© Sirotti

Arnaud Démare : « Au bout de 40 bornes, j’étais mort »

Arnaud Démare (Groupama – FDJ) se voyait gagner. Le Français, dont l’équipe a mené le train pour le sprint, a montré qu’il avait sans doute la victoire dans les jambes mais en lançant à un peu plus de 200 mètres de la ligne, il n’a rien pu faire contre le retour d’Alexander Kristoff (UAE – Team Emirates) puis Peter Sagan (Bora – Hansgrohe). Et malgré une très belle résistance, Démare doit se contenter de la troisième place.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour du Limousin : Bryan Coquard souffre d’une fracture de l’omoplate gauche

Tombé lors de la troisième étape du Tour du Limousin ce vendredi, Bryan Coquard (Vital …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.