(c) LaPresse - Ferrari / Paolone

Marcel Kittel “La malchance était de notre côté”

La chance ne sourit pas à tout le monde. Alors que son ancienne équipe Quick-Step Floors propulsait Fabio Jakobsen vers la victoire sur le GP de l’Escaut, Marcel Kittel a lui été victime de problèmes mécaniques à une dizaine de kilomètres de l’arrivée. Malgré une poursuite acharnée de son équipe Katusha-Alpecin, le sprinter allemand n’est jamais parvenu à rentrer dans le peloton, et semblait même en difficulté dans la roue de ses équipiers.

Marcel Kittel n’aura pas pu défendre ses chances sur cette course dont il était tenant du titre et multiple vainqueur. Il s’est brièvement exprimé sur son compte Twitter : “Il est honnête de dire qu’aujourd’hui, la malchance était de notre côté. Par ailleurs, c’est un fait de dire que l’équipe était vraiment forte et a contrôlée le final. Chapeau à Mads Würtz Schmidt et Jenthe Biermans pour leur boulot dans la dernière moitié de course.”

 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Critérium du Dauphiné 2020 : La 1e étape en direct

    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.