Tirreno-Adriatico : Un peu de déception chez Jumbo-Visma

À un coureur près (Robert Gesink à la place de Tom Leezer), la Jumbo-Visma présentait au départ du contre-la-montre par équipes de Tirreno-Adriatico, hier, le même groupe qui, il y a deux semaines, remportait un exercice similaire sur l’UAE Tour. Sur seize bornes, les coureurs de la formation néerlandaise s’étaient alors montrés les plus forts dans le Golfe. Hier, sur 21,5 kilomètres, ils sont tombés sur une Mitchelton-Scott des grands jours, qui est venue leur subtiliser le meilleur temps pour sept secondes en fin de course.

“Cela aurait été super de pouvoir gagner, a regretté Jos van Emden, l’un des fers de lance de l’écurie batave. Perdre sept secondes et finir deuxième, c’est dommage. Surtout quand vous restez longtemps en tête et que seule la dernière équipe s’avère être plus rapide. La tension était intense. Nous avons néanmoins réalisé un très bon contre-la-montre. Nous avons été très rapides et nous étions convaincus que l’on pouvait gagner. Malheureusement, une équipe était plus rapide. Cela indique tout de même que nous marchons très bien cette année et que nous avons fait des progrès considérables dans cette discipline. Nous en récoltons les avantages aujourd’hui. Pour le moment, la déception prend le dessus, mais nous devons nous remettre dedans car nous sommes venus ici pour réaliser un bon classement avec Roglic. Nous avons gagné du temps sur la plupart des concurrents. À cet égard, ce fut une excellente journée.”

La tonalité était relativement similaire chez son directeur sportif Addy Engels : “Finir deuxième à sept secondes, c’est un peu décevant, mais les garçons ont fait un très bon contre-la-montre. La différence avec Mitchelton-Scott est très petite et nous avons pris pas mal de temps aux autres équipes. Nous avons très bien géré nos forces dans ce chrono et nous savions que nous pouvions, et que nous devions, faire la différence dans la deuxième partie de la course. Et c’est ce que nous avons fait. Malheureusement, une équipe a été un peu plus rapide.”

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de France : Jusqu’en 2023 la dernière étape partira des Yvelines

Les Yvelines réaffirment leur attachement au cyclisme. Déjà territoire d’accueil des Grands Départ de Paris-Nice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.