© Sirotti

Michael Matthews va (enfin) tester le Tour des Flandres

Michael Matthews sur les pavés, c’est une évidence pour beaucoup de monde. Pourtant avant cette année, l’Australien ne s’est jamais vraiment testé sur les Flandriennes, privilégiant toujours les Ardennaises. Mais à 28 ans, Matthews n’en a toujours pas gagné une. Troisième de l’Amstel Gold Race en 2015 et cinquième en 2016, quatrième de Liège-Bastogne-Liège en 2017 et le plus impressionnant sans doute car c’est le plus éloigné de son registre, cinquième de la Flèche Wallonne cette année. Il manque un petit quelque chose alors il est temps d’ouvrir un peu les perspectives. Chose qui a été faite depuis cette saison, sa deuxième avec Sunweb, puisque Matthews a notamment pris part à l’Omloop Het Nieuwsblad, au Grand Prix E3 Harelbeke et à Gand-Wevelgem (qu’il avait déjà fait en 2017). Malheureusement une chute sur l’Omloop Het Nieuwsblad avait aussi perturbé sa première moitié de saison, le privant notamment des Strade Bianche et de Tirreno Adriatico. Même encore au départ de l’Amstel, il avouait ne pas être pleinement remis. En 2019, il découvrira pour la première fois le Tour des Flandres.

Je suis vraiment intéressé par le Tour des Flandres cette année, expliquait-il à CyclingNews.comJe ne l’ai encore jamais fait chez les pros mais j’ai été deuxième chez les Espoirs (en 2010, ndlr) donc j’y ai de bons souvenirs. Je sais que chez les pros, c’est complètement différent mais je suis vraiment désireux d’y être. J’ai essayé d’y aller ces dernières années mais je n’ai jamais pu coupler ça avec ma préparation pour les Ardennaises et le Tour du Pays Basque. Les Ardennaises ont toujours été ma priorité mais avec l’équipe, nous sommes arrivés à la conclusion qu’avec mes caractéristiques, les classiques pavés pourraient être meilleures pour moi“.

Matthews prendra notamment part au week-end d’ouverture belge avec l’Omloop Het Nieuwsblad (2 mars) et Kuurne-Bruxelles-Kuurne (3 mars) puis, après Milan-Sanremo (23 mars), il enchaînera toutes les classiques flamandes jusqu’au Tour des Flandres (7 avril) : Grand Prix E3 Harelbeke (E3 BinckBank Classic, le 29 mars), Gand-Wevelgem (31 mars) et À Travers la Flandre (3 avril). Après ça, il ira de nouveau sur les Ardennaises : Amstel Gold Race (21 avril), La Flèche Wallonne (24 avril) et Liège-Bastogne-Liège (28 avril).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.