(c) ASO

Julian Alaphilippe : « Des étapes qui me correspondent bien, mais le général ne fait pas partie de nos plans »

Julian Alaphilippe a vécu une sacrée épopée lors du dernier Tour de France, avec quatorze jours en jaune, deux victoires d’étape, une cinquième place finale et le prix du Super Combatif. Remettre ça en 2020 sera, il le sait, bien difficile. Il est d’ailleurs le premier à avoir calmer les ardeurs ce mardi, à l’issue de la présentation officielle du Tour de France 2020. S’il reconnait bien volontiers que plusieurs étapes peuvent lui convenir, le coureur de la Deceuninck-Quick Step refuse néanmoins de se voir comme un candidat à la victoire finale l’an prochain. Dans une saison qu’il envisage avec “plein d’objectifs”, Alaphilippe se voit d’abord et avant tout chasseur d’étapes. Mais c’est bien ce qu’il était aussi cette année au départ de Bruxelles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.