa victoire au classement général de la Coupe de France. Son dauphin Benoît Cosnefroy, quatrième sur la ligne, l’a menacé jusqu’au bout sur la route de La Roche-sur-Yon. « Avec Benoît, on se connaît, on s’apprécie. On en a rigolé ces derniers jours et encore aujourd’hui pendant la course. Ils ont fait leur maximum pour gagner et nous aussi : c’était un beau duel! »

Lire aussi > Tour de Vendée : Marc Sarreau s’impose et empoche la Coupe de France

« Le but c’était de ne pas perdre la Coupe de France aujourd’hui, quitte à ne pas gagner la course. La victoire, c’est un bonus. Je suis vraiment content, c’est top, poursuivait Sarreau dans un communiqué audio transmis par Groupama-FDJ. Ça a roulé très fort pendant 60 kilomètres. Il y avait du vent, ça a borduré un peu. Ensuite, sept coureurs sont sortis. Personne ne voulait vraiment rouler puis deux équipes ont mis en route. Ça a fini par rentrer, détaillait-il. Je suis content, ça fait une quatrième victoire en plus du général de la Coupe de France. C’est bien de regagner, ça faisait longtemps. »

Le top 10 final de la Coupe de France :

1. Marc Sarreau (Groupama-FDJ) – 211 pts (+50)
2. Benoît Cosnefroy (AG2R-La Mondiale) – 170 pts (+20)
3. Andrea Vendrame (Androni-Sidermec) – 102 pts
4. Julien Simon (Cofidis) – 94 pts (+12)
5. Baptiste Planckaert (Wallonie-Bruxelles) – 80 pts
6. Kévin Le Cunff (St Michel-Auber 93) – 78 pts (+6)
7. Bryan Coquard (Vital Concept-B&B Hotels) – 77 pts (+25)
8. Quentin Jaurégui (AG2R-La Mondiale) – 69 pts
9. Lionel Taminiaux (Wallonie-Bruxelles) – 64 pts
10. Christophe Laporte (Cofidis) – 60 pts (+35)

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.